Combien gagnent les fonctionnaires de l'Etat ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Devenir fonctionnaire

Un fonctionnaire de l'Etat perçoit en moyenne 2 646 euros nets par mois en 2014, et les autres salariés 2019 euros. Globalement, les salaires sont relativement stables par rapport à 2013. Mais un examen détaillé montre que l'évolution salariale est plutôt plus favorable aux "vrais" fonctionnaires.

g

[Mise à jour : 24/08/2016] En 2014, un agent de l'Etat perçoit, en moyenne, 2 477 euros nets par mois, en équivalent temps plein-ETP et bénéficiaires de contrats aidés compris, selon une étude de l’Insee publiée en juillet 2016. Ce salaire net moyen diminue un peu (0,2 %) entre 2013 et 2014, si on l'exprime en euros constants, c'est-à-dire en tenant compte de l'inflation. 

Mais cette moyenne cache, au sein de la fonction publique de l'Etat, des disparités non seulement entre fonctionnaires et non-fonctionnaires, mais aussi entre les fonctionnaires de l'Etat, suivant leur catégorie professionnelle (cadres supérieurs, intermédiaires,employés et ouvriers) et suivant qu'ils travaillent dans les ministères bien ou dans les établissements publics administratifs (EPA). En résumé, les "vrais" fonctionnaires, c'est-à-dire les titulaires de leur statut, tirent mieux leur épingle du jeu que les "autres salariés".

On peut toutefois observer un autre indicateur des salaires pratiqués par l'Etat employeur : le salaire net médian. En connaissant cette médiane, on peut déterminer si un salaire fait partie des 50% les mieux rémunérés ou des 50% les moins bien rémunérés.

Un bon repère : le salaire médian

Salaire net médian : 2 276 euros nets par mois

En 2014, 50% des agents de l'Etat gagnent moins de 2 276 euros nets par mois, et l'autre moitié des agents gagne plus. Si l'on tient compte de la hausse du coût de la vie, ce salaire médian augmente de 0,2 % entre 2013 et 2014.

  • Pour les fonctionnaires, le salaire net médian est de 2 397 euros (+0,3% par rapport à 2013).
  • Pour les autres salariés de l'Etat, il est de 1 855 euros (- 0,8%).

>> A lire aussi : Quel salaire dans la fonction publique territoriale ?

Salaires moyens de l'ensemble des agents de l'Etat : une légère baisse

En 2014, un agent de l'État  perçoit  un salaire net moyen de 2 477 euros par mois en équivalent temps plein. Cette moyenne est calculée en tenant compte de tous les salaires de tous les salariés civils, fonctionnaires ou non, des ministères et des établissements publics et des bénéficiaires des contrats aidés.

Entre 2013 et 2014, le salaire net moyen augmente de 0,3 %. Mais compte tenu de l’inflation (+ 0,5 % en 2014), il baisse de 0,2 % en euros constants, sous l’effet d’une hausse du nombre de bénéficiaires de contrats aidés principalement dans les EPA, et du poids croissant des cotisations sociales (lié à la réforme des retraites de 2010) notamment.

Les fonctionnaires mieux lotis que les autres salariés de l'Etat

En 2014, 73,1 % des salariés de la fonction publique de l'Etat sont fonctionnaires, contre 73,8 % en 2013.

Si l'on ne tient pas compte des bénéficiaires des contrats aidés, le salaire net moyen des fonctionnaires augmente de 0,2 % en euros constants par rapport à 2013, pour s'établir à 2 511 euros. En revanche, celui des "autres salariés" (contractuels, bénéficiaires de contrats aidés ou «autres catégories de contrat) recule de 0,8 % en euros constants. Mais hors contrats aidés, le salaire moyen de ces "autres salariés" augmente de 0,3% entre 2013 et 2014.

Dans les ministères, qui regroupent les trois quarts des agents de l’État, le salaire net moyen s’établit à 2 531 euros par mois,en hausse de 0,1 % en euros constants.

Dans les établissements publics administratifs (EPA), ce salaire moyen atteint 2 309 euros, en baisse de 0,8 % par rapport à 2013.

Lorsqu'on examine l'évolution du salaire moyen, il faut toutefois être attentif à celle des effectifs.

> Découvrez l'évolution des effectifs de la fonction publique, dans notre rubrique "Les chiffres-clés de la fonction publique en 2016"

Un salaire tiré vers le haut par les agents de catégorie C  (+ 1,2 %)

La progression du salaire net moyen des fonctionnaires est poussée par la revalorisation en 2014 de l’échelonnement indiciaire des agents de la  catégorie C (+ 1,2 %).  Une augmentation du salaire des fonctionnaires de catégorie C qui a bénéficié à la quasi-totalité d’entre eux", note l'Insee.

En revanche, le salaire net moyen des fonctionnaires de catégorie A (cadres supérieurs) baisse, en euros constants, de 0,2 %, et celui des fonctionnaires de la catégorie B (cadres intermédiaires) de 0,1 %

Les agents non fonctionnaires (contractuels, bénéficiaires de contrats aidés ou "autres catégories de contrat", perçoivent en 2014 un salaire net moyen de 2 019 euros par mois. 

> A lire aussi : Hausse de 1,2% du point d'indice pour les fonctionnaires

Femmes : un salaire moyen inférieur de 14,6 % à celui des hommes

Les écarts de salaires entre les hommes et les femmes poursuivent leur tendance à la baisse : en 2014, le salaire net moyen en EQTP des femmes est inférieur de 14,6 % à celui des hommes  14,7 % en 2013).

Les femmes occupent aussi moins souvent les postes les plus rémunérateurs.

Cet écart, nous dit l'Insee, est plus marqué pour les salariés de catégorie A (17,5 %) que pour ceux de catégorie B (10,1 %) et de catégorie C (11,4 %). Explication : les femmes ont plus fréquemment des "parcours professionnels avec des périodes de travail à temps partiel et/ou des interruptions de carrière qui pèsent sur leurs trajectoires salariales. Elles occupent aussi moins souvent les postes les plus rémunérateurs. Elles représentent notamment près des deux tiers des enseignants, qui, à catégorie donnée, sont moins rémunérés en moyenne que les autres salariés de la FPE. Le salaire net moyen en EQTP des enseignants de catégorie A est ainsi inférieur de 28 % à celui de leurs homologues non enseignants. Cet écart est de 25 % pour les salariés de catégorie B. Hors enseignants, l’écart de salaire entre hommes et femmes se réduit nettement pour la catégorie A (13,4 %), mais reste plus élevé que pour la catégorie B (9,9 %)."

> Lire aussi notre dossier Objectif égalité hommes-femmes

Tendance

 

La Cour des comptes veut supprimer certaines aides et indemnités

Dans un rapport , la Cour des comptes taclait la politique RH de l'Etat. Selon les sages de la rue Cambon, cette politique reviendrait trop cher à la France. Il faut endiguer la progression de la masse salariale de l'Etat (278 milliards d'euros en 2014). Même si, et la Cour le reconnaît, cette évolution est surtout due à l'augmentation des effectifs.

Elle conseille donc de supprimer ou restreindre certaines aides dont bénéficient les fonctionnaires et de limiter les avancements. Le supplément familial, notamment, est dans le collimateur ("extinction progressive"), ainsi que le l'indemnité de résidence (limitation aux fonctionnaires travaillant en Ile-de-France).

Concernant le recrutement, la Cour des comptes ne va pas jusqu'à prôner le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux, comme l'avait fait en son temps Nicolas Sarkozy, mais elle conseille d'agir sur la durée du travail.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

GHU PARIS SACLAY

Aide-Soignant (F/H) - Service de Chirurgie Générale Digestive et Oncologique - HGE jour

Titulaire, CDI, CDD | 12/08/2022 | Hôpital Ambroise-Paré AP-HP

GHU PARIS SACLAY

Psychologue H/F - HDJ Thérapeutique SSR

Titulaire, CDI, CDD | 11/08/2022 | Hôpital Sainte-Périne AP-HP

GHU PARIS SACLAY

Ergothérapeute (F/H) - Service rééducation

CDD | 10/08/2022 | Hôpital Bicêtre

GHU PARIS SACLAY

Ergothérapeute H/F - HDJ Psychiatrie

Titulaire, CDI | 10/08/2022 | Hôpital Bicêtre

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Grand Paris Grand Est - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article