Quels salaires dans la fonction publique territoriale ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Combien gagnent les fonctionnaires ?

Les salaires des agents publics territoriaux progressent légèrement depuis 2015. Le salaire médian net mensuel tourne autour de 1.700 euros. Mais il diffère fortement suivant le statut, la catégorie socioprofessionnelle et le sexe. 

salaires

Combien gagnent les agents territoriaux, en brut, en net ? Comment situer ces salaires sur l'échelle des rémunérations dans les autres fonctions publiques et dans le secteur privé?

On s'attachera d'abord à préciser les salaires médians des agents publics des collectivités territoriales et établissements publics locaux. Car, comme le souligne l'Insee, le salaire médian est un indicateur plus fiable que le salaire moyen, sensibles aux extrêmes.

Pour calculer la médiane, c'est simple: on classe les salaires d'une population donnée dans l'ordre croissant. Puis, on scinde la population en deux groupes comptant le même nombre de personnes. Si votre salaire se situe au-dessus du salaire médian, vous faites partie des 50% qui perçoivent les salaires les plus élevés, et au-dessous des 50% les moins rémunérés.

On peut encore affiner l'analyse par déciles, et c'est là que cela devient vraiment intéressant. Qu'est-ce que cela signifie ? Vous divisez l'effectif par dizaines : le premier décile correspond aux 10% les moins bien payés, et à l'autre bout, au-dessus du 9e décile, les 10% les mieux rémunérés. 

Les salaires médians des agents territoriaux en 2015

Pour le secteur public local, les données les plus récentes concernent 2015. Elles sont extraites du "Jaune" PLF 2019, Rapport sur l'état de la fonction publique et les rémunérations", publié en 2018. Précisons que les salaires sont exprimés en équivalent temps plein travaillé et que les assistants maternels et familiaux ne sont pas compris dans la population étudiée.

Notez que depuis 2015, avec le protocole Parcours professionnels, carrières et rémunération, réforme initiée sous le quinquennat de François Hollande, les rémunérations des agents ont un peu augmenté, alors qu'elles avaient été gelées pendant dix ans.

Salaires médians mensuels en EQTPT par statuts
  Net mensuel  Brut mensuel  1er décile (brut) 9e décile (brut)
Fonctionnaires - 2.150 € 1.730 € 3.260 €
Contractuels - 1.810 € 1.530 € 2.860 €
Autres catégories et statuts - 1.290 € 1.100 € 4.350 €
Ensemble hors contrats aidés - 2.090  1.665 € 3.220 €
Bénéficiaires de contrats aidés - 1 460 € 1.410 1.590 €
Ensemble FPT 1.710 €  nets 2.060 € bruts 1.610 €  bruts 3.190 € bruts

 

En 2015, le salaire médian en ETPT, hors contrats aidés, est de 2.090 euros bruts par mois, et de  1.710 euros nets par mois. 

  • Si votre salaire est au-dessous de 2.090 euros bruts, vous faites partie des 50% des agents les moins rémunérés et s'il se situe au-dessus, des 50% les mieux payés.
  • Si votre salaire est inférieur à 1.710 euros nets, vous faites partie des 50% les moins rémunérés, et au-dessus des mieux payés.

Affinons avec les 1er et 9e déciles.

  • Si votre salaire brut est inférieur à 1.665 bruts, vous faites partie des 10% les moins bien payés. 
  • A l'inverse, au-dessus de 3.220 euros bruts, vous faites partie des 10% les mieux rémunérés dans la fonction publique territoriale.

Précisions importantes :

Pour les fonctionnaires, la rémunération nette totale (ce qui vous reste in fine en poche) comprend :

  • le traitement indiciaire (environ 77% de la rémunération totale, qui apparaît dans les grilles indiciaires)
  • plus la NBI (nouvelle bonification indiciaire), l'indemnité de résidence et le supplément familial de traitement, le cas échéant
  • plus  les autres primes et indemnités et/ou régime indemnitaire;
  • moins les différentes cotisations sociales obligatoires, la CSG et la CRDS. 

Le candidat à l'emploi ou aux concours fera attention à ne pas employer le terme "salaire" pour les fonctionnaires : il faut dire "traitement". 

Les contractuels peuvent négocier leur salaire avec l'employeur avant la signature du contrat. Le plus souvent, les salaires proposés sont alignés sur ceux des fonctionnaires, à missions, compétences et ancienneté comparables. 

Nous avons arrondi les montants à la dizaine la plus proche pour faciliter la lecture.

 

Les salaires médians des agents publics territoriaux par catégories socioprofessionnelles

On distingue trois grandes catégories dans la fonction publique : 

  1. les cadres supérieurs (catégories A et A+),
  2. les professions intermédiaires (B),
  3. et les ouvriers et employés (catégorie C)

Benjamin, quadra, chef de service gestion RH, attaché principal territorial (2e grade, catégorie A) dans une grosse intercommunalité. Son salaire :  3.120 nets mensuels. Comment se situe-t-il sur l'échelle des salaires des cadres ?

Le salaire médian des cadres de la FPT (catégorie A) : 2.260 euros nets.

  • Son salaire se situe juste au-dessus de la médiane des catégories A (3.055 euros nets), plutôt dans le haut du panier (loin des 10% touchant moins de 2.205 euros). Mais il ne figure pas encore parmi les 10% qui perçoivent plus de 4.600 nets mensuels (9e décile).

Manuel, tout jeune gestionnaire de marchés publics, rédacteur (premier grade), catégorie B, dans une ville moyenne. Son salaire net mensuel : 1.750 euros. Fait-il partie des gros salaires? 

Le salaire médian des professions intermédiaires de la FPT  (catégorie B) : 2.260 euros nets.

  • Non. Au contraire. Son salaire étant inférieur à 1.769 euros nets, il fait partie des 10% de cadres intermédiaires les moins rémunérés. C'est normal en début de carrière. Plus tard, il atteindra le salaire médian de la catégorie B, 2.260 euros nets. Et s'il progresse encore, il pourra faire partie des 10% de catégories B qui perçoivent plus de 2.860 euros nets mensuels.

 

Marie, 48 ans, secrétaire, adjoint administratif principal de 2e classe, catégorie C. Elle perçoit 1.700 euros nets mensuels. Où se situe-t-elle dans l'échelle des salaires des employés?

Le salaire médian des employés et ouvriers de la FPT (catégorie C) : 1.680 euros nets.

  • 20 euros au-dessus du salaire net médian (1.680 euros) : Mariefait partie des 50% de C qui ont les plus gros salaires. Celui de Marie est nettement supérieur aux 10 % du premier décile (moins de 1.400 euros).  Mais elle encore loin des 10% qui perçoivent le plus, parmi les C, plus de 2.160 euros nets.

 

Comparaison avec les rémunérations des salariés de droit privé

Il faut comparer ce qui est comparable. Or il est difficile de comparer le salaire médian des agents territoriaux avec celui des salariés de droit privé, car ces deux groupes sont  structurés différemment. La FPT se caractérise notamment par un grand nombre d'ouvriers et employés (catégorie C), avec, parmi eux, beaucoup plus de femmes que d'hommes.

La médiane en 2015 se situe à 1.780 euros nets mensuels EQTP pour les salariés du secteur privé et des entreprises publiques. Classées par catégories socioprofessionnelles, les salaires médians nets atteignent ces montants (Insee, salaires 2015).

  • Cadres et chefs d'entreprise salariés : 4.140 euros mensuels
  • Professions intermédiaires (techniciens et technico-commerciaux, contremaîtres, agents de maîtrise, etc.): 2.270 euros mensuels
  • Employés : 1.640 euros mensuels
  • Ouvriers : 1.720 euros mensuels

On voit donc que les rémunérations des employés et les ouvriers de la fonction territoriale sont équivalentes, voire supérieures, à celles de leurs homologues du privé.

 

Les salaires moyens des agents de la fonction publique territoriale en 2016

Le salaire moyen 2016 (hors assistants maternels et familiaux) s'établit à 1.900 euros nets par mois en EQTP (équivalent temps plein), si l'on en croit les chiffres de la Direction générale de l'administration et de la fonction publique publiés en  2018. Ce salaire moyen progresse de 0,4% en euros constants par rapport à l'année précédente. Les chiffres de l'Insee (note de mars 2018) sont les mêmes. L'Institut national de la statistique précise que "l’écart d’évolution entre les salaires net et brut provient de l’augmentation des taux de cotisations salariales à la suite de la réforme des retraites de 2010 (+0,4 point au 1er janvier 2016 pour les fonctionnaires, principalement)".

La rémunération moyenne des agents en place (RMPP), c'est-à-dire des agents territoriaux présents deux années consécutives chez le même employeur, augmente de 1,1% par rapport à 2015.

Salaires moyens des seuls fonctionnaires territoriaux

Concernant les seuls fonctionnaires territoriaux (compte non tenu des contractuels, contrats aidés et assistants maternels et familiaux) le salaire en EQTP atteint 1.985 euros nets en moyenne par mois (2.397 euros, en hausse de 0,9% par rapport à 2015). 

En 2016, le salaire en EQTP des fonctionnaires s’élève à 1.985 euros nets en moyenne par mois, en hausse de 0,5 % en euros constants par rapport à 2015.

 

Une progression plus importante pour les plus bas salaires

Les 3/4 des fonctionnaires territoriaux appartiennent à des cadre d'emplois de catégorie C (ouvriers et employés, emplois d'exécution), 15% relèvent de la catégorie B (cadres intermédiaires), et 10% de la catégorie A (cadres supérieurs et emplois de direction).

Le salaire net moyen des fonctionnaires de catégorie C s’élève à 1.744 euros par mois en 2015, soit 1,2 % de plus qu’en 2014. Cette hausse provient essentiellement de la revalorisation, en 2015, de l’échelonnement indiciaire dans cette catégorie.

Les évolutions sont plus modérées pour les autres catégories:

  • le salaire net des fonctionnaires de catégorie B s'établit en moyenne à 2.305 euros par mois, en hausse de 0,3.% ;
  • celui des catégories A, à 3.277 euros, en hausse de 0,1%. 

Les non-fonctionnaires perçoivent en moyenne 1.586 euros nets par mois, un niveau stable en euros constants par rapport à 2014.

 

Inégalités de salaires hommes-femmes des collectivités : ça fait toujours mal ! 

Les inégalités salariales persistent pour les femmes de la fonction publique territoriale. En 2015, leur salaire net, en équivalent temps plein, s'élève en moyenne à 1.813 euros par mois, soit 9,3% de moins que celui des hommes (1.998 euros). Cet écart est moins marqué que dans les autres versants de la fonction publique, et il reste stable par rapport à 2014.

L'écart est plus large pour les salariés de catégorie A (16,7 %), c'est-à-dire pour les femmes cadres supérieurs de la fonction publique territoriale que pour ceux de catégorie B (7,3%) et de catégorie C (10%).

Les inégalités de salaires entre les hommes et les femmes, à compétences comparables, sont plus criantes parmi les cadres supérieurs et les emplois de direction !

Les femmes connaissent plus fréquemment des périodes de travail à temps partiel et/ou des interruptions de carrière qui pèsent sur leurs trajectoires salariales. Elles occupent moins souvent les postes les plus rémunérateurs.

Parmi les 40% des salariés les moins rémunérés, les deux tiers sont des femmes.

La part des femmes diminue progressivement quand les salaires augmentent et atteint 47% parmi les 10% des salariés les mieux rémunérés. L'écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes dans la fonction publique territoriale s'explique essentiellement par des différences de positions professionnelles.

Ainsi, étant donnés l’âge, la qualification, la situation vis-à-vis du temps partiel, le statut, le type et la taille de la collectivité employeuse, les femmes perçoivent en moyenne 4,6% de moins que les hommes.

Offres d’emploi en lien avec l’article

jacqueslalande-1321745.png

Administrateur réseaux systèmes – CDD 1 an (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 16/11/2018 | VILLE DE SAINT JACQUES DE LA LANDE

CC ESTUAIRE ET SILLON

Assistant(e) RH généraliste H/F

Titulaire, Contractuel | 16/11/2018 | CC ESTUAIRE ET SILLON

VILLE DE SOTTEVILLE LES ROUEN

Gardien brigadier de police municipale (H/F)

Titulaire | 16/11/2018 | VILLE DE SOTTEVILLE LES ROUEN

VIENNE CONDRIEU AGGLOMERATION

Merci d'adresser votre candidature

 

(Lettre de motivation manuscrite, CV avec photo)

 

au plus tard

le 22/12/18

 

à

 

Direction des Ressources Humaines de

Vienne- Condrieu- Agglomération,

Espace Saint Germain – Bâtiment Antarès – 30, avenue du Général Leclerc – BP 263 – 38217 VIENNE Cedex

 

Ou par e-mail à

[email protected]

 

 

 

Missions :

 

  • Conduite de la maîtrise d’ouvrage des grands projets d’investissement de la Communauté d’Agglomération.

A titre d’exemple, les projets en cours sont : maison du festival Jazz à Vienne, plateforme de mobilité territoriale, construction et extension de crèches, extension et modernisation du stade nautique de St Romain en Gal, opérations de rénovation thermique et de mise en accessibilité d’équipements, plateforme logistique embranchée au rail, construction d’un parking en ouvrage, extension d’une halte fluviale, relocalisation d’une pépinière d’entreprise…

 

  • Définition des programmes en lien étroit avec les services utilisateurs

 

  • Coordination avec l’équipe en charge de la maintenance du patrimoine

 

  • Encadrement d’une équipe de techniciens
">

UN INGENIEUR RESPONSABLE DE LA MAITRISE D’OUVRAGE DES OPERATIONS D’INVESTISSEMENT (H/F)

Titulaire, Contractuel | 16/11/2018 | VIENNE CONDRIEU AGGLOMERATION

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK