400 millions d'euros pour les profs

Christine Cathiard
DOSSIER : Combien gagnent les fonctionnaires ?

Il avait évoqué 500 millions. Finalement, Jean-Michel Blanquer devrait consacrer 350 à 400 milllions d’euros à la revalorisation des salaires des professeurs.  Les concertations s’ouvrent  avec les syndicats avant une annonce claire et nette, en octobre.

ecole-salle-de-classe-wikimedia
Certains râlent parce qu’elle est plus basse que prévue, d’autres se réjouissent qu’elle soit maintenue. « La revalorisation des enseignants, qui devait atteindre 500 millions d'euros dès 2021 pour les plus jeunes d'entre eux - ceux qui sont en début de carrière - en contrepartie de la réforme des retraites, devrait finalement rester d'actualité. »explique les Echos
Selon des sources concordantes, le journal affirme que le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s'apprêterait à ouvrir des discussions avec les syndicats sur la mise en oeuvre de cette revalorisation, qui pourrait être annoncée en octobre. Le projet de budget du ministère de l'Education nationale pour 2021, 350 à 400 millions pour la revalorisation des salaires des professeurs.

« L’exécutif avait promis »

C’était l’hiver dernier, le Ministère avait promis, une revalorisation de l'ordre de 500 millions dès 2021( pour compenser la baisse envisagée du niveau de retraites des enseignants et revaloriser une profession dont les salaires de début de carrière sont parmi les plus bas d'Europe). 
Rien n’est encore sûr « Les choses doivent encore être affinées », glisse un proche du dossier. « Mais les contours de cette revalorisation se dessinent, et ils ont évolué par rapport à l'hiver dernier. »
Prime d’attractivité pour les jeunes profs
Les 350 à 400 millions de hausse se décomposeraient ainsi :
- une prime d'attractivité pour les plus jeunes enseignants. Certains imaginent déjà une hausse d'une centaine d'euros par mois sur les cinq premières années, qui pourrait concerner 50.000 à 100.000 professeurs. Mais rien n'est arrêté, tout dépendra du nombre d'échelons éligibles à la hausse. 
-une prime d'équipement informatique pour les 800.000 enseignants qui pourrait selon Jean-Michel Blanquer « se déclencher début 2021 », voire avant pour des professeurs sans équipement qui devraient faire de l'enseignement à distance en raison de la crise sanitaire.
- des mesures de remplacement d'enseignants dans le second degré et des séances de formation continue rémunérées pendant les vacances scolaires. les syndicats ne sont pas d’accord et soulignent que ce n’est pas une revalorisation mais du travail supplémentaire.
En plus des 400 millions d'euros, le ministère promet 1,5 million d'heures supplémentaires en 2021, « renforcer l'accompagnement personnalisé et l'aide aux devoirs et 130.000 heures d'assistants d'éducation d'ici le mois de décembre, pour accompagner le début d'année. » Il a aussi promis 1.688 postes supplémentaires dans le premier degré pour la rentrée (dont 1.248 créés dans le cadre de la crise sanitaire) et 8.000 nouveaux postes d'accompagnants en situation de handicap, dont 4.000 créations supplémentaires par rapport à la loi de Finances initiale.
Source : les Echos

Offres d’emploi en lien avec l’article

C C DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

Directeur Général Adjoint h/f

Titulaire, Contractuel | 30/09/2020 | CC DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

VILLE DE CHAPET

Secrétaire Général(e) H/F

Titulaire, Contractuel | 28/09/2020 | VILLE DE CHAPET

VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

Directeur d'un multi-accueil (H/F)

Titulaire, Contractuel | 28/09/2020 | VILLE DE SAINT MAUR DES FOSSES

Ville de Saint-Ouen-sur-Seine

RESPONSABLE DU SERVICE REMUNERATION/CARRIERE (H/F)

Titulaire, Contractuel | 25/09/2020 | Ville de Saint-Ouen-sur-Seine

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article