Modèle de CV pour la fonction publique

Justine Kent
DOSSIER : Réussir votre CV dans la fonction publique

Vous cherchez un exemple de CV pour la fonction publique ? De quoi vous inspirer pour rédiger votre CV ? Un modèle de CV à télécharger, spécifique à la fonction publique vous attend dans cet article ! En prime, les conseils de Nicole Robert, coach professionnelle et fondatrice du cabinet Diotime coaching.

Recruteur public consulte des CV

Le CV de candidature pour la fonction publique n’est pas si différent d’un CV à destination du secteur privé.

Les différents modèles de CV se constituent d’une page, deux maximum, dans le cas de la candidature d’un chercheur qui peut avoir à déployer des résultats d’étude par exemple.

Voici quelle forme doit prendre un CV de la fonction publique.

Identité : être identifiable par le recruteur

En haut à gauche, votre document doit comporter votre adresse, votre numéro de téléphone, votre adresse de messagerie.

De préférence, on évitera de rajouter des informations sur la situation familiale.

La photo n’est pas obligatoire. En effet, elle peut engendrer une source éventuelle de discrimination.

>> A lire aussi : 5 rubriques indispensables pour un CV réussi

Exemple de CV gratuit de la fonction publique à télécharger

Pour vous aider dans votre recherche d'emploi, vous trouverez ci-dessous un exemple de cv de la fonction publique.

Il peut s'applique pour la fonction publique d'Etat, territoriale et hospitalière.

Ce modèle de CV convient aux fonctionnaires comme aux contractuels.

Cliquez ici pour télécharger gratuitement le modèle de CV

Titre administratif : obligatoire dans un CV de la fonction publique

Le titre peut être le poste de fonctionnaire sur lequel on postule ou bien le projet professionnel.

Dans la fonction publique, on mettra en titre le poste pour lequel on postule avec éventuellement en dessous le grade.

Exemple :

  • Responsable service paie
  • Attaché territorial 3e échelon

Option : on peut ajouter le projet professionnel.

« Quelqu’un qui a un parcours dans la communication pourra mettre en projet à moyen terme : « avancer vers un poste de direction » »,  précise Nicole Robert, fondatrice du cabinet Diotime coaching.

« Ce choix est celui du candidat. Certains d’entre eux hésitent à le mettre pour le développer plus avant dans la lettre de motivation. Tout dépend du lien que vous voulez faire entre la lettre de motivation et le CV.»

>> A lire aussi : Fonction publique : les expressions à bannir de votre CV

Rubrique compétences et qualités : se démarquer des autres candidats

Cette rubrique comportera quatre à six entrées en tout.

« Elle sert à capter l’intérêt du recruteur. Elle peut déployer seulement les hard-skills, c’est-à-dire les compétences techniques. Elle peut aussi détailler quelques qualités qui sont de l’ordre du savoir-être. Là encore cela relève du choix du candidat », affirme Nicole Robert.

La rubrique des compétences sert à capter l'attention du recruteur

Sur le plan technique, développez surtout les compétences phares qui vont mettre en avant votre analyse de l’annonce.

« Retenez en priorité les compétences qui vont faire écho avec l’annonce. La connaissance du code de l’urbanisme, du droit de l’administration. Attention aux termes génériques.»

« Pensez à qualifier vos connaissances pour sécuriser le recruteur. « Maîtrise » du code de l’urbanisme, « Expertise ». Si le terme maitrise vous parait trop exagéré, préférez « connaissance générale de … ». »

Si l’annonce a mis un fort accent sur les soft skills, n’hésitez pas à ajouter à cette rubrique une ou deux entrées sur vos « qualités ».

On trouve souvent : sens de la rigueur, réactif, force de propositions. Cela peut être aussi « gestion du stress », « esprit d’entreprendre ».

Nicole Robert rappelle, « on ne peut pas tout mettre : il faut faire un choix entre techniques et qualités. Si vous avez une formation qui parle pour vous de vos compétences, comme le titre d’ingénieur, vous pouvez au contraire déployer vos « qualités » dans le CV, cela peut vous démarquer. Aujourd’hui, les recruteurs y sont très attentifs, car finalement les compétences techniques s’acquièrent facilement ».

On ne peut pas tout mettre : il faut faire un choix entre les compétences techniques et les qualités

>> A lire aussi : Réussir son CV : 5 conseils pour un curriculum vitae parfait

Rubrique expériences : de la plus récente à la plus ancienne

De façon classique la présentation sera anti chronologique : du poste le plus récent au poste le plus ancien.

Les repères chronologiques seront : la fonction (poste et niveau de responsabilité), le service ou la structure dans laquelle on a travaillé, les missions que l’on a menées dans chacune.

« Dans cette partie, il faut penser aux données chiffrées. Si vous êtes gestionnaire RH vous pouvez indiquer : « j’ai géré la carrière de X agents ».

N’hésitez pas non plus à créer des sous rubriques. Si vous avez été secrétaire de direction dans trois pôles différents, vous devez créer une rubrique sur votre expérience de secrétaire de direction, en indiquant en dessous les structures A, B et C.

Si vous avez connu de nombreux postes, faites un choix, hiérarchisez de façon à mettre en avant votre évolution de carrière. »

Hiérarchisez vos expériences de façon à mettre en avant votre évolution de carrière

Rubrique formation : initiale et continue

Dans cette même rubrique, faites apparaitre votre formation initiale avec le diplôme le plus élevé.

« Si vous êtes ingénieur des mines, on se doute que vous avez fait une prépa et un bac scientifique, il n’est pas utile de le signaler ».

La formation continue comporte les stages, « en mettant en avant ceux qui peuvent répondre à ce qu’on a compris des enjeux du poste », précise Nicole Robert.

La maitrise de logiciels, d’un permis de conduire font aussi partie de la formation.

>> A lire aussi : 10 erreurs à éviter dans votre CV de la fonction publique

Rubrique activités extraprofessionnelles : être le plus précis possible

« On trouve encore dans cette partie des mentions comme ; lecture, cinéma voyage…Ce qui n’évoque rien au recruteur.

Il faut nommer de vrais loisirs que l’on pratique encore au moment où l’on postule ».

Il faut nommer de vrais loisirs que l’on pratique encore au moment où l’on postule

Mettez en avant des intérêts ou des passions comme « intéressé par la littérature classique du XIXe siècle ».

Si vous êtes junior, cela peut-être une compétence que vous avez pu développer dans un cadre sportif ou associatif.

Enfin la rubrique langue sera optionnelle sauf si cette compétence est requise dans l’annonce du poste.

Dans ce cas, faites apparaitre une preuve de diplôme ou un niveau validé. Exemple ; votre niveau de TOEIC.

Carrières Publiques vous propose des tutoriels en ligne pour vous aider à rédiger votre CV et accroître vos chances de décrocher des entretiens d'embauche.

JE RÉDIGE UN CV EFFICACE

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SILLE LE GUILLAUME

RESPONSABLE DES SERVICES TECHNIQUES H/F

Titulaire, Contractuel | 30/09/2022 | VILLE DE SILLE LE GUILLAUME

VILLE DE BOBIGNY

Directeur PMI H/F

Titulaire, Contractuel | 28/09/2022 | VILLE DE BOBIGNY

VILLE DE LIVRY GARGAN

Un Chargé du suivi des grands projets h/f

Titulaire, Contractuel | 28/09/2022 | VILLE DE LIVRY GARGAN

VILLE DE CHARTRES

Médiateur de Prévention - Secteur La Madeleine h/f

CDD | 27/09/2022 | CCAS DE LA VILLE DE CHARTRES

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Grand Paris Grand Est - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article