Auxiliaire de puériculture - Fiche métier

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Santé, soins

L'auxiliaire de puériculture peut être travailler dans la fonction publique territoriale ou hospitalière, avec le statut de fonctionnaire ou de contractuel. Niveau d'études pour accéder au métier: diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP) - Niveau CAP.

2793

Missions principales

  • L'auxiliaire de puériculture (H/F) réalise, sous la responsabilité de l'infirmière, de la puéricultrice ou de la sage-femme, et en collaboration avec elles, des soins de prévention, de maintien, d'éducation à la santé et relationnels pour préserver ou restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l'autonomie de l'enfant.

Employeur public, statut

  • Employeur(s) : établissements de santé ou médico-social (maternités, services hospitaliers) ou collectivités territoriales (services de Protection maternelle et infantile, crèches, halte-garderies)
  • Statut : fonctionnaire ou contractuel dans la fonction publique hospitalière ou territoriale - Catégorie C

Activités de l'auxiliaire de puériculture

  • Soins d'hygiène, de sécurité et de confort à l'enfant et à sa mère
  • Observation et recueil de données relatives à l'état de santé de l'enfant et de sa mère
  • Aide de la puéricultrice, de l'infirmière ou de la sage-femme lors des soins
  • Entretien de l'environnement immédiat de l'enfant et/ou de sa mère et réfection des lits
  • Entretien du matériel de soins
  • Transmissions des observations par écrit et par oral pour maintenir la continuité des soins
  • Accueil, information, accompagnement et éducation de l'enfant et de son entourage
  • Accueil et accompagnement des stagiaires en formation
  • Aide et accompagnement dans les activités de la vie quotidienne (repas, toilette, jeux...),
  • Réalisation d'animations d'éveil et de loisirs.

Compétences, savoirs de l'auxiliaire de puériculture

  • Anatomie physiologie
  • Hygiène hospitalière
  • Techniques et protocoles de soins,
  • Droits des enfants et de protection de la petite enfance
  • Communication et relation d'aide
  • Nutrition infantile
  • Techniques de manutention

Savoir-être de l'auxiliaire de puériculture

  • Rigueur, patience et douceur
  • Savoir travailler en équipe
  • Créativité (organiser, inventer des jeux pour les enfants)
  • Capacité d'adaptation (possibilité d'horaires décalés)

Savoir-faire de l'auxiliaire de puériculture

  • Identifier les besoins fondamentaux, apprécier l'état de santé d'un enfant et adapter sa réponse,
  • Accompagner l'enfant dans la réalisation des activités dans un but d'éveil et d'autonomie,
  • Utiliser les règles et les protocoles d'hygiène lors des soins,
  • Utiliser les techniques de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des enfants,
  • Communiquer avec l'enfant et son entourage dans le cadre d'une relation d'aide,
  • Utiliser les techniques et les protocoles d'entretien des locaux et du matériel,
  • Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins,
  • Conseiller les parents sur l'hygiène et l'alimentation de l'enfant,
  • Discerner le caractère urgent d'une situation de soins pour alerter,
  • Concevoir des activités d'éveil et de loisirs.

Concours, recrutement de l'auxiliaire de puériculture

  • Recrutement sous contrat ou sur concours, après obtention du diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (prérequis obligatoire)
  • A noter : dans la fonction publique territoriale, le concours ne vaut pas recrutement. Le concours constitue une étape de présélection (pour les auxiliaires de puériculture, le concours consiste en un entretien avec le jury). Ensuite, le lauréat est inscrit sur une liste d'aptitude et doit rechercher un poste/emploi auprès d'une collectivité.
  • Niveau d'études requis : diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP, niveau CAP), formation d'un an accessible sur concours (aucun diplôme exigé)

Salaire de l'auxiliaire de puériculture

  • Traitement indiciaire : de 1 540 euros en début de carrière à 2 200 euros environ en fin de carrière (montant indicatifs au 1er février 2017) + primes éventuelles (indemnité de résidence, supplément familial de traitement, dans la fonction publique territoriale)

Régime indemnitaire de l'auxiliaire de puériculture territoriale

  • Indemnité de sujétions spéciales
  • Prime spéciale de sujétions des auxiliaires de puériculture et de soins
  • Prime forfaitaire mensuelle
  • Prime de service
  • Indemnité forfaitaire pour travail des dimanches
  • Indemnités horaires pour travaux supplémentaires.

Plus d'infos

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article