Education nationale : 54 000 postes de professeurs en 5 ans

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Devenir enseignant

Depuis 2012, l'Education nationale recrute. Elle crée de nombreux postes dans l'enseignement supérieur et dans les écoles situées en zone d'éducation prioritaire (ZEP). La concurrence est rude entre des candidats souvent surdiplômés... Sauf dans certaines disciplines, où nombre de postes ne trouvent pas preneur.

enseignant-phovoir

[Mis à jour : 21/03/2017] - Après de nombreuses suppressions de postes sous la présidence Sarkozy (2007-2012), François Hollande avait promis au début de son quinquennat, en 2012, que la France compterait 54 000 enseignants supplémentaires en 2017. La promesse devrait être tenue.

Recrutements 2017 : 25 000 nouveaux postes

Les inscriptions aux concours de recrutement des enseignants et personnels d'éducation sont ouvertes du 8 septembre au 13 octobre 2016, avec 25 000 postes à pourvoir.

> S'inscrire aux concours sur Devenirenseignant.gouv.fr

Le 13 novembre 2014, au Sénat, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem avait indiqué que 22 206 postes d'enseignants ont été créés depuis 2012 et que "les autres le seront d'ici à 2017" ; 5 000 de ces nouveaux postes concernaient l'enseignement supérieur, et un grand nombre les écoles des zones d'éducation  prioritaire.

 

22 206 postes d'enseignants ont déjà été créés. Les autres le seront d'ici à 2017.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale

Des assistants d'éducation sont également recrutés, et le nombre d'assistants de prévention et de sécurité sera multiplié par deux dans les collèges.

Profs des écoles, session 2016

12 747 candidats admis et 1 044 inscrits sur liste complémentaire

Au total, 13 411 postes étaient offerts aux concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) de l'enseignement public.

Concernant le concours externe de professeur des écoles :

  • 11 858 postes offerts
  • 68 529 candidats inscrits
  • 29 380 candidats présents aux épreuves d'admissibilité
  • 17 370 candidats admissibles
  • 11 297 candidats admis
  • 620 candidats inscrits sur liste complémentaire

 38,45 % des candidats présents aux épreuves d'admissibilité ont été déclarés admis.

Maths, anglais... : les candidats manquent à l'appel

Un niveau d'études élevé : bac+5 .Ce niveau élevé a entraîné une crise du recrutement des professeurs après la réforme de 2010 (remasterisation), le vivier des étudiants en master étant moins important qu'en licence.

Carence de candidats dans quelques disciplines. Dans sa note sur les concours enseignants du secondaire public en 2015, le ministère de l'Éducation nationale indique que les admissions ont progressé de 20 % aux concours externes, entre les sessions 2014 et 2015 rénovées, mais que ces admissions restent inférieures de 13 % à l’offre. Cette "crise" des vocations concerne une poignée de disciplines : les mathématiques (23 % de postes vacants au Capes et 40 % à l’agrégation, en 2015), l’anglais (20 % au Capes) et les disciplines professionnelles (28 % au CAPLP). 

La pénurie d'enseignants en question

Le 13 novembre 2014 au Sénat, lors d'une séance de questions au gouvernement, Brigitte Gonthier-Maurin interpelle le gouvernement sur la pénurie d'enseignants.  "Hélas, la pénurie perdure", déplore la sénatrice (PC) : "manque d'attractivité d'un métier dévalorisé et mal rémunéré, poursuit-elle, problème de la formation. D'où une gestion dans l'urgence, par à-coups, avec des contractuels inexpérimentés."  

Réponse de la ministre de l'Education nationale : "En deux ans, 22 206 postes (d'enseignants) ont déjà été créés ; le reste le sera d'ici 2017. Le budget triennal de l'Éducation nationale prévoit une hausse de 800 millions d'euros à cette fin".  "Les nouvelles écoles du professorat ont un succès supérieur à celui des IUFM, assure Najat Vallaud-Belkacem.
"Il y a des disciplines moins attractives, c'est vrai, reconnaît-elle. Je lancerai bientôt une grande stratégie pour les mathématiques. Preuve que nous avons déjà amélioré l'attractivité de l'enseignement, le nombre d'inscriptions au concours de professeur des écoles est passé de 40 000 en 2013 à 70 000, soit une hausse de 75 % !"

Vers une "revalorisation des enseignants"

L'une des raisons de cette crise des vocations, ce sont les salaires, jugés trop bas par nombre de jeunes hyper diplômés qui pensent qu'en termes de "plan carrière" l'Education nationale n'est pas une bonne affaire...

Au printemps 2016,  la ministre Vallaud-Belkacem a annoncé une revalorisation des salaires des enseignants, ainsi qu'une amélioration des carrières pour les directeurs d'école et les profs des écoles situées dans les zones d'éducation prioritaire notamment.

> Lire aussi Les salaires des profs vont augmenter en 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour aller plus loin

 

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article