Alexandre Ferreira et Claude Soret-Virolle : "Dans la FPT, des postes restent longtemps à pourvoir"

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Les secteurs qui recrutent dans la fonction publique territoriale

Près de 1 000 offres d'emploi ont été publiées chaque jour ouvré en 2022, selon le 12ème panorama de l'emploi territorial. Explication avec Alexandre Ferreira, chargé d’étude et Claude Soret-Virolle, présidente de la commission « Observation des données sociales et politiques de l’emploi », pour l’Association Nationale des Directeurs et Directeurs adjoints des Centres de Gestion (ANDCDG).

Panorama emploi de la fonction publique territoriale

Quels sont les métiers très pourvoyeurs d’emplois dans la fonction publique territoriale ?

On peut distinguer d’abord un ensemble de métiers où il y a naturellement une masse d'offres, parce que les professionnels sont très nombreux dans la fonction publique territoriale : ce sont les métiers d'animation, du social, du médico-social, les métiers de la petite enfance de catégorie C et B, car beaucoup de métiers du médico-social sont passés en catégorie B.

À la vue de la quantité d'offres et du vivier de candidats, toutes les offres ne vont pas être facilement pourvues. Une autre grande famille de métiers est très souvent recherchée dans la territoriale, ce sont les métiers avec une forte expertise, comme les directeurs de systèmes d'information, les gestionnaires carrière paie, tous les métiers dans la comptabilité et de la finance. Les postes restent très longtemps à pouvoir...

On recherche aussi beaucoup de professionnels pour des métiers techniques dans l’assainissement, la gestion des déchets, la gestion des milieux aquatiques, et de plus en plus d'ingénieurs dans ces domaines, car les employeurs du public montent en compétences et sont aux prises avec des enjeux de plus en plus forts.

La fonction publique recrute

Vous souhaitez avoir un travail qui a du sens ? Rejoignez la fonction publique !

Découvrez nos offres d’emploi

 

Dans le top 10 des métiers en tension : médecin, DGS, responsable des services techniques, secrétaire de mairie, chef de projet dans l'urbanisme… Pourquoi est-il si difficile de trouver des candidats sur ce type de métiers ?

Il y a plusieurs éléments d'explication. S'agissant de certaines professions comme les médecins, les aspects financiers sont fondamentaux, d’autant qu’on manque de médecins sur le territoire. Les collectivités sont obligées de s'affranchir des grilles de la fonction publique pour pouvoir recruter, mais toutes ne peuvent pas le faire...

Le deuxième élément est lié aux conditions de travail. Certains territoires, moins dynamiques, plus ruraux, vont avoir un peu plus de mal à attirer un jeune qui sort d'un Master 1, Master 2 ou d'une licence pro… Sur certains postes, par exemple celui de responsable d’urbanisme, les collectivités ont toutes les peines à trouver des professionnels. Les profils juniors seront écartés par défaut d’expérience, et les collectivités n'ont, hélas, pas la possibilité d'accompagner un agent junior. Les professionnels du privé seront, eux, difficiles à débaucher, car généralement mieux rémunérés dans le privé.

Comment va évoluer le marché de l'emploi dans la fonction publique territoriale dans les prochaines années ?

Face à ces difficultés pour recruter, les collectivités vont devoir mettre en valeur leur territoire et rendre attractive la structure dans laquelle les candidats postulent, notamment en tenant compte de la durabilité de la planète, de la sobriété numérique, de la protection de l'environnement. Ce sont des valeurs auxquelles sont très sensibles les candidats…

L’évolution progressive des métiers, avec l’intégration de l'intelligence artificielle (IA), est également inéluctable. Un certain nombre de processus de recrutement vont sans doute simplifier les tâches répétitives, mais il va falloir accompagner cette mutation avec de nouvelles qualifications.

L'accompagnement des parcours professionnels des agents est aussi en train de connaître un saut qualitatif. Ce meilleur accompagnement, notamment des métiers dits pénibles, devrait en principe devenir un atout pour la territoriale à faire valoir auprès des futurs candidats.

Offres d’emploi en lien avec l’article

CC COUTANCES MER ET BOCAGE

DIRECTEUR(TRICE) ADJOINT(E) DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CC COUTANCES MER ET BOCAGE

CA DU GRAND AVIGNON

Référent déchets auprès des professionnels H/F

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | CA DU GRAND AVIGNON

METROPOLE NICE COTE D'AZUR ACTIF

Directeur des Patrimoines (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | METROPOLE NICE COTE D'AZUR

DEPARTEMENT DE SAONE-ET-LOIRE

Chef du service recrutement-remplacement (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/06/2024 | Département de Saône-et-Loire

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

ville de Paris

Ville de Paris - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article