Armées : recrutement en hausse d’ici à 2023

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Militaires et civils : les métiers de l'armée

La loi de programmation militaire 2019-2025, publiée au Journal officiel le 14 juillet 2018, prévoit une hausse des effectifs des militaires sur la période.

Travailler dans l'armée

Afin de répondre à l’ambition opérationnelle et aux priorités présidentielles de renforcement des services de renseignement et de  la cyberdéfense, 3.000 emplois supplémentaires en équivalent temps plein (ETP) sont prévus sur la période 2019-2023. C’est l’article 6 de la loi de programmation militaire qui présente l’évolution prévue des effectifs du ministère des Armées sur cette période.

Sur la durée de la programmation militaire, jusqu'en 2025 donc, la trajectoire totale des effectifs s’élèverait à 6.000 postes supplémentaires. L’actualisation de la loi, en 2021, permettra de préciser l’évolution des effectifs pour 2024 et 2025.

La remontée des effectifs [...] sera consacrée, à hauteur de 50%, aux domaines du renseignement, de la cyberdéfense et du numérique. 

Dans leurs motifs, le Premier ministre et la ministre des Armées expliquent que cet effort important, qui s’inscrit dans la poursuite de la remontée des effectifs amorcée au titre de la précédente loi de programmation militaire 2014-2019, sera consacré à hauteur de 50% aux domaines du renseignement, de la cyberdéfense et du numérique.

La priorité sera également donnée à des objectifs précis :

  • réduction des vulnérabilités en matière de sécurité,
  • protection des emprises,
  • contre-terrorisme maritime,
  • renseignement d’armée et de commandement-conduite des opérations (Command & Control-C2),
  • et renforcement de la capacité à assumer des missions nouvelles autour du soutien aux exportations (SOUTEX).

> Lire aussi : Une armée 3.0 et 2.600 militaires à la cyberdéfense 

Cette évolution ne porte que sur les emplois financés par les crédits de personnel du ministère des Armées, à l'exclusion des apprentis, des volontaires du service militaire volontaire et des effectifs militaires éventuellement nécessaires au service national universel.

Les effectifs du ministère des Armées s'élèveront ainsi à 271.936 ETP en 2023 et à 274.936 ETP en 2025. A ces évolutions s'ajouteront les éventuels recrutements du service industriel de l'aéronautique.

> Lire aussi : L'Anssi recrute ! 


Ces emplois peuvent vous intéresser...

> Voir les offres d'emploi du secteur Sécurité-défense nationale

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK