Devenir prof: 12.600 postes offerts aux jeunes diplômés en 2017

Séverine Cattiaux • mis à jour le
DOSSIER : Devenir enseignant

Avec des milliers de postes d’enseignants et d’accompagnateurs scolaires, l’Education nationale est l’un gros recruteurs publics en 2017. L'engagement de François Hollande, recruter environ 54.000 profs entre 2012 et 2017, aura été tenu. On revient en chiffres et en détail sur ces recrutements 2017.

enseignant-universite-flickrcc-univ-monreal

Dans les écoles, collèges, lycées généraux et professionnels, de nombreux nouveaux postes seront à pourvoir en 2017. Des postes d’enseignants et d’accompagnateurs de vie scolaire et, dans une moindre mesure, d'agents des services administratifs et médicosociaux des établissements scolaires.

A la session 2017, 30 484 postes sont offerts aux concours de recrutement d'enseignants de l'enseignement public : 13 021 aux concours de professeurs des écoles et 17 483 aux concours d'enseignants du second degré. Pour l'enseignement privé sous contrat, 3 780 postes sont proposés aux concours du second degré. Ces chiffres concernent toutes les catégories de concours : concours externes, internes, spéciaux, 3e concours et examen professionnalisé réservé.

En termes d’emplois, le législateur se montre particulièrement généreux, puisque la loi fixait comme objectif la création de 55 000 postes supplémentaires — 54 000 dans l'Education nationale et 1 000 dans l'enseignement technique agricole — durant le quinquennat de François Hollande (2012-2017).

>> Lire aussi : Education nationale : 54 000 postes de professeurs en 5 ans

 

Enseignants  : environ 30 000 postes offerts aux concours

 Sur 30 981 postes offerts par le ministère de l’Education nationale à la session 2017, 

  • 13 021  postes d'enseignant du 1er degré (écoles maternelles et élémentaires), dont 11 722 aux concours externes, c'est-à-dire au jeunes diplômés,
  • et 17 483 postes d'enseignant du 2nd degré (collèges, lycées d'enseignement général, technologiques et professionnels), dont 864 au concours externe. 

Par ailleurs, 477 postes sont offerts aux concours de conseiller principaux d'éducation.

>> Lire aussi : Devenir prof des écoles (les explications et conseils de Carole, professeure des écoles)

 

Les contractuels appelés à la rescousse

Au total, donc, 12 586 postes sont ouverts aux jeunes enseignants lauréats des concours. Néanmoins, de nombreux professeurs contractuels (ils ne sont pas lauréats du concours, mais possèdent les niveaux d’études requis), devraient être une force d’appoint non négligeable. Les contractuels viennent notamment assurer les postes vacants dans des disciplines qui n’attirent pas suffisamment de candidats au concours : les mathématiques, certaines langues et les lettres modernes notamment.

Les contractuels seront également appelés à la rescousse pour palier les démissions des enseignants-stagiaires - un phénomène qui va augmentant. Pour mémoire, entre 2012 et 2015, sur les 31 627 postes créés, 27 553 postes ont été pourvus, soit un écart de 4 075 postes.

>> Lire aussi : notre dossier, Devenir contractuel dans la fonction publique

 

Professeurs des écoles : salaire revalorisé

Depuis la rentrée 2016, l’indemnité des enseignants du 1er degré a été alignée sur celle des enseignants du 2nd degré, la faisant passer de 400 à 1 200 euros par an. Cette augmentation témoigne de la reconnaissance du  travail et de l’engagement des professeurs des écoles. En mai 2016, la ministre de l’Education nationale a confirmé que 1 milliard d’euros sera consacré à la revalorisation des salaires des enseignants d’ici à 2020.

>> Lire aussi : Les salaires des profs vont augmenter

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

CH SUD FRANCILIEN

Gestionnaire marchés direction affaires juridiques H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CH SUD FRANCILIEN

Dossier du mois

concours-fonction-publique-hospitaliere

Concours de la fonction publique hospitalière

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article