« Immersion facilitée » : un dispositif de mise en immersion professionnelle

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Comment choisir votre futur métier dans la fonction publique ?

Vous souhaitez effectuer une immersion professionnelle pour découvrir un métier dans la fonction publique, par exemple. Reste à dénicher l’employeur qui voudra bien vous prendre le temps d'une période d'observation. Pas d’inquiétude, le site Internet « immersion facilitée » vous ouvre toutes les portes, en un temps record. Isabelle Chabani, conseillère en évolution professionnelle de France Travail, nous en dit plus.

Dispositif immersion facilitée

Qu’est-ce que l’immersion facilitée ?

Lancée par l’État, la plateforme "Immersion facilitée" se veut la porte d’entrée pour toutes les personnes - qu’elles soient sans emploi ou déjà en poste - aspirant à effectuer une période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) pour découvrir un métier, consolider un projet professionnel, tester une orientation.

Immersion professionnelle : une période d'observation non rémunérée

Pour mémoire, la période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) peut durer entre un jour à un mois. Elle est non rémunérée, le stagiaire n’a aucun travail à fournir. « Dans le cadre d’une immersion professionnelle, le demandeur d’emploi est dans une posture d’observation et de mise en situation », commente Isabelle Chabani, conseillère France Travail. Le nombre de PMSMP n’est pas limité.

 

Pourquoi l’immersion facilitée a-t-elle été créée ?

Le besoin de mettre en place la plateforme « Immersion facilitée » est venue du constat qu’un certain nombre de demandeurs d’emploi, de jeunes, d’actifs en reconversion renonçaient à leur projet d’immersion professionnelle... En cause ? La lourdeur des démarches qui n’aboutissaient pas toujours. Pas si évident de trouver un employeur qui accepte d’accueillir un demandeur d'emploi qui doit être, qui plus est, encadré par un tuteur.

Le dispositif numérique « Immersion facilitée » va ainsi permettre plus sûrement et plus rapidement au candidat de décrocher une période d'immersion professionnelle. « Ce dispositif permet au demandeur d’emploi de gagner en autonomie, en rapidité et en dextérité numérique, mais la démarche à l’ancienne en passant par le papier est toujours possible », rappelle la conseillère France Travail.

>> A lire aussi : Immersion professionnelle : réussir son insertion dans la fonction publique

Immersion facilitée : passage obligé par un organisme prescripteur

Bien que tout candidat en immersion professionnelle soit en mesure de mener seul ses démarches sur le site Immersion facilitée, il devra tout de même avoir obtenu l’accord d’un organisme prescripteur s’il entend aller au bout des démarches. Selon la situation du demandeur, cet organisme prescripteur sera : France Travail, une mission locale, le conseil en évolution professionnel, Cap emploi, etc.

« Le conseiller de l’organisme prescripteur pourra bien sûr accompagner le demandeur d’emploi qui aurait moins d’aisance avec le numérique », assure Isabelle Chabani, conseillère France Travail. L’organisme prescripteur va aussi prendre en charge l’assurance du candidat, pour la couverture des accidents et des maladies professionnelles, pendant la durée de l’immersion professionnelle.

Trouver un employeur pour sa PMSMP en quelques secondes

C’est peu dire que la plateforme « Immersion facilitée » accélère les recherches. Pour lancer sa recherche d’employeur, il suffit au candidat d’indiquer :

  • le métier qu’il veut découvrir. Pratique, le menu déroulant suggère des métiers connexes au métier demandé, ce qui peut encore élargir la prospection du candidat
  • le lieu, la commune ou le secteur géographique où la personne souhaite effectuer son immersion professionnelle. Astucieuse, une fonctionnalité lui permet aussi d’étendre sa recherche sur un certain nombre de kilomètres

À partir de ces deux éléments, le site affiche instantanément une liste d’entreprises, associations, employeurs publics, avec lesquels le candidat va pouvoir, directement, entrer en contact.

Un employeur n’est pas enregistré sur la plateforme : que faire ?

Le candidat en immersion professionnelle a trouvé un employeur public, prêt à l’accueillir, mais qui n’est pas enregistré sur la plateforme « Immersion facilitée ». Pour bénéficier de la souplesse du dispositif « Immersion facilitée », il suffira à l’employeur de contacter le service « entreprises » de France Travail au 3995.

 

Immersion facilitée : deux « catégories » d’employeurs

La plateforme distingue deux types de structures :

- Les employeurs publics et privés dits "accueillants". Ils sont au nombre de 53 000 sur le site. Ils sont dits « accueillants » parce qu’elles connaissent le principe de l’immersion professionnelle et se sont faits référencer volontairement dans l’annuaire de France Travail.

- Les employeurs publics et privés apparaissant avec la mention « Tentez sa chance ». Ils sont 2,250 millions, tous secteurs confondus, sur la plateforme. Ces employeurs ont été identifiés par la Bonne boîte, un service de France travail ciblant les employeurs publiques offrant « des perspectives d'embauche élevée ».

Comment candidater à une immersion facilitée ?

Envoi de la demande d'immersion professionnelle et de la lettre de candidature

Une fois l’employeur sélectionné, le candidat remplit un formulaire électronique. Ce formulaire sera ensuite expédié depuis le site, directement à cet employeur. Si la mise en contact s’avère ainsi extrêmement aisé, le candidat doit, avant d’envoyer son formulaire, veiller à :

  • se renseigner sur l’employeur au préalable, en visitant son site Internet par exemple. « Est-ce bien la structure dont j’ai besoin pour mon projet professionnel » ?
  • prendre le temps nécessaire pour rédiger sa lettre de motivation, en précisant son projet professionnel, ses attentes, ses disponibilités éventuelles pour effectuer la période d'immersion, la durée souhaitée, etc. La plateforme propose une lettre type qu’elle encourage vivement à personnaliser.

Isabelle Chabani, conseillère à France Travail confirme : « Oui, il y a beaucoup plus d’intérêt pour l’entreprise de recevoir quelqu’un qui a personnalisé sa lettre de motivation en version digitalisée, ça rassure l’employeur et ça fait la différence ».

La fonction publique recrute

Vous souhaitez avoir un travail qui a du sens ? Rejoignez la fonction publique !

Découvrez nos offres d’emploi

Mise au point sur le contenu de la PMSMP avec l’employeur

À la réception de la lettre de motivation et le CV du candidat, l’employeur, s’il est intéressé, va prendre contact avec le demandeur, soit par téléphone, visio, ou lors d’une rencontre.

Cet échange pourra se faire, éventuellement, en présence, du conseiller de l’organisme prescripteur.

Cet entretien est important pour le bon déroulement de la PMSMP. C’est pourquoi, le candidat doit l’avoir, a minima, préparé. Ce sera l’occasion pour le futur stagiaire de poser des questions sur le déroulement de la période d'immersion et d’émettre des souhaits éventuels.

« C’est lors de cet entretien que l’employeur va fixer avec le demandeur d’emploi les horaires, la durée et les missions, toujours dans un rôle d’observateur en immersion », insiste la conseillère en évolution professionnelle de France Travail.

>> A lire aussi : Comment réussir son entretien d’embauche en visio ?

Gain de temps avec la convention de dématérialisée

Préalable au démarrage de la période d’immersion, la signature de la convention dûment renseignée, le document officiel qui encadre la PMSMP.

Contrat tripartite, la convention sera renseignée et signée par le candidat, l’employeur public et le conseiller de l’organisme prescripteur de la PMSMP.  Dématérialisée sur la plateforme « immersion facilitée », la procédure est grandement facilitée. De fait, les trois parties prenantes vont pouvoir compléter le document et signer la convention de l'immersion professionnelle, en ligne, chacun de leur côté.

Notez que la convention sous forme de document papier « Cerfa » n’a pas disparu, et peut être utilisée en cas de besoin ou de préférence.

Le lancement de l’immersion professionnelle sera donné par l’organisme prescripteur

Le conseiller de l’organisme prescripteur est le dernier à signer la convention. Avant cela, il prendra soin de vérifier la conformité des éléments.

Dépassements d’horaires, erreurs d’orthographe... seront retoqués. Le contenu de la période d'immersion n’est pas très explicite ? Le conseiller s’enquerra de joindre l’entreprise pour lui demander des précisions.

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE CERGY

CHARGE DE MISSION EGALITE ET PARENTALITE (H/F)

Titulaire, Contractuel | 23/07/2024 | VILLE DE CERGY

MESSER

CHARGE(E) D’AFFAIRES INSTALLATIONS VRAC - CONDUCTEUR DE TRAVAUX & PROJETS INSTALLATIONS VRAC (H/F)

CDI | 23/07/2024 | MESSER

MESSER

Responsable National Production Gaz Médicaux H/F

CDI | 23/07/2024 | MESSER

BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE

Adjoint au directeur des Moyens techniques des sites François Mitterrand et Bussy / Chef de la division de la maintenance immobilière H/F

Titulaire, Contractuel, CDI | 23/07/2024 | BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

ville de Paris

Ville de Paris - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article