Comment être recruté dans la fonction publique ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Comment intégrer la fonction publique ?

Pour intégrer la fonction publique, il faut en principe réussir un concours. Pourtant, les employeurs publics recrutent aussi, et de plus en plus souvent, sous contrat de droit public. L'emploi contractuel représente la moitié des embauches dans le public, ces dernières années. Il existe aussi davantage de recrutements directs sur des postes de fonctionnaires.  Eh oui, fonctionnaire d'office sans concours... On voit tout cela ensemble.

Fonction publique

5,64 millions, soit 20% de l'emploi total. C’est le nombre d'agents de l'ensemble des administrations publiques françaises. Dans le détail : 2,47 millions d'agents pour l'Etat, 1,98 million d'agents territoriaux dans les collectivités territoriales et les établissements publics locaux,  1,18 million d'agents hospitaliers employés par les établissements de santé et médicosociaux

La plupart (70%) de ces agents ont le statut de fonctionnaire. Ils exercent des métiers connus, comme enseignant, policier, douanier, magistrat, fossoyeur, etc., ou d'autres moins connus, écologiste à la ferme de Paris, éducateur canin, infirmier de sapeurs-pompiers, fontainier, ingénieur traficien, pour ne citer qu'eux.

Pour devenir fonctionnaire, il faut en principe commencer par réussir un concours.

Le concours, porte d'entrée classique dans la fonction publique

L'accès aux métiers et emplois de la fonction publique est filtré par des concours, mode de sélection qui permet l'égalité des chances. Il existe ainsi des concours pour tous les niveaux d'études, donnant accès à l'une des trois catégories hiérarchiques des fonctionnaires, A, B ou C.

Certains concours (externes et internes) permettent d'accéder directement à un corps ou un cadre d'emplois et à un grade. D’autres donnent accès à l'une des nombreuses écoles de la fonction publique (impôts, douanes, magistrature, écoles d'infirmières, par exemple).

D’autres encore sont dits "concours sur titres", c'est-dire que l'examen du jury porte sur les diplômes, le candidat ne subit pas d'épreuves. Certains concours, dits "troisièmes concours" ou "concours de troisième voie", sont réservés à des candidats justifiant d’une expérience professionnelle dans le secteur privé ou associatif, ou de l’exercice d’un mandat électif local.

Comme dans la fonction publique de l'Etat, les agents de la fonction publique territoriale (FPT) sont le plus souvent recrutés après un concours. La FPT regroupe les personnels des collectivités territoriales : communes, conseils généraux, conseils régionaux, communautés d’agglomération, etc.

  • Les concours externes sont ouverts aux candidats diplômés (ou prouvant l’accomplissement de certaines études).
  • Les concours internes sont réservés aux agents de la fonction publique ayant déjà une certaine ancienneté.
  • Les troisièmes concours visent les candidats qui justifient d’une activité professionnelle dans le secteur privé, d’un ou de plusieurs mandats d'élu local ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable d’une association, pendant une certaine durée.

L’accès à la fonction publique territoriale peut aussi intervenir par détachement, intégration directe ou mise à disposition, par exemple. Il existe toutefois des procédures de recrutement direct, sans passer par la case concours.

Dans la fonction publique territoriale, la réussite au concours ne vaut pas recrutement !

Dans la fonction publique de l'Etat et la fonction publique hospitalière, la réussite au concours vaut recrutement, affectation directe à un poste. Ce n'est pas le cas dans la fonction publique territoriale, le lauréat d'un concours est inscrit sur une liste d'aptitude, qui lui donne la possibilité de postuler sur des emplois proposés par les collectivités territoriales. 

 

 

Les recrutements sans concours dans la fonction publique

Pour favoriser la diversité sociale et permettre à des personnes sans diplôme d’intégrer la fonction publique, le gouvernement a mis en place le "parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat". Appelé Pacte, celui-ci concerne les jeunes de 16 à 28 ans dont le niveau d'étude est inférieur au bac. Le périmètre des bénéficiaires a été élargi en 2017 à des personnes sans emploi.

Orientés vers les administrations par le service public de l’emploi, les candidats suivent une formation d'une durée maximale de deux ans au sein d’une administration, sous la houlette d’un tuteur. Ils peuvent ensuite intégrer la fonction publique sur des emplois de fonctionnaires budgétés dans la catégorie C.

Une autre mesure laisse place à davantage de diversité : la suppression des limites d'âge. A quelques exceptions près (administration pénitentiaire, police nationale, sapeurs-pompiers), elle concerne tous les corps et cadres d'emplois de la fonction publique. Notez que la Ville de Paris, en revanche, continue d'imposer des limites d'âge dans ses concours.

 

Les recrutements contractuels dans la fonction publique

Des contrats peuvent être proposés par les employeurs publics, faute de corps ou de cadre d'emplois de fonctionnaires susceptibles d’assurer les fonctions recherchées par l'employeur ou lorsque la nature des fonctions ou les besoins des services le justifie.

En fait, le recours aux contractuels s'est beaucoup développé dans la fonction publique : il représente plus de 50% des recrutements de ces dernières années. Cette tendance devrait s'accentuer, c'est un tout cas l'un des points de la réforme de la fonction publique annoncée par le gouvernement Philippe. 

En 2017, la loi "Egalité et citoyenneté" a créé un nouveau dispositif de recrutement sous contrat dans la fonction publique de l'Etat. Il s'agit de recruter des jeunes (28 ans au plus) qui n'ont pas les moyens de préparer un concours, faute de moyens financiers. Embauchés sous contrat dans une administration de l'Etat, ils travaillent dans l'administration, tout en préparant leur concours par l'alternance. 

La fonction publique territoriale reste celle qui comprend le plus d'agents sous CDD ou CDI. Un agent territorial sur cinq est non titulaire. La part de ces contrats courts, d'une durée le plus souvent inférieure à un an, est plus importante dans les collectivités territoriales que dans les autres versants de la fonction publique, notamment pour certains métiers.

Pour des besoins saisonniers ou occasionnels, les employeurs publics peuvent aussi recruter sur contrat. Les conditions à remplir pour postuler à un emploi contractuel : jouir de ses droits civiques, avoir un casier judiciaire vierge, être en position régulière au regard du code du service national et remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice des fonctions. Les candidats de nationalité étrangère (hors UE et EEE) peuvent postuler à des offres d’emplois de contractuel. 

J.K.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article