Services à la personne : des recrutements nécessaires

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers du social

Aide-ménagère, assistant(e) de vie, jardinier, aide à la rédaction de formulaires administratifs, coiffeur ou coiffeuse à domicile... Nombreux sont les métiers de l'aide à la personne à domicile, et d'autres émergeront. Et de plus en plus nombreux seront les besoins de professionnels qualifiés. Parce que la population vieillit, tout simplement, et qu'en France on vit de plus en plus longtemps.Pourtant, dans certaines régions, les candidats ne répondent pas à l'appel...

aide-personne-agee

Le secteur des services à la personne est en plein boom, notamment sur le segment du maintien à domicile. La raison : le vieillissement de la population française. A l’horizon de 2050, 1 Français sur 3 aura plus de 60 ans. Un secteur d’avenir, sur le plan du marché du travail, qui attire de plus en plus de jeunes à la recherche d’aspects sociaux et solidaires dans leur activité professionnelle. Mais peut-être ne sont-ils pas assez à se tourner vers ces métiers... Car dans certaines régions, les employeurs peinent à recruter.

Le service à la personne est un secteur relativement large. Il couvre les métiers du jardinage, de l’assistance informatique, de l’aide administrative, de l’aide aux personnes âgées, du ménage et de la livraison de repas.

>> Lire aussi : Services à la personne, 150 000 recrutements d'ici à 2025

"Nous rencontrons d’importants problèmes de recrutement sur les métiers du maintien à domicile, notamment ceux des assistantes de vie", explique Brice Alzon, président fondateur de la Maison des services à la personne. Pour être assistante de vie, cela requiert certaines qualifications et diplômes. Ces professionnelles vont quotidiennement au chevet des personnes âgées ou en situation de handicap, leur donnent à manger, leur font la toilette, effectuent un peu de ménage et s’assurent de la prise de médicaments. "Elles s’occupent au quotidien des personnes seules ou isolées ", précise-t-il.

Nous avons une vraie problématique de recrutement, notamment à Pau et à Lille. 

17 métiers du domicile

  1. Accompagnateur à la mobilité
  2. Aide médico-psychologique
  3. Auxiliaire de vie sociale
  4. Garde d'enfants à domicile
  5. Opérateur de téléassistance
  6. Technicien de l’intervention sociale et familiale
  7. Agent d’entretien de petits travaux et de jardins
  8. Agent de surveillance du domicile
  9. Assistant administratif à domicile
  10. Assistant informatique et internet à domicile
  11. Cuisinier à domicile
  12. Employé familial
  13. Employé de ménage à domicile
  14. Enseignant à domicile            
  15. Directeur de structure
  16. Responsable de secteur
  17. Assistant au responsable de secteur

 

 

>> Rechercher un emploi dans le secteur santé-social 

"Nous cherchons à faire monter en compétences les aides-ménagères pour qu’elles deviennent des assistantes de vie, rapporte Brice Alzon. Mais certaines n’y tiennent pas particulièrement. Elles ne veulent pas reprendre leurs études ou changer leurs habitudes. Je pensais qu’il s’agissait de métiers et de qualifications faciles et qu'au vu des problématiques de chômage en France, il serait possible d’employer et de faire travailler facilement, mais ce n’est pas le cas. Et cela me surprend."

Certaines aides-ménagères n'ont pas envie de reprendre des études pour devenir assistantes de vie.

Manque de jardiniers : des salaires peu attractifs...

Dans les métiers du jardinage également, il existe des problèmes de recrutement. "L’une de mes agences dans les Alpes est dans l’impossibilité de recruter des jardiniers et doit donc refuser des prestations", indique Brice Alzon. La problématique est locale, puisque les potentiels jardiniers effectuent des travaux saisonniers en station pour la collectivité et le reste du temps, il est plus avantageux pour eux de percevoir leurs indemnités chômage.

"Nous ne pouvons pas nous aligner sur le taux horaire pratiqués par les mairies en saison de ski, indique Brice Alzon. Nous sommes sur des prix de marché et nous avons donc énormément de mal à trouver des jardiniers."

Autre réalité : "Nous essayons de prendre des apprentis que nous formons pour ensuite les garder dans l’entreprise. Mais s’ils sont motivés au départ, très vite ils se rendent compte des difficultés du métier et nombreux sont ceux à abandonner leur apprentissage." Des postes sont donc à pouvoir.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article