Comment rebondir après un entretien raté ?

Laure Martin
DOSSIER : L'entretien d'embauche dans la fonction publique

L’entretien d’embauche peut être synonyme de stress pour certains candidats. Dépassés par leurs émotions, c’est l’échec face au recruteur. Ingrid Pieronne, consultante en management et cocréatrice de l’organisme de formation L’effet déclencheur, vous donne 5 conseils pour rebondir et se préparer pour les prochains entretiens.

Rebondir après un entretien raté

Conseil 1 : identifier le ratage lors de l’entretien

Premier réflexe à avoir à l’issue d’un entretien d’embauche : « Le candidat doit noter sur un papier tout ce qu’il estime s’être mal passé », conseille Ingrid Pieronne. Par exemple, les questions auxquelles vous n’avez pas réussi à répondre, les réponses pour lesquelles vous estimez ne pas avoir été suffisamment clair. Il faut ensuite laisser passer un temps, avant de relire vos notes.

« Après un entretien, un candidat peut être sous l’effet des émotions, explique-t-elle. Relire ses notes quelque temps après, débarrassé de ses émotions à chaud, permet de se rendre compte si l’entretien s’est effectivement mal passé en se réinterrogeant tranquillement. » Il ne faut pas non plus oublier d’inscrire sur ce même papier tout ce qui s’est bien passé : la pertinence des réponses, les bonnes formulations, etc., pour éventuellement s’en resservir et garder son niveau de motivation.

>> A lire aussi : Entretien d'embauche : les 4 erreurs qui agacent les recruteurs publics

Conseil 2 : reconnaître les indices d’un entretien raté

Pour autant, quelques indices peuvent laisser à penser que l’entretien s’est effectivement mal passé :

  • Si vous avez perdu vos moyens ;
  • Si vous vous êtes senti mal à l’aise avec pour conséquence un bégaiement, des non-réponses aux questions ;
  • Si, à l’issue de l’entretien, le recruteur public ne vous a pas donné d’informations ou est resté vague sur la suite du processus de recrutement.

La fonction publique recrute

Vous souhaitez avoir un travail qui a du sens ? Rejoignez la fonction publique !

Découvrez nos offres d’emploi

 

Conseil 3 : reprendre contact avec le recruteur

Dans les heures qui suivent l’entretien, il est toujours de bon ton d’envoyer un mail au recruteur pour le remercier du rendez-vous, redéfinir ce que vous avez compris du poste à pouvoir et confirmer votre intérêt pour l’emploi.

« Lorsqu’il n’a pas été performant, le candidat peut se saisir de cette opportunité pour expliquer au recruteur qu’il était sous le coup de l’émotion, qu’il n’est pas sûr d’avoir été clair sur certains points et ainsi apporter des compléments sur telle ou telle question », indique Ingrid Pieronne. Et de poursuivre : « Cela permet de donner une image positive et professionnelle en montrant au recruteur qu’il est conscient de ses erreurs. » En fonction des caractéristiques du poste, il pourra décider de lui laisser une autre chance, ce qui est d’autant plus le cas si le poste est en tension.

>> A lire aussi : Après l'entretien d'embauche, n'oubliez pas la relance !

Conseil 4 : réfléchir aux éléments bloquants de l’entretien d’embauche

Dans tous les cas, il est nécessaire que vous vous interrogiez sur les éléments ayant été bloquants, les pièges dans lesquels vous vous êtes laissé embarqué, car « y réfléchir permet de préparer le prochain entretien », insiste Ingrid Pieronne. Dans le cadre de cette réflexion, il peut être intéressant de demander un retour au recruteur, afin d’obtenir son analyse de l’entretien et ainsi connaître les points de perfectionnement sur lesquels vous concentrer.

« Ce n’est pas parce qu’un entretien se passe mal qu’on est incompétent, pas qualifié et que tous les futurs entretiens vont mal se passer, rassure-t-elle. Parfois, il s’agit juste d’une question de feeling. » Et de poursuivre : « Si un entretien se passe mal alors que le candidat s’est préparé, il ne s’agit plus de sa responsabilité, mais peut être juste qu’il n’était pas au bon endroit. »

Cette réflexion vous permet aussi de vous assurer d’avoir visé le bon poste. Il vaut mieux envoyer moins de candidatures mais bien les cibler, pour éviter les risques de déconvenues.

Conseil 5 : repostuler immédiatement après un entretien raté

Les entretiens d’embauche, c’est comme le cheval : lorsqu’on tombe, il faut tout de suite se remettre en selle. « Après un échec à un entretien, il faut immédiatement repostuler, rencontrer des recruteurs, mais seulement après s’être bien questionné sur sa part de responsabilité dans le précédent échec et veiller à ce que la situation ne se reproduise pas », conseille Ingrid Pieronne. Il est aussi toujours possible de se faire accompagner et il faut réfléchir à des pratiques en termes de gestion de stress.

Pour être sûr de ne rater aucune offre d'emploi et de reposter à toutes les offres désirées, créez votre alerte emploi.

>> A lire aussi : Les 6 questions à poser en entretien de recrutement

Ingrid Pieronne

Ingrid est coach professionnelle et formatrice depuis près de 10 ans. Elle est passionnée par le contact humain, l'accompagnement professionnel et l'évolution des compétences.

Son site web : https://www.leffetdeclencheur.fr/

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SEVRES

Aide auxiliaire de puériculture H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | VILLE DE SEVRES

VILLE DE SEVRES

Assistant(e) administratif(ve) H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | VILLE DE SEVRES

CC COUTANCES MER ET BOCAGE

DIRECTEUR(TRICE) ADJOINT(E) DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CC COUTANCES MER ET BOCAGE

CA DU GRAND AVIGNON

Référent déchets auprès des professionnels H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CA DU GRAND AVIGNON

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Pays de meaux

CA DU PAYS DE MEAUX / VILLE DE MEAUX - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article