Fonction publique : les tendances de l'emploi d'ici 2030

Coralie Donas
DOSSIER : Le recrutement dans la fonction publique

Quelles seront les tendances de l’emploi dans la fonction publique d’ici 2030 ? Quels métiers seront en tension ? L’étude Métiers 2030 de France Stratégie et la Dares vous donne les clés pour décrypter la fonction publique de demain.

Agents publics dans la fonction publique hospitalière, territoriale, état

France Stratégie et la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) viennent de publier « Métiers 2030 ».

Une étude prospective chiffrée qui donne les perspectives de métiers à l’horizon 2030, en s’appuyant sur les tendances d’emploi observées par le passé et sur les évolutions attendues.

Si l’étude n’offre pas d’entrée spécifique pour la fonction publique, quelques familles de métiers qui y sont représentées sont majoritairement présentes dans la fonction publique : les agents d’entretien, les enseignants ou encore les professionnels de santé.

>> A lire aussi : Quels sont les métiers d'avenir dans la fonction publique territoriale ?

Agent d’entretien : de nombreux postes à pourvoir

Les agents d’entretien sont en tête des métiers comptant le plus de postes à prendre. Ils sont environ 1,3 million de professionnels, et 490 000 postes seraient à pourvoir d’ici 2030.

« La moitié des agents d’entretien environ travaille dans la fonction publique, à l’hôpital ou dans les établissements scolaires », détaille Cécile Jolly, économiste à France Stratégie.

Les emplois, plutôt rejoints en deuxième partie de carrière, souffrent d’un manque d’attractivité auprès des jeunes.

« Il y aussi dans ces métiers une tendance à l’externalisation vers des prestataires privés, ce qui a eu un impact sur le dynamisme de l’emploi public stricto sensu », reprend Cécile Jolly.

>> A lire aussi : Fonction publique : où trouver du travail en France ?

Enseignants : stabilité des effectifs

Du côté des enseignants, qui travaillent à 90 % dans la fonction publique, 328 000 postes seraient à pourvoir selon l’étude.

328 000 postes d'enseignant seraient à pourvoir d'ici 2030

« La profession est confrontée à la pyramide des âges : beaucoup de départs à la retraite seront effectifs d’ici 2030, et même si la profession attire encore, il manque de jeunes candidats par rapport aux besoins.

Cela crée un déséquilibre et il y a un donc un effort à faire pour rendre les concours attractifs d’ici 2030 », note Dorian Roucher économiste à la Dares.

Pour les enseignants, la tendance est à la stabilisation des effectifs, avec le remplacement des départs en fin de carrière et la création nette d’un millier d’emplois.

Hospitalier : enjeux autour des concours et de la formation

410 000 postes de médecins, infirmiers, professions paramédicales, aides à domicile et aides-soignants seront créés d’ici 2030 dans le scénario proposé par la Dares et France Stratégie.

À ces créations nettes s’ajoute le remplacement des professionnels qui partent à la retraite. Environ la moitié des effectifs des aides-soignants et infirmiers exercent dans la fonction publique.

« Pour les aides-soignants et les infirmiers, il faut ouvrir plus de places en formation. Pour les aides-soignants, il faut en plus actionner le levier de l’attractivité, car les conditions de travail sont difficiles », relève Dorian Roucher.

Pour les aides-soignants et les infirmiers, il faut ouvrir plus de places en formation

>> A lire aussi : Alternance : nouvelle voie de recrutement à l'hôpital ?

Cadres et agents de catégorie C : poursuite des tendances

La fonction publique suit la même tendance de hausse des qualifications que l’emploi privé. Ainsi, les effectifs de cadres sont stables, tandis que le nombre de postes dans les catégories B et C continuent à décliner.

Construire une nomenclature spécifique à la fonction publique 

L’étude métiers devrait être déclinée spécifiquement pour la fonction publique d’ici la fin de l’année.

Une tâche ardue, car il y a de l’emploi public dans toutes les familles professionnelles.

De plus, le contour des catégories n’est pas toujours tranché.

« Par exemple, la famille professionnelle des employés administratifs de la fonction publique, catégorie C et assimilés, comprend aussi les employés de la Poste et des télécommunications », illustre Cécile Jolly de France Stratégie.

Les experts devront donc reconstruire des nomenclatures, et analyser la proportion d’emploi public dans les métiers pour en déduire l’évolution des métiers. 

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE CERGY

RESPONSABLE DU SERVICE RELATIONS A L’USAGER (H/F)

Titulaire, Contractuel | 28/06/2022 | VILLE DE CERGY

COMMUNAUTE URBAINE D'ARRAS

Technicien voirie pôle urbain (H/F)

Titulaire | 21/06/2022 | COMMUNAUTE URBAINE D'ARRAS

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUDE

Chef du service Exploitation Bâtiments (F/H)

Titulaire, Contractuel | 17/06/2022 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUDE

VILLE DE BAUVIN

Responsable des Services Techniques F/H

Titulaire | 15/06/2022 | VILLE DE BAUVIN

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Communauté de l’Agglomération Creil Sud Oise - Pourquoi-nous rejoindre?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article