Secteur sanitaire et social : 23.000 projets de recrutement

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers du social

Publiée chaque année, la version 2017 de l'enquête de Pôle emploi réalisée avec le Credoc sur les besoins de main-d'œuvre fait état de 1,976 million de projets d'embauche, soit 8,2 % (150.000) de plus qu'en 2016.

partnership-pixabay

Huit projets d'embauche sur dix devraient aboutir, d’après la projection du BMO 2017, l'enquête annuelle de Pôle emploi sur les besoins en main-d'oeuvre. C’est donc plutôt de bon augure, malgré une croissance plus que faible. Les embauches envisagées répondent, aux 2/3 tiers, à un surcroît ou à une nouvelle activité, contre 61 % un an plus tôt.

Autre bonne nouvelle : 58 % des entreprises prévoyant d'embaucher envisagent de le faire via un emploi durable, CDI ou CDD de plus de 6 mois, ce qui porte à 2 points de plus en un an, et la proportion des CDI est plus importante.

8 projets d'embauche sur 10 devraient aboutir. [Pôle emploi]

 

Les recrutements dans le secteur social et médicosocial

Dans le détail, ce sont les TPE ou les PME qui se montrent les plus désireuses d'augmenter leurs effectifs : ainsi, environ 1 projet de recrutement sur 2 concerne une entreprise de moins de 10 salariés. Tous les secteurs d'activité affichent un bon taux de recrutement, mais la palme revient aux services aux particuliers ou aux entreprises.

Dans le secteur "santé humaine et action sociale", 232 965 projets de recrutement sont affichés, avec 42,8 % de recrutements difficiles et 23,2 % qui devraient être saisonniers. Les recrutements dits "difficiles" sont ceux pour lesquels les recruteurs éprouvent des difficultés à trouver de "bons" profils (candidats possédant les compétences, la motivation et parfois l'expérience nécessaires pour assurer les missions requises pour le poste proposé).

Parmi les métiers les plus demandés :

Les aides à domiciles et aides ménagères représentent 59 918 projets de recrutement, les aides-soignants 50 716 projets de recrutements. Ils font partie du top 10 des métiers les plus recherchés, respectivement en 7e et 8e position.

>> Lire aussi : Services à la personne : des recrutements nécessaires

Certaines de ces professions font également partie du top 10 en nombre de projets de recrutement non saisonniers en 2017. Les aides à domicile et les aides ménagères sont concernées par 45 012 projets de recrutement non saisonniers.

Quant aux aides-soignants, 38.222 projets de recrutements non saisonniers les concernent.

>> Lire aussi : Aides-soignants, dans le top 10 des métiers les plus demandés

 

3 régions en pointe

L’Ile-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les trois régions où les besoins de recrutements sont les plus importants, avec respectivement :

  • 34 204,
  • 30 555
  • et 24 603 projets de recrutements.

Les "îles" sont les territoires où les besoins en recrutement sont les moins nombreux :

  • Guadeloupe (1 085 projets),
  • Martinique (1 069),
  • Corse (1 016),
  • Guyane (573)
  • et Mayotte (306).

>> Voir les offres d'emploi du secteur Action sociale, insertion et aide à domicile

  • Références
  • Source : BMO Pôle emploi

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

VILLE DE VITRY SUR SEINE

Agent de police municipale 2019 (760) (h/f)

Titulaire, Contractuel | 15/07/2019 | VILLE DE VITRY SUR SEINE

VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

Directeur/trice de multi-accueil collectif H/F

Titulaire, Contractuel | 08/07/2019 | VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article