Fonction publique de l'Etat : recrutements 2016

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : La fonction publique recrute

Face au terrorisme, le gouvernement ne lésine pas sur les moyens pour renforcer la sécurité: 8.500 emplois supplémentaires seront créés dans la police, la gendarmerie et la justice. L'Education nationale est aussi un poste prioritaire. Focus sur les recrutements 2016 de l'Etat.

teamwork-jairoagua-flickrcc

Les attentats de janvier et de novembre 2015 à Paris justifient des recrutements massifs dans les métiers de la sécurité et des armées, par les ministères de la Défense et de l'Intérieur. Mais d'autres ministères embauchent aussi : l'Education nationale, l'enseignement supérieur et la recherche, la culture...

Ministère de la Défense : gel de la diminution des effectifs

La ministre de l’Education nationale annonce, en septembre 2015 "500 millions d’euros de plus sur le budget 2016", ce que confirme le projet de loi de finances. Des moyens consacrés en partie à la création de plus de 11 000 nouveaux emplois. Il s'agit de postes d’assistants de vie scolaire pour les élèves handicapés et des postes de professeur des écoles, de collège et de lycée.

L’objectif de François Hollande, à son arrivée au pouvoir, était de créer 60 000 postes avant la fin de son quinquennat : 5 400 au ministère de l'Education nationale, 5 000 au ministère de l'Enseignement supérieur et 1 000 au ministère de l'Agriculture.  En 2015, on arrivait  à un total de 35 227 nouveaux postes : plus de la moitié (58 %) de l’objectif fixé en 2012.  Pour la seule année 2015, 25 000 postes d'enseignants ont été ouverts aux concours, dont 18 2010 aux enseignants du second degré, conseillers principaux d'éducation et conseillers d'orientation et 11 960 aux professeurs des écoles.

L'Education nationale recrute, et la tendance devrait se poursuivre : selon le Centre d’information et de documentation jeunesse, 256 000 enseignants partiront à la retraite d’ici à 2022. De plus, les élèves sont plus nombreux depuis le boom des naissances de 2008-2009.

ZOOM

 

Universités et grandes écoles n'emploient pas que des profs

Outre les enseignants, les grandes écoles ont besoin d'un "staff administratif", qui travaille dans l'informatique, le patrimoine, les moyens généraux, la restauration.  N'hésitez pas à adresser des candidatures spontanées. "

 

Enseignement supérieur et recherche : 1 000 créations d’emplois

Septembre 2015. Manuel Valls annonce que le budget de l’Enseignement supérieur et de la recherche ne sera pas ponctionné comme cela était prévu : 65 000 étudiants supplémentaires entrent à l'université en cette rentrée 2015, une hausse de 2,8%, portant le total à plus de 2,5 millions d'inscrits.

En déplacement à Avignon, le chef du gouvernement s'est engagé : il n’y aura pas de ponction du fonds de roulement des universités (cela avait été le cas pour le budget de 2015, grevé de 100 millions d'euros ). Cela permet de dégager 100 millions supplémentaires pour 2016. Cette enveloppe permettra de "financer une nouvelle vague de 1 000 créations d’emplois (65 millions d’euros)" et "d’accompagner les établissements qui doivent faire face à une augmentation sans précédent du nombre d’étudiants", selon Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la recherche.

Bercy : des douaniers seront recrutés

Les syndicats des agents du fisc râlent : une fois de plus, Bercy fait les frais de la rigueur en 2016. Selon les syndicats, les agents des services fiscaux seront moins en 2016 qu’en 2015, à hauteur probablement de 2 100 ou 2500. Les effectifs de Bercy (finances publiques, douanes, Insee, répression des fraudes, fonctions centrales) ont fondu de plus de 22 % depuis 2002. Toutefois, après les attentats de novembre, François Hollande annonce la création de 1 000 postes dans les douanes.

D’autres ministères sont aussi mis à la diète. Par exemple, celui de l’Ecologie, avec 671 postes supprimés. "Ce sont des ministères à grand réseau", donc ceux où les réductions de postes sont les plus facilement absorbables, note-t-on à Bercy.

Culture : un budget prioritaire

Un budget 2016 en hausse, dont on parle peu : celui de la culture, qui passe de 2,51 milliards en 2015 à 2,55 milliards d’euros. Le Premier ministre, Manuel Valls, l’a rappelé : "Nous faisons des économies, puisque nous avons des budgets prioritaires. L’éducation, l’emploi, la sécurité et la culture, ce sont les budgets prioritaires."

Les autres ministères gagnants de 2016

Ce sont les ministères de la Ville, de la Jeunesse et des Sports (+142 millions d'euros, pour financer la montée en puissance du service civique),et celui Affaires étrangères (+103 millions), ainsi que les activités sécurité du ministère de l'Intérieur (+117 millions).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Guide "Etre recruté dans la fonction publique", DGAFP, coll. Les essentiels, avril 2014

Nos dossiers

L'espace "Offres d'emplois" d'Emploipublic.fr

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg

Juriste - DAJG H/F

Contractuel, CDI, CDD | 20/09/2021 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

GHU PARIS SACLAY

Responsable Service Sûreté H/F

Titulaire, CDI, CDD | 03/09/2021 | Hôpital Raymond-Poincaré AP-HP

Dossier du mois

Mairie de Pierrefitte - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article