Préparer l'entretien d'embauche en 10 questions

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : L'entretien d'embauche dans la fonction publique

En répondant sérieusement à chacune de ces dix questions, vous allez faire un grand pas en avant dans la préparation de votre entretien de recrutement !

Entretien - Recrutement

1. Quelles sont mes compétences, en termes de savoir-faire, pour prétendre à ce poste ?

Tout ce que vous savez, vous ne l'avez pas appris à l'école !  Il y a la vie aussi l'école de la vie: ces "petits boulots" grâce auxquels vous avez pu payer une partie au moins de vos études ou votre premier scooter. Il y a aussi les stages, les colos... Identifiez précisément ce que vous savez faire (et non pas, à ce stade, ce que vous aimez faire).

2. Quelles sont mes compétences, en termes de savoir-être, pour prétendre à ce poste ?

Plutôt Sheldon ou The Big Lebowski ? Marylin Monroe ou Monica Gayle... ?  Une petite introspection s'impose. Ne vous faites pas de cadeau, c'est pour votre bien !

3. Quelles sont mes forces possibles ?

Faites la synthèse des deux premières questions. Prenez de quoi écrire, et listez vos atouts en soignant la rédaction. Vous aurez l'occasion d'utiliser ces termes, voire ces phrases, en entretien.

Quelques exemples de "forces" possibles : vous pouvez travailler dehors par tous les temps, vous avez une grosse capacité de travail, vous êtes capables de rester concentré longtemps, vous savez faire passer vos idées en douceur, quand vous racontez une histoire drôle... eh bien, ça marche, ça fait rire (ce qui n'est donné à tout le monde), votre culture historique est impressionnante, vous parlez plusieurs langues, etc.

4. Que puis-je améliorer ?

Tempérez votre jugement sur vos super-pouvoirs. Il y a bien quelques marges de progrès possibles dans certains secteurs que vous maîtrisez partiellement. D'ailleurs, c'est peut-être la principale raison pour laquelle vous le voulez, ce nouveau poste : apprendre, découvrir encore et encore.

5. Qu'est-ce qui me distingue des autres ?

Hum ! Difficile de répondre à cette question, car que sait-on vraiment des autres... Réfléchissez à votre singularité. Ce peut être une capacité d'écoute assez exceptionnelle, un sens de la répartie peu commun, un humour à toute épreuve, une curiosité insatiable, le goût de la solitude...

6. Quels sont mes objectifs à court et moyen termes ?

Très important. Vous voulez un "job d'attente" parce que vous ne savez pas encore où vous diriger, et que vous avez besoin de gagner votre vie.  Vous voulez un CDI, un CDD ou un poste de fonctionnaire pur et dur. Pour la sécurité de l'emploi, pour bénéficier d'une bonne formation tout en étant rémunéré, ou parce que le service public correspond à vos valeurs.

7. En quoi suis-je le meilleur candidat possible pour ce recruteur ?

Faites le lien entre vos atouts et le poste auquel vous postulez, en vous basant bien sûr sur le descriptif de l'annonce.

8. Pourquoi cette administration, plutôt qu'une autre ?

Parce qu'elle est située à deux pas de chez vous. Ou que tonton Georges y travaille déjà et que cela vous rassure... Parce qu'"on" vous a dit qu'ici les managers sont bons et vous aideront à progresser. Ici aussi, formulez les vraies raisons. Il n'y a pas de mauvaises raisons à vouloir travailler pour cet employeur plutôt qu'un autre. Cette question doit vous amener à enquêter sur le recruteur potentiel.

9. Que puis-je apporter à cette administration en termes de savoir-faire et de savoir-être ?

Vous avez identifié les atouts et les faiblesses de votre employeur, grâce à la question 8, tirez-en les conséquences.

10. Sur quels éléments concrets fonder mes prétentions financières ?

Premier point important : savoir comment sont établies les rémunérations dans la fonction publique, car les règles sont particulières au secteur public. Notre dossier Combien gagnent les fonctionnaires?, va vous aider, l'article Rémunération des fonctionnaires, mode d'emploi notamment.

Ensuite, consultez la grille indiciaire du cadre d'emplois ou du corps que vous allez intégrer. La grille indiciaire vous indique le traitement de base du fonctionnaire, c'est-à-dire hors cotisations et hors primes. Attention au vocabulaire, dans la fonction publique on parle de "traitement" et non de "salaire". Et si l'on vous propose un recrutement sous contrat, nous direz-vous ? Eh bien, sachez qque les salaires des agents contractuels sont généralement alignés sur ceux des fonctionnaires. Donc, la marche à suivre est identique.

Ensuite, il va vous falloir évaluer les primes. Ce qui est, reconnaissons-le, compliqué, puisqu'on distingue les primes obligatoires, celles qui ne le sont pas, et que, dans la fonction publique territoriale, elles varient suivant les collectivités. Vous pourrez trouver des informations sur les sites des syndicats de la fonction publique, ne négligez pas cette source !  Pour en savoir plus sur les primes, vous pouvez également vous reporter à nos articles sur le nouveau régime indemnitaire des fonctionnaires, le Rifseep.

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK