Auxiliaire de vie scolaire/Accompagnant des élèves en situation de handicap - Fiche métier

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Action sociale

L’accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) doit permettre à l’élève d'acquérir et de renforcer son autonomie dans les apprentissages à l’école. L'AESH est recruté sous contrat de droit public par le ministère de l'Education nationale.

vie-scolaire-handicap-new-jesey-state-library-flickrcc

Missions principales de l'accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH) et de l'auxiliaire de vie sociale (AVS)

  • L’AESH et l'AVS (H/F) accompagnent un ou plusieurs élèves handicapés (jeunes enfants, enfants, adolescents et jeunes adultes), en conformité avec le projet personnalisé de scolarisation. Il existe trois types d'accompagnement
  1. AESH ayant une fonction collective (AESH-co) : aide à une équipe d’école ou d’établissement, intégrant plusieurs jeunes handicapés dans le cadre d’un dispositif collectif tel qu’une unité locale d'inclusion scolaire (ULIS)
  2. AESH-i ou AVS ayant une fonction individuelle : aide à l’accueil et à l’inclusion individualisés d’élèves handicapés pour lesquels cette aide a été reconnue nécessaire par la maison départementale des personnes handicapés.
  3. AESH ayant une fonction d'aide mutualisée (AESH-M) : réponse aux besoins d'accompagnement d'élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue, aide à plusieurs élèves handicapés simultanément.

 

Employeurs publics - Statuts de l'AESH et de l'AVS-PEC

  • Ministère de l'Education nationale, établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) et établissements d'enseignement privés sous contrat
  • Fonction publique de l'Etat  

  • AESH : contractuel de droit public (CDD ou CDI)

  • AVS : contractuel de droit privé bénéficiaire d'un Parcours emplois compétences (PEC, dispositif qui remplace les contrats aidés depuis janvier 2018). Le PEC prend la forme d’un CDD d’une durée de 9 à 12 mois. Il est signé avec un établissement public local d'enseignement. Le salarié est recruté pour une durée hebdomadaire de 20 heures. Cette quotité de travail peut être révisée à la baisse au titre d’un aménagement du temps de travail pour un demandeur d’emploi bénéficiaire d’une obligation d’emploi (DEBOE).

 

Lieux d'exercice du métier d'AESH et d'AVS-PEC

  • Structures d'accueil de la petite enfance, établissements d'enseignement et de formation (lycées, collèges et établissements d'éducation spéciale) ou d'alternance, lieux d'activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs, lieux de stages
  • Unités localisées pour l'inclusion scolaire (Ulis),
  • Dispositifs d'accueil collectif pour la scolarisation des élèves en situation de handicap dans les premier et second degrés
  • Etablissements d'enseignement privés sous contrat

 

Activités des AESH et des AVS-PEC

  • Accompagnement des jeunes dans les actes quotidiens

    • Assurer les conditions de sécurité et de confort : observer et transmettre les signes révélateurs d'un problème de santé, s'assurer que les conditions de sécurité et de confort soient remplies

    • Aider aux actes essentiels de la vie (aider au lever et au coucher du jeune, à l'habillage et au déshabillage, à la toilette et aux soins d'hygiène, aider à la prise des repas, veiller au respect du rythme biologique)

    • Favoriser la mobilité : aider à l'installation matérielle du jeune dans les lieux de vie, faciliter les déplacements

  • Accompagnement des jeunes dans l'accès aux activités d'apprentissage

    • ?Stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles du jeune

    • Utiliser des supports adaptés et conçus par des professionnels pour l'accès aux activités d'apprentissage, comme pour la structuration dans l'espace et dans le temps

    • Faciliter l'expression du jeune, l'aider à communiquer

    • Rappeler les règles d'activités dans les lieux de vie considérés

    • Contribuer à l'adaptation de la situation d'apprentissage en lien avec le professionnel, le parent ou le jeune adulte majeur par l'identification des compétences, des ressources, des difficultés du jeune

    • Soutenir le jeune dans la compréhension et dans l'application des consignes pour favoriser la réalisation de l'activité conduite par le professionnel, la famille ou le jeune adulte

    • Assister le jeune dans l'activité d'écriture

    • Appliquer les consignes prévues par la réglementation relative aux aménagements des conditions de passation des épreuves d'examens ou de concours et dans les situations d'évaluation, lorsque la présence d'une tierce personne est requise

  • Accompagnement des jeunes dans les activités de la vie sociale et relationnelle

    • ?Participer à la mise en œuvre de l'accueil en favorisant la mise en confiance du jeune et de l'environnement

    • Favoriser la communication et les interactions entre le jeune et son environnement

    • Sensibiliser l'environnement du jeune au handicap et prévenir les situations de crise, d'isolement ou de conflit

    • Favoriser la participation du jeune aux activités prévues dans tous les lieux de vie considérés

    • Contribuer à définir le champ des activités adaptées aux capacités, aux désirs et aux besoins du jeune. Dans ce cadre, proposer au jeune une activité et la mettre en œuvre avec lui

  • Participation à la mise en oeuvre et au suivi du plan personnalisé de compensation des jeunes

    • Participer aux réunions de mise en oeuvre ou de régulation du plan personnalisé de compensation (équipes de suivi de la scolarisation, etc.)

    • Participer aux rencontres avec la famille et avec les équipes de professionnels

    • Contribuer à la liaison avec les autres intervenants

    • Communiquer avec la famille et les professionnels concernés

    • Rédiger des comptes rendus de son travail

    • Organiser son intervention en fonction des objectifs définis dans le plan personnalisé de compensation

    • Ajuster son intervention en fonction du handicap du jeune, de ses capacités et difficultés, de ses goûts et habitudes, et des évolutions constatées 

 

Compétences de l'AESH et de l'AVS-PEC

  • Compétences liées à la connaissance du jeune, du handicap, des acteurs et des politiques publiques : 
    • connaître le fonctionnement des lieux de vie, notamment l'institution scolaire,
    • comprendre la place, le rôle de la famille,
    • connaître les politiques publiques du handicap,
    • connaître et tenir compte des étapes de développement du jeune,
    • être capable de prendre en compte l'identité culturelle, le mode de vie, le vécu et l'histoire du jeune et de sa famille
  • Compétences liées aux  gestes et postures permettant d'établir avec le jeune une relation de confiance favorisant son autonomie  :
    • tenir compte des besoins du jeune (être capable de construire une relation avec lui, de repérer ses besoins et de respecter son rythme biologique (sommeil, repas), tenir compte les modifications de son comportement (inhibition, agressivité, etc.),

    • mobiliser le jeune et ses potentialités

  • Compétences liées aux  gestes et postures facilitant l'accès aux apprentissages et à la participation sociale :
    • savoir susciter la participation, rappeler les normes et codes sociaux permettant les interactions au sein d'un groupe, aider le jeune à faire face au regard des autres, sensibiliser l'entourage au handicap, proposer et mettre en oeuvre des activités (vie sociale et relationnelle) adaptées

    • Faciliter l'accès aux apprentissages : appréhender et comprendre l'intention pédagogique de l'enseignant ou du professionnel en charge de l'activité d'apprentissage, comprendre les méthodes et les supports d'apprentissage

  • Compétences liées aux gestes et postures permettant la réalisation des actes de la vie quotidienne :
    • ?mobilité et installation matérielle, actes essentiels;

    • confort et sécurité : savoir aider à l'aménagement de l'espace, repérer les situations à risque, prévenir les accidents domestiques, de la vie quotidienne, etc., être en mesure d'appliquer les protocoles d'hygiène et de sécurité, savoir utiliser les techniques et le matériel appropriés à la situation du jeune;

    • état de santé : être capable d'aider à la prise de médicaments dans le respect de la prescription médicale, savoir réagir face à des situations d'urgence

  • Compétences liées au positionnement professionnel et respect du cadre d'intervention
    • être capable de donner du sens à son activité au service de l'autonomie du jeune, de reconnaître l'autre d'égale valeur humaine,

    • connaître les limites de son intervention et savoir faire appel aux professionnels compétents,

    • savoir faire preuve de distanciation professionnelle (prise de recul) et de discrétion professionnelle,

    • savoir respecter la vie privée du jeune et de sa famille y compris dans les échanges professionnels

  • Compétences liées au positionnement professionnel dans les échanges et la communication :
    • ?savoir instaurer une relation de qualité avec la famille,

    • savoir échanger ses connaissances, ses compétences, et son expérience avec son environnement professionnel,

    • savoir mesurer les apports, les effets des activités et en rendre compte,

    • savoir ajuster sa pratique avec celle des autres intervenants, en fonction des situations,

    • savoir gérer son temps et organiser son action

    • Savoir entretenir et actualiser sa culture professionnelle et ses connaissances

Source : Référentiel des compétences, académie de Paris 

 

Recrutement de l'accompagnement des élèves en situation de handicap (AESH)

  • Sur CDD de 3 ans, renouvelable une fois. Au-delà de six ans d'exercice effectif et continu des fonctions, le contrat, s'il est reconduit, sera un  CDI passé par le recteur d'académie ou par le directeur académique des services de l'Education nationale (Dasen) agissant par délégation du recteur. Les assistants d'éducation ayant plus de 6 ans d'expérience peuvent également bénéficier d'un CDI.
  • Conditions à remplir pour devenir AESH :
    • être titulaire du bac ou titre ou qualification équivalents,
    • ou d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne. Il s'agit essentiellement du diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social (créé en 2016)
    • ou bien encore justifier de neuf mois d'expérience professionnelle dans l'aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap ou accompagnement des étudiants en situation de handicap. C'est le cas notamment des AVS-PEC

Recrutement de l'auxiliaire de vie scolaire-PEC

  • Recrutement par l’Education nationale dans le cadre d’un parcours emploi compétences (PEC, qui remplace les contrats aidés CUI-CAE depuis janvier 2018).
  • Pour bénéficier d'un PEC, s'adresser au service de l'emploi (Pôle emploi, missions locales, etc.), qui transmet les candidatures aux établissements public locaux d'enseignement, qui vous recrutera (ou non). Vous serez affecté dans une école, un collège ou un lycée

A consulter : Livret d'accueil des personnels en Parcour emploi compétences (PEC), année scolaire 2018-2019, ministère de l'Education nationale

 

Salaire des accompagnants des élèves handicapés

  • Rémunération de l'AESH : leur rémunération ne peut pas être, réglementairement, inférieure au traitement indiciaire correspondant au Smic. Pour les AES,  l'indice majoré IM plancher de leur espace indiciaire est porté à l'IM 320 (au lieu de 317) à compter du 1er janvier 2018. Pour les AESH, le passage en CDI doit, légalement, se traduire par le classement à l’indice supérieur à celui qui était détenu au titre du CDD précédent
  • Rémunération des AVS-CUI ou PEC : le salarié est rémunéré sur la base du taux horaire du SMIC brut en vigueur. 

 

Principaux textes de référence

 

Plus d'infos

Dossier du mois

concours-fonction-publique-hospitaliere

Concours de la fonction publique hospitalière

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article