Emploi : le salaire net moyen recule, surtout chez les cadres

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Combien gagnent les fonctionnaires ?

C’est ce que révèle une étude de l’Insee publiée en septembre 2015. En 2013, le salaire mensuel en équivalent temps plein (EQTP) dans le secteur privé ou dans les entreprises publiques est, en moyenne, de 2 912 euros bruts. En euros constants, il diminue de 0,3 % en moyenne. Les cadres sont les grands perdants.

Pouvoir d'achat, salaires, indemnité

Salaire net moyen : moins 0,3 % en 2013, en euros constants

Entre 2012 et 2013, le salaire net moyen a augmenté de 0,6 % en euros courants, après +1,6 % entre 2011 et 2012. Compte tenu du taux d'inflation qui baisse, il diminue en euros constants de 0,3 % par rapport à 2012. Le salaire net médian s’élève à 1 772 euros par mois.

L’écart de salaire entre femmes et hommes se réduit légèrement, mais les femmes gagnent encore 19 % de moins, en moyenne, que les hommes. A secteur d’activité, âge, catégorie socioprofessionnelle et condition d’emploi donnés, cet écart est légèrement inférieur à 10 %.

Dans le secteur privé et les entreprises publiques, le salaire net moyen est de 2 202 euros par mois

En 2013, en France, les salariés du secteur privé ou d’une entreprise publique (hors apprentis et stagiaires) perçoivent en moyenne en équivalent temps plein (EQTP) 2 912 euros bruts par mois (2 202 euros nets des prélèvements à la source). Les écarts de moyenne de salaire sont importants entre les 10 % des Français les moins bien payés (1 200 euros nets par mois) et les 10 % les mieux payés (3 544 euros nets par mois).

En euros courants, le salaire brut moyen augmente de 1,3 % par rapport à 2012 et le salaire net de 0,6 %, dans un contexte de dégradation du marché du travail qui se poursuit.

Pourquoi ? Cet écart entre brut et net s’expliquerait selon l’Insee par les "rémunérations des heures supplémentaires qui sont de nouveau assujetties aux cotisations sociales salariales, ce qui joue pour la première fois en année pleine en 2013 et pèse sur le salaire net". Il s’expliquerait aussi par la hausse du taux des cotisations salariales pour la branche vieillesse au 1er janvier 2013 (+0,1 point).

En 2013, le salaire net moyen en euros courants progresse moins vite qu’en 2012 (+0,6 % après  +1,6 %). L’inflation baisse également : en 2013, les prix à la consommation ont augmenté, en moyenne, de 0,9 %, après +2 % en 2012.

En 2013, le salaire net moyen diminue à peu près autant qu’en 2012 (-0,4 %).

Les cadres, les plus concernés

Tous secteurs d’activité confondus, en euros constants, le salaire net moyen en EQTP progresse de 0,2 % chez les employés, alors qu’il baisse pour les autres catégories socioprofessionnelles, et de manière plus prononcée chez les cadres.

C’est la revalorisation du Smic qui soutient les salaires des catégories les moins qualifiées. Le Smic a été revalorisé de 2 % au 1er juillet 2012, puis de 0,3 % au 1er janvier 2013.

En 2013, le salaire net moyen des cadres diminue davantage que celui des autres catégories (-1,1 % en euros constants), et plus brutalement qu’en 2012 (-0,8 %). Il recule nettement (-2,3 % en euros constants) dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques et dans les activités de services administratifs et de soutien.

Le salaire brut des cadres est également en baisse. Il diminue de 0,5 % en euros constants. En cause : l’évolution du volume d’heures supplémentaires, l’évolution des éléments variables de rémunération liés aux résultats de l’entreprise (les primes ou l’épargne salariale).

Cette dernière est soumise au forfait social à la charge de l’employeur, dont le taux a augmenté de 8 % à 20 % en août 2012. Une modification qui joue pour la première fois en année pleine, en 2013.

Le salaire net baisse cependant plus fortement que le salaire brut, à cause de la fin des exonérations de cotisations salariales des heures supplémentaires et de la progression des autres cotisations salariales.

 

Repères

Qui gagne combien ?

Plus les salaires sont élevés, plus le fossé entre les rémunérations des hommes et des femmes se creuse.

  • En EQTP, les 10 % de salariés les moins bien rémunérés en 2013 perçoivent un salaire net mensuel inférieur à 1 200 euros : 1 254 euros pour les hommes, 1 154 euros pour les femmes.
  • En EQTP, les 10 % de salariés les mieux rémunérés en 2013 perçoivent un salaire net mensuel supérieur à 3 544 euros : 3 892 euros pour les hommes, et 3 036 euros net pour les femmes !)
  • Les 1 % de salariés les mieux rémunérés perçoivent un salaire net mensuel en EQTP supérieur à 8 061 euros : 9 253 euros pour les hommes et…6 053 pour les femmes !)

>> Lire notre dossier Objectif égalité hommes-femmes

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article