5 questions interdites en entretien d'embauche et comment y répondre

Justine Kent
DOSSIER : L'entretien d'embauche dans la fonction publique

Plus que les autres, les femmes cadres se confrontent encore à des questions indélicates, personnelles, donc interdites lors des entretiens d’embauche. En voici quelques-unes, décryptées par Dayana Chamoun-Fievée, fondatrice et dirigeante de Diane conseil, un cabinet qui accompagne le recrutement des femmes de la territoriale.

question a ne pas poser en entretien de recrutement

1. Quelle est votre situation familiale ?

Une question hors propos

Généralement, ce qui n’apparait pas dans le CV ne doit pas être interrogé.

Même si vous avez indiqué votre âge et votre statut familial dans celui-ci, c’est un choix que vous n’êtes pas non plus obligé de commenter à l’oral.

Vous pouvez botter en touche en questionnant le recruteur sur ce que cette information apporte sur votre parcours ?

Il n’est pas rare que les recruteurs eux-mêmes ne sachent pas répondre et arguent avoir toujours eu l’habitude de poser cette question.

Rester vague sur sa situation familiale

Vous pouvez aussi rester vague en disant que votre situation familiale n’a rien à voir avec votre engagement et l’investissement que vous allez mettre dans le travail.

Avec humour, vous avez également la possibilité de retourner la question aux recruteurs : et vous, êtes-vous marié, avez-vous des enfants ?

Reste que ce genre d’interrogation n’a pas sa place au moment de l’entretien d’embauche.

>> A lire aussi : 10 questions pour préparer l'entretien d'embauche

2. Avez-vous l’intention d’avoir des enfants ?

Une question déstabilisante et discriminante

Cette question est très déstabilisante et discriminante à ce stade du processus d’embauche.

Ce n’est une question anodine et elle est interdite. Vous avez le droit de le rappeler lors de l’entretien.

Ne pas hésiter à répondre au recruteur

Vous pouvez aussi, en prenant un air  dramatique, dire que malheureusement vous n’êtes pas en capacité d’en avoir ou que cela ne se pose pas pour vous.

Ou en plus soft, émettre une réponse moins tranchée en expliquant que vous n’avez pas pris de décision, que vous n’êtes pas en situation de répondre tout en rappelant peut-être poliment que vous pensiez que ce type de question ne pouvait être posé !

3. Quel âge avez-vous ?

Une question personnelle

Cette dimension personnelle n’a normalement pas sa place dans une procédure de recrutement.

L’interrogation en retour reste la meilleure arme :

« Éclairez-moi sur ce que cela peut apporter à ma candidature ? ».

Rebondir sur ses compétences professionnelles

Il faut néanmoins garder à l’esprit que les recruteurs en face de vous ne sont pas forcément de mauvaise foi.

Peut-être vous pose-t-on la question, car vous allez être amené à manager une équipe plus expérimentée que vous.

Dans ce cas, n’hésitez pas à rappeler que savoir-faire et savoir-être sont finalement peu liés à l’âge et montrez votre potentiel.

>> A lire aussi : 5 qualités à citer en entretien d'embauche

4. Quelle est votre disponibilité au quotidien ?

Une question pleine de sous-entendus

Cette question sur la disponibilité est souvent posée aux femmes avec, sous tendu, l’interrogation sur les éventuelles contraintes familiales.

Il faut y répondre en restant sur votre engagement à assurer la fonction pour laquelle vous postulez.

Ne pas aller au-devant de la question posée

Ne rentrez surtout pas dans le piège d’une explication plus personnelle, n’allez pas au-devant de questions qui ne sont pas posées.

Pour cela, n’utilisez pas le terme « disponibilité », mais préférez « investissement » et « capacité à mener un projet ».

Posez des questions sur ce que le recruteur entend par très grande disponibilité, qu’attend-il de vous ?

Exemple : « Permettez-moi de bien comprendre les contours de votre question ?

>> A lire aussi : 5 conseils pour préparer votre entretien d'embauche dans une collectivité

5. Pensez-vous avoir assez de poigne pour diriger une équipe ?

Ici, il s’agit de répondre sur le sujet du leadership autour duquel vous pouvez mettre en avant que celui-ci se base moins sur la poigne que sur la capacité à entrainer un collectif.

Il vous reste ensuite à dérouler votre méthodologie, ce que vous pouvez apporter et vos idées.

>> A lire aussi : Après l'entretien d'embauche, n'oubliez pas la relance !

Offres d’emploi en lien avec l’article

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 08/12/2022 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 08/12/2022 | INFOPRO DIGITAL

CDG DE LA VENDEE

Directeur des finances et de l'achat public (h/f)

Titulaire, Contractuel | 06/12/2022 | CDG DE LA VENDEE

CA DU GRAND CAHORS

DEVELOPPEUR·SE ECONOMIQUE H/F

Titulaire, Contractuel | 30/11/2022 | CA DU GRAND CAHORS

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Conseil Départemental des Yvelines - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article