Anne-Laure, la voix du Parquet de Bobigny

Justine Kent
DOSSIER : Les nouveautés de l’emploi public

Nommée vice-procureure de la République chargée du secrétariat général, Anne-Laure Mestrallet exerce depuis octobre 2021 au parquet de Bobigny.

Secrétaire générale du parquet magistrat

Quelles sont les missions d’une secrétaire générale du parquet ?

Mes missions dans la magistrature sont très variées. D’abord parce que les missions d’un secrétaire général du parquet dépendent énormément de la manière dont le procureur envisage ce rôle : elles diffèrent donc souvent d’une juridiction à l’autre en raison du fonctionnement de ce binôme procureur/secrétaire général.

Elles sont aussi variées car elles sont fondamentalement transversales. Je traite à la fois des questions purement administratives et RH, en particulier en ce qui concerne les contractuels recrutés pour former l’équipe autour du magistrat (stagiaires, assistants de justice, juristes assistants, assistants spécialisés, chargés de missions etc.), mais également de sujets de fond, de gestion, d’immobilier ou organisationnels.

Je suis également en charge de la communication avec les médias sur les affaires pénales traitées par la juridiction.

Je dirais que l’ensemble de ces tâches sert finalement deux grandes missions : la communication, interne et externe, et l’organisation du service.

Je suis un interlocuteur de proximité pour les équipes

Comment ces deux missions s’organisent-elles ?

En interne, je centralise les demandes, organise les rencontres, réunions, ou groupes de travail, sur les thématiques transversales qui ne relèvent pas spécifiquement d’un procureur adjoint ou d’un service en particulier. Je suis un interlocuteur de proximité pour les équipes. Je suis une sorte de relais, de courroie de transmission.

Sur l’organisationnel, je suis facilitatrice, ou traductrice des besoins exprimés. Je prends le temps que mes collègues n’ont pas pour formaliser les besoins ou mettre en place les solutions trouvées et piloter les changements.

Par choix, je continue également d’exercer des fonctions juridictionnelles, en prenant une fois par mois une audience de comparution immédiate, ce qui me permet de conserver un lien avec mon métier initial de parquetière.

>> A lire aussi : Devenir magistrat – Jordan Abedi, substitut du procureur

Quelles compétences faut-il pour exercer ce métier ?

Il me parait fondamental de connaitre les fonctions de parquetier, car vous êtes amenés à traiter des sujets qui nécessitent une bonne connaissance du fonctionnement du parquet et des missions des collègues magistrats. Ces fonctions nécessitent d’avoir un bon contact relationnel car vous êtes en lien avec de nombreux interlocuteurs internes ou externes à la juridiction, sur des sujets parfois sensibles.

Enfin, et peut-être surtout, il est indispensable d’être organisé car vous traitez chaque jour de dizaines de sujets ou demandes différentes : on saute sans arrêt du coq à l’âne et il ne faut pas perdre de vue, au milieu des urgences, le travail de fond et certaines demandes purement individuelles dont le traitement est parfois très important dans la vie personnelle ou professionnelle du collègue concerné.

Quel parcours vous a conduit au métier de secrétaire générale du parquet ?

Après des études de droit et ma formation à l’École Nationale de la Magistrature (ENM), j’ai pris mes premières fonctions en tant que substitut du procureur à Chartres où j’ai travaillé deux ans. J’ai ensuite été nommée substitut du procureur au tribunal de Bobigny où je suis restée quatre ans, avant de rejoindre l’Administration centrale du ministère de la justice, au sein de la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG). J’y ai travaillé six ans, exerçant des fonctions de rédacteur, adjointe, puis cheffe de bureau.

L’envie de revenir en juridiction m’a conduit à contacter directement le procureur qui allait être nommé en septembre 2021, car il s’agit de fonctions intuitu personae, pour lesquelles le chef de juridiction a une possibilité de sélection de son futur secrétaire général. En l’occurrence, la secrétaire générale précédente quittait ses fonctions, le poste était donc vacant. En outre, les fonctions de secrétaire général n’existent pas dans toutes les juridictions, ces postes n’étant prévues que dans les plus gros tribunaux, or j’avais déjà exercé à Bobigny, je connaissais son fonctionnement général, ce qui me semblait être un avantage pour ce type de fonctions.

>> A lire aussi : Devenir magistrat à l’Ecole Nationale de la Magistrature

Voyez-vous des inconvénients à cette profession ?

Ce sont des fonctions dans lesquelles il y a toujours des choses à faire, le risque est donc de ne jamais « décrocher » : il faut s’attacher à prioriser, et prendre un peu de recul sur les demandes des différents interlocuteurs. Ce sont également des fonctions qui peuvent isoler car vous êtes bien souvent seul au sein du parquet à effectuer les tâches qui vous sont confiées.

Enfin, le poste de secrétaire général est en première ligne des problèmes qui lui sont remontés et des contraintes budgétaires, informatiques, matérielles qui perturbent les conditions de travail de l’équipe, avec une marge de manœuvre souvent réduite, ce qui peut s’avérer frustrant.

Secrétaire générale du parquet (magistrature)

Fonction publique : Etat

Catégorie : A

Filière : Juridique

Rémunération : 2 731 € net/mois en début de carrière

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE PANTIN

INSTRUCTEUR.TRICE DROIT DES SOLS ET CONSEIL ARCHITECTURAL F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | VILLE DE PANTIN

CA DE HAGUENAU

Directeur Général des Services pour la ville de Bischwiller, Directeur Général Adjoint de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | CA DE HAGUENAU

DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

Chef de bureau tarification (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Chef(fe) du service de gestion administrative et financière F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

logo ville de vitry sur seine

Ville de Vitry sur Seine - Pourquoi nous rejoindre?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article