Comment justifier les trous dans son CV ?

Justine Kent
DOSSIER : L'entretien d'embauche dans la fonction publique

Partant du principe que les périodes de pause, d’inactivité ou de chômage ne doivent pas être passées sous silence sur le CV, Yannick Piquet Bonfils, directrice associée chez Duranton consultants, nous explique comment les aborder en entretien de recrutement.

Comment justifier une période d'inactivité sur le CV ?

« Toute période d’inactivité dans la carrière professionnelle d’un agent de la fonction publique peut en dire long sur la personne. Or, en situation d’embauche, tout employeur potentiel est curieux, voire avide de comprendre qui est la personne qu’il a en face de lui ! », rappelle la coach.

Parler des trous sur son CV comme une « autre activité »

Durant l’entretien de recrutement, plutôt que de parler de période d’inactivité, préférez parler d’« autre activité ». Vous verrez que certains employeurs seront plus intéressés à vous faire parler de ladite « autre activité » dans votre parcours que de votre mission dans un ou des postes précédents dans la fonction publique. Quelle que soit cette autre activité : un arrêt pour raison de santé, une mise en disponibilité pour une création d’entreprise ou d’un congé proche aidant pour prendre soin d’un proche, utilisez cette « trame » de présentation que vous pourrez ensuite personnaliser en fonction de votre réalité propre.

Exposer ses motivations personnelles lors de l’entretien

« Commencez par exposer ce qui vous a conduit à cette « autre activité », en ne racontant que ce qu’il est possible pour vous de partager avec des inconnus. Par exemple, si vous vous êtes arrêté quelque temps pour des raisons personnelles, je vous conseille de dire les choses sans évoquer les tensions ou histoires intestines familiales qui n’apporteraient rien à un futur employeur », prévient Yannick Piquet Bonfils.

Restez-en à ce qu’il est nécessaire que l’employeur connaisse pour comprendre vos motivations sans les détours. Agissez de même si vous avez démissionné d’un emploi en exposant une éventuelle « erreur de parcours ». Dites-le clairement.

La fonction publique recrute

Vous souhaitez avoir un travail qui a du sens ? Rejoignez la fonction publique !

Découvrez nos offres d’emploi

 

Présenter les compétences développées durant de la période d’inactivité

Une fois que cette « autre activité » est énoncée, accompagnez là non par une justification, mais au contraire par ce que cette expérience vous a appris. « Décrivez ce que cette période vous a permis d’apprendre sur vous, sur le monde et éventuellement aussi sur vos relations avec les autres. C’est ça le plus intéressant pour un employeur », détaille la coach.

Décrivez aussi, si c’est utile pour le poste que vous visez, ce que cette activité vous a permis de développer comme compétences. Cela peut être une empathie renforcée, un sens de l’organisation, un domaine d’expertise…

Valoriser une période de chômage durant l’entretien d’embauche

Une période d’inactivité professionnelle n’est pas forcément synonyme de temps perdu. Si vous avez quitté votre emploi précédent, cela peut être dû à une erreur de parcours. Dans ce cas, « vous avez intérêt à le dire clairement. Car, comme de toute erreur, vous avez appris quelque chose. Par exemple, si vous travailliez dans le privé, cette expérience vous a permis d’affermir votre volonté de travailler dans la fonction publique », avance Yannick Piquet Bonfils.

Soyez transparent et racontez comment vous avez mis à profit cette période pour prendre du recul sur votre parcours. Ce n’est pas parce que vous avez été au chômage que vous avez chômé ! Si vous en avez profité pour réaliser un bilan de compétences, participer à des MOOC (Massive open online course - Formation en ligne) sur l’entrepreneuriat, assurer du bénévolat associatif ou mener un projet sportif, surtout dites-le. Toutes ces activités montrent que vous avez continué à développer vos compétences et éclaire un peu plus le recruteur sur qui vous êtes. Or aujourd’hui, le « savoir-être » compte presque autant que le savoir-faire, ne l’oubliez pas.

>> A lire aussi : Soft skills : 4 compétences recherchées dans la fonction publique

Qui est Yannick Piquet-Bonfils ?

Ingénieure diplômée de l’ENSIIE (Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise), Yannick Piquet-Bonfils a complété sa formation en sciences humaines (notamment sociodynamique et analyse transactionnelle). Elle accompagne depuis 35 ans les projets de transformation des collectivités locales en termes de performance des organisations et de management. Elle dirige un Cabinet de conseil spécialisé auprès des collectivités. Elle a, par ailleurs, des engagements associatifs en lien avec sa pratique professionnelle, notamment en tant que Vice-Présidente de l’Institut de la Sociodynamique et Présidente de la Chambre Professionnelle du Conseil d’Île-de-France.

LinkedIn

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SEVRES

Aide auxiliaire de puériculture H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | VILLE DE SEVRES

VILLE DE SEVRES

Assistant(e) administratif(ve) H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | VILLE DE SEVRES

CC COUTANCES MER ET BOCAGE

DIRECTEUR(TRICE) ADJOINT(E) DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CC COUTANCES MER ET BOCAGE

CA DU GRAND AVIGNON

Référent déchets auprès des professionnels H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CA DU GRAND AVIGNON

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

guyancourt

Ville de Guyancourt - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article