Budget 2017: 14 000 fonctionnaires de plus

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : La fonction publique recrute

C'est surtout dans l'éducation, la police et la gendarmerie nationales, et pour les métiers de la justice que l'Etat va recruter en 2017. Le projet de loi de finances, qui trace les grandes lignes du budget à venir de l'Etat, a été présenté le 27 septembre 2016 par le ministre Michel Sapin. Décryptage.

chiffres-finances-statistiques-flickr-salfalco

La sécurité, l’emploi et l’éducation seront les priorités du budget en 2017. En 2016, les priorités étaient similaires, avec des créations d’emplois non seulement au ministère de la Justice, à l’Intérieur, à la Défense, mais aussi à l’Education nationale (500 millions d’euros de plus sur le budget 2016 ; 11 000 emplois nouveaux en 2016).

>>  Lire aussi, concernant les créations d'emplois, Fonction publique : les recrutements 2016

La dépense publique totale devrait progresser de 1,6 % (suivant les calculs du ministère), en incluant les comptes de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales. Des collectivités territoriales qui vont devoir recruter en fonction des budgets alloués. Pour 2017, il a été annoncé, la veille du conseil des ministres (le volet finances locales du PLF 2017), qu’il y aurait bien une "baisse de la baisse" des dotations, un report de la réforme de la dotation globale de fonctionnement, un soutien à l’investissement local…

Le projet de budget 2017 comporte une hausse des dépenses de l'État qui passeront de 374,3 milliards d'euros en 2016 à 381,7 milliards l'an prochain, soit un bond de 7,4 milliards d'euros.

14 000 postes de fonctionnaires créés

En 2017, ce sont près de 14 000 postes de fonctionnaires qui vont être créés selon ce PLF 2017, qui doit encore être débattu et validé  à l'automne. C'est l'Education nationale qui va bénéficier de la plus forte hausse du nombre d'emplois (11 712), suivi du ministère de l'Intérieur (police-gendarmerie) avec 2 286 postes. Vient ensuite la Justice (2 100 postes), puis la Défense (464 postes).

Certains ministères comme l'Outre-mer (+196) ou les services du Premier ministre (+150) tirent leur épingle du jeu, mais d'autres voient le nombre de postes diminuer en 2017. Ce sera le cas des Affaires étrangères (-48), des Affaires sociales (-80), du Logement (-160), de l'Environnement (-500), de l'Economie et des finances (-1 540).

Au total, le projet de loi de finances 2017 devrait créer 13 887 postes de fonctionnaires. Rappelons que la loi de finances 2016 avait prévu 14 433 postes supplémentaires. Un quasi équilibre, donc.

500 millions pour les enseignants

La revalorisation des salaires des enseignants avait été annoncée il y a quelques mois par la ministre de l'Education nationale : le 1er janvier 2017, un enseignant débutant gagnera 1 400 euros bruts de plus par an.

Une seconde revalorisation aura lieu le 1er janvier 2019. Cette étape de "nouvelle carrière", outre l'annonce de François Hollande de la création de 60 000 postes sur son quinquennat et celle de la classe exceptionnelle, explique ces 500 millions d'euros consacrés à l'Education nationale en 2017.

 

Lutte contre le terrorisme et métiers de la sécurité

Police et gendarmerie sont les deux postes où la création d'emplois sera la plus forte en 2017 pour la fonction publique de l'Etat. Avec 2 286 fonctionnaires de plus, alors qu'en 2016 déjà, on comptait 4 671 policiers et gendarmes de plus. Une conséquence des attentas qui ont touché la France depuis janvier 2015. Les moyens alloués par l'Etat pour la protection des Français, en termes de sécurité, justice et défense vont augmenter ainsi :

  • 440 millions d'euros pour la sécurité,
  • 290 millions d'euros pour la justice,
  • 600 millions d'euros pour la défense.

Les recrutements dans ces métiers vont donc continuer.

Police nationale, gendarmerie et justice : 6 000 recrutements

Voici que prévoit le PLF 2017, notamment pour lutter contre la radicalisation dans les prisons :

  • 2 031 postes dans la police nationale,
  • 2 25 postes dans la gendarmerie,
  • 2 100 postes pour la justice (services judiciaires et pénitentiaires)

Après la tuerie du Bataclan, François Hollande avait annoncé la création de 5 000 postes de policiers et gendarmes d'ici 2 ans, et 2 500 postes pour la justice.

>> Lire aussi : la Justice recrute en 2017

Défense : 600 millions d'euros pour les militaires et leurs armes

Des mesures avaient été décidées en avril 2016, notamment l'arrêt des diminutions d'effectifs dans l'armée, le renforcement de la cyberdéfense qui va devenir stratégique, 80 millions d'euros pour les munitions. Sur le budget de 600 millions, la moitié ira à l'armement. Pour les militaires, des primes journalières vont être mises en place au delà de 150 jours d'absence de leur domicile. Suite aux attentats, 30 000 militaires sont tous les jours en opération. Un rythme inégalé depuis la guerre d'Algérie.

Il faudra aussi financer la réserve opérationnelle, qui va être mise en place en 2017.

>>  Lire aussi : cybersécurité, l'ANSSI recrute

1,4 milliard d'euros pour 150 000 contrats aidés

Le projet de décret d’avance vise à ouvrir 1,4 milliard d’euros supplémentaires pour financer la création de 150 000 nouveaux contrats aidés, qui pèseront pour 600 millions d’euros sur 2016 et pour 850 millions d’euros sur l’exercice budgétaire 2017.

"Le gouvernement augmente le nombre de contrats aidés pour tenter de maîtriser les chiffres du chômage et fait peser une charge supplémentaire de 1,4 milliard d’euros sur les budgets de 2016 et 2017", a déclaré le rapporteur général Albéric de Montgolfier (Les Républicains, Eure-et-Loir) lors de l’examen, par la commission des finances du Sénat, le 28 septembre 2016, du projet de décret d’avance((Notifié par le gouvernement en application de l’article 13 de la loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001.)).

>> Lire aussi :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

TERRITOIRE D'ENERGIE LOT-ET-GARONNE

RESPONSABLE ADJOINT[E] RENOVATION ENERGETIQUE - ECONOME DE FLUX H/F

Titulaire, Contractuel | 22/10/2021 | TERRITOIRE D'ENERGIE LOT ET GARONNE

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/10/2021 | INFOPRO DIGITAL

VILLE DE COURTRY

DIRECTEUR DES SERVICES TECHNIQUES ET DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | VILLE DE COURTRY

Dossier du mois

Département du Lot - Pourquoi nous rejoindre?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article