Céline, auxiliaire de puériculture, œuvre au développement et au bien-être des enfants

Laure Martin
DOSSIER : Travailler dans la petite enfance

Auxiliaire de puériculture depuis 24 ans, Céline Tortora exerce au sein d’une crèche départementale au Bourget (Seine-Saint-Denis). Outre l’accompagnement des enfants et des familles, elle apprécie particulièrement l’analyse des pratiques pour tendre vers un suivi personnalisé de chacun.

Parole d'agent auxiliaire de puériculture

En quoi consiste votre métier d’auxiliaire de puériculture ?

Mon métier consiste à favoriser le bien-être des enfants en matière de soins et d’éveil, en collaboration avec les familles. Pour que ce bien-être soit assouvi, les parents doivent se sentir en confiance. En Seine-Saint-Denis, les familles sont issues de catégories socioprofessionnelles très variées, et certaines sont vraiment demandeuses de cette co-éducation. Si besoin, nous pouvons également les orienter vers d’autres professionnels.

Enfin, le travail d’équipe est très important entre auxiliaires, avec l’éducatrice de jeunes enfants, la psychologue ou encore avec notre directrice, infirmière puéricultrice.

Quelles sont vos missions au quotidien ?

Je suis référente de 5 à 6 enfants, l’objectif étant de garantir leurs repères, en sachant que l’une de mes collègues assure le relai de ces enfants en particulier si je suis absente.

J’assure l’accueil des enfants tous les matins, ce qui requiert une adaptation aux attentes de chaque enfant et famille. Nous nous occupons de la gestion des repas, du change et de l’accompagnement au sommeil. Toute la journée, nous accompagnons également les enfants dans leur éveil, avec des jeux libres mis à disposition.

Pendant la durée de présence de l’enfant à la crèche, nous notons des observations et des anecdotes, afin de les partager avec les parents lorsqu’ils viennent chercher leur enfant. Nous tenons également un carnet pour chaque enfant, afin d’être dans l’individualité de l’accompagnement.

>> A lire aussi : Devenir auxiliaire de puériculture – Fiche métier

Qu’aimez-vous dans votre métier d’auxiliaire de puériculture ?

J’aime particulièrement la diversité de mon rôle auprès des enfants, notamment l’analyse des situations afin d’envisager une évolution de l’accompagnement. Je m’intéresse beaucoup au développement de l’enfant. De fait, en fonction de mes observations, des besoins de l’enfant et de mes compétences, j’apporte des réponses variées à chaque situation. Ce métier est complexe, exigeant et à responsabilités.

Pourquoi avoir choisi le service public ?

Je n’ai pas vraiment choisi le service public, puisque pendant mes études, le Conseil départemental m’a proposé un poste que j’ai accepté. En revanche, je fais le choix d’y exercer depuis 24 ans, car j’apprécie le fait d’être au plus près des familles et d’accueillir la diversité. Je ne me suis jamais sentie seule dans mon exercice et j’apprécie de pouvoir me former.

Le Plan petite enfance et parentalité du Département est très intéressant tout comme le Projet éducatif des crèches départementales. Enfin, j’ai la possibilité d’être mobile si je le souhaite donc de demander à changer de crèche ou d’aller exercer en Protection maternelle et infantile (PMI).

Quel est votre parcours ?

J'ai fait un BEP puis un Bac Sanitaire et médico-social (SMS), que j’ai obtenu en 1996. J’ai ensuite suivi une année de classe préparatoire pour devenir psychomotricienne. Mais entre-temps, j’ai eu ma fille.

J’ai donc effectué un choix de profession me permettant de travailler rapidement.  J’ai passé le concours d’entrée à l’Institut de formation d’auxiliaire de puériculture, où j’ai suivi une formation d’1 an environ. Lorsque le Département m’a recrutée, j’ai ensuite passé le concours d’auxiliaire de puériculture pour intégrer la fonction publique.

J’aime la diversité de mon rôle auprès des enfants

Comment voyez-vous évoluer votre carrière au sein de la fonction publique ?

J’aime beaucoup mon métier. Cependant, il est important pour moi de disposer de plus de temps sur la partie « analyse du développement de l’enfant » et sur l’accompagnement des équipes. J’ai donc décidé de préparer une Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour devenir éducatrice de jeunes enfants.

>> A lire aussi : Zohra, éducatrice de jeunes enfants, fait le lien entre l’enfant et les parents

Un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite exercer ce métier ?

Ce travail est complexe et exigeant, il faut le savoir. Il requiert de nombreuses compétences et des valeurs : être bienveillant, aimer le travail d’équipe, créer, éprouver du plaisir à faire les choses, de la patience. Il faut aussi savoir maîtriser ses émotions, être actif et faire preuve de résistance physique.

Auxiliaire de puériculture

  • Fonction publique : territoriale ou hospitalière
  • Catégorie : B
  • Filière : médico-sociale
  • Salaire débutant : 1 726,61 euros brut par mois

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE PANTIN

INSTRUCTEUR.TRICE DROIT DES SOLS ET CONSEIL ARCHITECTURAL F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | VILLE DE PANTIN

CA DE HAGUENAU

Directeur Général des Services pour la ville de Bischwiller, Directeur Général Adjoint de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | CA DE HAGUENAU

STRASBOURG EUROMETROPOLE

Chef du service Propreté urbaine F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | VILLE ET EUROMETROPOLE STRASBOURG

DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

Chef de bureau tarification (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

caisse des depots

Groupe Caisse des Dépôts

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article