Qui peut devenir fonctionnaire ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Comment intégrer la fonction publique ?

Ne devient pas fonctionnaire qui veut. Vous devez remplir des conditions générales (nationalité, par exemple) et des conditions propres au concours que vous visez, liées au niveau de diplôme ou de titre exigé. En principe, aucune limite d'âge n'est imposée pour passer un concours.

nouvelle-image-4

La fonction publique emploie des fonctionnaires et des agents contractuels. Les premiers sont dits "titulaires", car ils sont titulaires de leur poste. Ils bénéficient d'un emploi stable, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne puissent pas être licenciés. La progression de carrière passe notamment par les concours internes.

Devenir fonctionnaire : conditions générales

Quel que soit le concours présenté, pour devenir fonctionnaire, il faut :

  • posséder la nationalité française ou celle d'un Etat membre de l'Union européenne (UE) ou d'un autre Etat participant à l'accord sur l'Espace économique européen (EEE) ou suisse,
  • jouir de ses droits civiques,
  •  ne pas avoir subi de condamnation figurant au bulletin n° 2 du casier judiciaire incompatible avec l'exercice des fonctions,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national. Pour les candidats français nés après le 31 décembre 1978 et pour les candidates françaises nées après le 31 décembre 1982, les attestations de recensement et de participation à la journée d'appel de préparation à la défense sont requises,
  • remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction, compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

Pas de limite d'âge pour intégrer la fonction publique, sauf exception

Il n'existe quasiment plus de limite d'âge pour se présenter aux concours de la fonction publique. Sauf exceptions :

  • pour le recrutement des fonctionnaires dans les corps, cadres d'emploi et emplois classés en catégorie active (âge de départ à la retraite avancé, par exemple les gardiens de la paix ou les officiers de police, lire encadré ci-dessous), les militaires (en 2016, la limite d'âge pour devenir militaires techniciens de l'air passe à 30 ans, au lieu de 25 ans auparavant).
  • dans le cadre de la progression de carrière des fonctionnaires, lorsqu'elle résulte des exigences professionnelles (expérience ou ancienneté) requises par les missions du corps, cadre d'emploi ou emploi,
  • lorsque l'accès aux corps, cadres d'emploi et emplois est subordonné à l'accomplissement d'une période de scolarité préalable d'au moins deux ans.

>> Consultez aussi notre dossier "Découvrir les concours de la fonction publique"

Lexique

Les "emplois de catégorie active", qu'est-ce que c'est ?

Dans l'univers de la fonction publique, on oppose emplois de "catégorie active" et emplois "sédentaires". Cela ne veut pas dire que les uns bougent beaucoup, tandis que les autres restent vissés sur leur chaise à traiter des dossiers administratifs !

Les emplois de catégorie active sont des emplois présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles justifiant un départ anticipé à la retraite. Ils sont classés comme tels par arrêtés ministériels. L'appartenance à la catégorie active ne dépend pas uniquement du grade détenu par le fonctionnaire, mais aussi, et surtout, des fonctions exercées. Quelques exemples.

  • Dans la fonction publique d'Etat : personnels de surveillance de l’administration pénitentiaire, éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse, personnels paramédicaux des hôpitaux militaires, etc.
  • Dans la fonction publique territoriale : agents des réseaux souterrains des égouts, sapeurs pompiers, agents de police municipale, etc.
  • Dans la fonction publique hospitalière : personnels paramédicaux et assistantes sociales dont l’emploi comporte un contact direct et permanent avec des malades, etc. >> Retrouvez les termes et expression spécifiques à la fonction publique dans notre "petit lexique"

Des conditions de diplôme, presque toujours

Une condition de diplôme ou de titre est exigée pour l'accès à la plupart des concours. Cette condition n'est pas opposable, dans certains cas, pour charges de famille et pour les sportifs de haut niveau (figurant sur une liste annuelle établie par le ministère chargé des Sports), sauf dans le cas où la possession du diplôme est légalement exigée pour l'exercice de la profession (médecin ou infirmier, par exemple).

Equivalence du titre ou diplôme- Pour se présenter à certains concours, les candidats qui ne possèdent pas le diplôme requis peuvent obtenir une équivalence. Ils doivent justifier d'une qualification au moins équivalente attestée par une expérience professionnelle, ou un diplôme, un titre, une formation délivrés en France ou dans un autre pays de l'Espace économique européen (EEE). Dans certains cas, cette équivalence est accordée de droit. Dans d'autres, des commissions d'équivalence de titres et diplômes doivent être saisies. 

Attention !

  • Le niveau requis pour se présenter à un concours de la fonction publique ne reflète pas le niveau réel de recrutement. Celui-ci est, depuis de nombreuses années, nettement plus élevé.  

>> Lire aussi Concours : qui peut-être candidat ?

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Agence comptable

Corps

Ingénieur d'études / Attaché d'administration / Conservateur ou Bibliothécaire

Emploi type / Referens

Chargé-e de la gestion financière et comptable
Responsable de la gestion financière et comptable

Missions

Contexte de la mission
L'Université Paris Est Créteil Val-de-Marne est un établissement public scientifique, culturel et professionnel passé aux responsabilités et compétences élargies le ler janvier 2010. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.L'université, divisée en 12 composantes, compte 1 000 personnels BIATSS et 1 500 personnels enseignants. Environ 35 000 étudiants sont inscrits au titre de l'année 2018-2019.
Au titre de l'exercice 2018, le montant des charges de fonctionnement est de 245 M€, dont 189 M€ de masse salariale. Les dépenses d'investissement sont de 11 M€. L'activité se traduit notamment par l'émission d'environ 31 000 pièces de dépenses, 4 500 missions, 5 000 pièces de recettes et par la confection d'environ 3 000 mouvements de paies mensuelles. Le commissaire aux comptes a certifié sans réserve les comptes de l'exercice 2018.
L’agence comptable regroupe 21 collaborateurs, l’adjoint.e et l’agent comptable. L’agence comptable est divisée en quatre bureaux (trésorerie de la recherche et de l’apprentissage : 5 collaborateurs, recettes : 4 collaborateurs, comptabilité-fournisseurs : 9 collaborateurs, paie : 2 collaborateurs).
L'université procède au déploiement du contrôle interne comptable et financier. Dans ce cadre, Il existe une fonction de responsable du contrôle interne au sein du service.

Activités principales

• Exécuter la stratégie financière et comptable de l’établissement
• Animer et encadrer un service rattaché directement au directeur des finances ou à l'agent comptable ou à un pôle de gestion dans un ou plusieurs secteurs d'activité de la structure
• Organiser, planifier et coordonner tout ou partie de la production comptable et/ou financière
• Contribuer à l'élaboration du budget et des décisions modificatives correspondant aux prévisions de recettes et dépenses
• Participer à la programmation budgétaire et à la définition des dotations des différentes composantes
• Organiser les différentes étapes du processus de dialogue budgétaire
• Suivre l'exécution du budget, préparer les décisions budgétaires modificatives
• Superviser ou préparer les travaux relatifs à la préparation des états financiers
• Conseiller l’équipe de direction et les structures de formation et de recherche dans les domaines de la stratégie financière et comptable
• Conseiller les responsables des structures en matière financière et/ou comptable par la conception et l'actualisation d'outils d'analyse et de reporting
• Transmettre aux utilisateurs des informations pratiques sur les procédures comptables, l'évolution de la législation et de ses conséquences
• Contrôler la bonne application de la réglementation et proposer, si nécessaire, les mesures correctives
• Rédiger les actes juridiques concernant les recettes ou les dépenses
• Assurer la veille juridique et diffuser l'information administrative, financière ou comptable
• Suivre et analyser l'évolution de la réglementation comptable et financière et constituer une documentation de référence
• Concevoir et faire appliquer des procédures internes en gestion financière, budgétaire et comptable
• Participer à la formation financière et comptable des personnels de l’agence comptable et des gestionnaires financiers de l’établissement
• Veiller à la conformité et à la lisibilité des opérations traitées
• Organiser le classement et l'archivage des justificatifs des opérations comptables et financières
• Participer à l'élaboration d'une comptabilité analytique du plan de contrôle interne et en être le garant
• Superviser et animer les travaux de suivi des opérations comptables et financières (plans de contrôle de la dépense et de la recette)
• Établir les différents états budgétaires à partir des systèmes d'information
• Concevoir et analyser des tableaux de bord et d’analyse financière

">

Adjoint.e de l’agent comptable H/F

Titulaire, Contractuel | 11/07/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction des services financiers

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle SI financier - Pôle pilotage de la masse salariale

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion financière et comptable

 

Missions

L’assistant.e financier.e devra veiller à améliorer la qualité du service à l’usager, contribuer à la mise à jour du système d’information et aider à la prise de décision en matière financière.
Sous l’autorité des responsables des pôles, ses missions sont les suivantes :
• Pôle SI financier : participer à l’administration fonctionnelle du progiciel SIFAC et de l’application GESTIMMO
• Pôle pilotage de la masse salariale et de l’information financière : contribuer à l’élaboration d’indicateurs et de tableaux de bord financiers ; participer à la mise en qualité des procédures et des données financières

Activités principales

Participation à l’administration de SIFAC et de GESTIMMO (pôle SI financier)
Suivi fonctionnel des deux outils :
• assurer le suivi des demandes d’accès et d’habilitations
• rédiger, si nécessaire, une documentation sur les évolutions des fonctionnalités
• participer à la mise à jour des référentiels et des tests de validation des correctifs souche (pour SIFAC uniquement).
Accompagnement des usagers de SIFAC :
• recenser et analyser les problèmes rencontrés par les utilisateurs, en liaison avec les référents métiers de la DSF ; proposer une solution ou préparer une demande d’assistance à l’AMUE
• organiser les formations destinées aux usagers, en construire les supports et participer à leur animation

Production de données statistiques (pôle pilotage de la masse salariale)
• contribuer à la mise en place de tableaux de bord financiers (mensuels, trimestriels et annuels) d’aide au pilotage, destinés à la DSF et à l’équipe de direction de l’université ;
• réaliser des requêtes, directement dans SIFAC ou avec Business Object, à destination  des directions et des composantes ; les automatiser en cas de  besoins récurrents (bilans mensuels d’exécution, contrôle des flux …) ; en diagnostiquer les éventuels dysfonctionnements ; proposer les mesures correctives et superviser leur mise en œuvre ; produire une documentation permettant le suivi des requêtes ;
• contrôler et assurer la fiabilité et la cohérence des données produites.

Participation à la mise en qualité des données financières (pôle pilotage de la masse salariale)
• gérer l’espace Finances sur Intranet : organiser et suivre les mises à jour des procédures financières

">

Assistant au pilotage du S.I. financier - DSF H/F

Contractuel, CDD | 11/07/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

GIP RESAH-IDF

RESPONSABLE DES FINANCES (H/F)

Contractuel, CDD | 11/07/2019 | GIP RESAH-IDF

Sorbonne Université

(réf.FDLL28)

Fonctions : Responsable du service de gestion des dépenses

Catégorie : A

Corps : ASI      

BAP : J

Emploi-type : Assistant en gestion financière et comptable

 

Missions :

Sous l'autorité de l’adjoint au directeur des finances et des achats de la faculté, le responsable du service de gestion des dépenses est amené à réaliser les missions suivantes :

Activités :

-Animer et encadrer un service rattaché directement au directeur des finances ou à l’agent comptable ou à un pôle de gestion dans un ou plusieurs secteurs d’activité de la structure

 - Organiser, planifier et coordonner tout ou partie de la production comptable et/ou financière

-Contribuer à l’élaboration du budget et des décisions modificatives correspondant aux prévisions de recettes et dépenses

-Participer à la programmation budgétaire et à la définition des dotations des différentes composantes

-Organiser les différentes étapes du processus de dialogue budgétaire

- Suivre l’exécution du budget, préparer les décisions budgétaires modificatives

-Superviser ou préparer les travaux relatifs à la préparation des états financiers

-Conseiller les responsables des structures en matière financière et/ou comptable par la conception et l’actualisation d’outils d’analyse et de reporting

-Transmettre aux utilisateurs des informations pratiques sur les procédures comptables, l’évolution de la législation et de ses conséquences

-Contrôler la bonne application de la réglementation et proposer, si nécessaire, les mesures correctives

Rédiger des actes juridiques concernant les recettes ou les dépenses

-Assurer la veille juridique et diffuser l’information administrative, financière ou comptable

-Suivre et analyser l’évolution de la réglementation comptable et financière et constituer une documentation de référence

-Concevoir et faire appliquer des procédures internes en gestion financière, budgétaire et comptable

-Veiller à la conformité et à la lisibilité des opérations traitées

-Organiser le classement et l’archivage des justificatifs des opérations comptables et financières

-Participer à l’élaboration d’une comptabilité analytique du plan de contrôle interne et en être le garant

-Superviser et animer les travaux de suivi des opérations comptables et financières (plans de contrôle de la dépense de la recette)

-Établir les différents états budgétaires à partir des systèmes d’information.

 

Cette fiche de poste n’est pas exhaustive et sera amenée à évoluer en fonction des besoins du service

 

Encadrement : OUI                                        

Nb agents encadrés par catégorie :– 5 B – 5 C

">

Responsable du service de gestion des dépenses F/H

Titulaire, Contractuel, CDD | 02/07/2019 | SORBONNE UNIVERSITE

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article