Métiers publics la santé - Les salaires qui ont augmenté en 2016

Julie Krazowsky
DOSSIER : Combien gagnent les fonctionnaires ?

Dans le secteur public de la santé, les uns ont bénéficié d'une hausse de salaire entre 2015 et 2016, d'autres sont moins bien lotis. Une étude menée par Appel Médical, publiée en avril 2017, dresse la liste des gagnants et des perdants.

Argent -  Salaires

Salaires 2016 des métiers de la santé : les gagnants

Selon le Baromètre Appel Médical 2017 des salaires de la santé, les éducateurs spécialisés dans le handicap remportent la palme de la plus forte hausse de salaire en 2016 : plus 3,8 % par rapport à 2015 ! L'éducateur spécialisé peut travailler aussi bien dans les foyers d'accueil, les instituts médico-éducatifs, les centres de rééducation, les établissements et services d'aide par le travail et les centres sociaux. Ils sont employés à 80 % par le secteur privé associatif. Dans le secteur public, on trouve les assistants et conseillers socio-éducatifs territoriaux,  les assistants et les cadres socio-éducatifs hospitaliers et l'éducateur spécialisé de l'Etat, dans les instituts nationaux de jeunes sourds et de jeunes aveugles.

En 2e position pour les hausses de salaire, on trouve les aides médicopsychologiques (3,1 % d'augmentation). Métier du soin et de l’assistance, l’aide médicopsychologique évolue entre 2 secteurs : la santé et le social. Il assiste des personnes très dépendantes au sein d’hôpitaux publics, d’instituts communaux, d’instituts médico-éducatifs. Dans une moindre mesure, les infirmiers diplômés d’Etat voit également leur salaire progresser de 1 % par rapport à 2015.

> Voir les grilles de salaires Infirmiers en soins généraux

Dans l’échelle de progression de salaire viennent ensuite les infirmiers anesthésistes, avec une hausse de 2,4 %. Titulaires d’un diplôme d’Etat, les infirmiers anesthésistes sont salariés d’un hôpital, d’une clinique ou d’un groupement médical d’anesthésie. Le concours d'entrée est ouvert exclusivement aux infirmiers et aux sages-femmes ayant 2 ans de pratique professionnelle. Il comprend une admissibilité écrite et une épreuve d’admission orale.

> Voir les grilles de salaires Cadres de santé paramédical 

> Voir les grilles de salaires Infirmiers anesthésistes

 

Salaires 2016 des métiers de la santé : les perdants

A l’inverse, les infirmiers de bloc opératoire voient leur salaire diminuer de 1,4 %. Ces professionnels réclament depuis plusieurs anne?es que leur diplôme soit élevés au niveau Master, ce qu’ont obtenu les infirmiers anesthésistes. Cette reconnaissance, double?e d’une revalorisation salariale, constitue les deux demandes fortes de ce corps de métier.

> Voir les grilles de salaires Infirmiers de bloc opératoire

Autres parents pauvres de l’évolution salariale, les métiers de la petite enfance, auxiliaires de puériculture en tête, voient leur rémunération augmenter faiblement, de 0,5 %. Alors que la pénurie de professionnels qualifiés fait rage en France, face aux 800 000 naissances annuelles.

> Voir les grilles de salaires Auxiliaires de puériculture

En quelques années, la demande de personnel qualifié s’est ainsi déplacée du milieu hospitalier et des services de pédiatrie vers les établissements d’accueil du jeune enfant (crèches et haltes garderies). Sans compter qu’une vague massive de départs a? la retraite approche...

Le Baromètre Appel médical 2017 analyse l'évolution des salaires entre 2015 et 2016 de 13 fonctions paramédicales des secteurs privé, public et associatif, regroupées dans 6 grandes familles :

  1. les métiers du soin et de l'assistance,
  2. les métiers du bloc opératoire,
  3. les métiers de la petite enfance,
  4. les métiers de la pharmacie et du laboratoire d'analyse,
  5. les métiers de la rééducation,
  6. les métiers du handicap

Autres enseignement du baromètre : c'est dans le secteur associatif que les salaires bruts moyens sont les plus élevés, viennent ensuite le secteur privé, puis le secteur public. Précision nécessaire pour ce comparatif :  celui-ci porte sur des salaires moyens bruts, donc hors congés payés, indemnités de fin de mission, primes variables, etc. Et l'on souligne que les primes et indemnités forment une part importante de la rémunération réelle dans le secteur public (entre 17 et 40%, selon les cas).

>> Dans notre Espace emploi, voir les offres d’emploi :

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE SAONE ET LOIRE

CHARGE.E DU SUIVI DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX h/f

Titulaire, Contractuel | 16/10/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE SAONE ET LOIRE

VILLE D'ORLY

Médecin directeur /psychiatre du CMPP (H/F)

Titulaire, Contractuel | 16/10/2019 | VILLE D'ORLY

VILLE DE VILLEMOMBLE

PUERICULTRICE (H/F)

Titulaire, Contractuel | 15/10/2019 | VILLE DE VILLEMOMBLE

Sorbonne Université

Responsable Opérationnel du Centre de Ressources Biologiques F/H

Contractuel, CDD | 15/10/2019 | SORBONNE UNIVERSITE

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article