Un groupement hospitalier du Grand-Est recrute des personnes handicapées

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Les métiers du grand âge

Comme d'autres centres hospitaliers, le groupement hospitalier de territoire (GHT) de l'Aube et du Sézannais a décidé d'embaucher davantage de personnes handicapées et facilite la reconversion du personnels, aides-soignants et  infirmiers en tête.

fonction-publique-handicap

Certains centres hospitaliers et d'établissements pour personnes âgées ont une politique volontariste de recrutement de personnes handicapées et de maintien dans l’emploi de leurs personnels "usés"par leurs tâches quotidiennes, grâce à la reconversion. C'est le cas du groupement hospitalier de territoire (GHT) de l'Aube et du Sézannais (Champagne-Ardenne).

Ce centre hospitalier va embaucher environ 80 personnes en situation de handicap dans les trois prochaine années. Dans cette perspective, le GHT a signé une convention avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

Le GHT de l'Aube et du Sézannais comprend six structures, les "Hôpitaux Champagne Sud", qui emploient 4.200 professionnels, dont 238 agents handicapés:

  • trois centres hospitaliers (CH), dont deux à  Bar-sur-Aube et un à Troyes ;
  • l'établissement public de santé mentale de l'Aube
  • et un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, l’Ehpad Cardinal de Loménie ;

Le groupement hospitalier de territoire (GHT) de l'Aube et du Sézannais est en outre partenaire de quatre Ehpad  : L’EHPAD Pierre d’Arcis (Arcis-sur-Aube), l’EHPAD Sainte Marthe (Fontaine-les-Grès), l’EHPAD Les Tilleuls (le Hayer), L’EHPAD La Belle Verrière (Bayel)

Un rapide calcul suffit pour constater que le GHT compte environ 5,7% d’agents en situation d'handicap dans ses effectifs. Un chiffre légèrement sous la barre légale des 6%. Aussi, les responsables du  groupement hospitalier ont-ils décidé de passer à la vitesse supérieure, avec l’aide financière et technique du FIPHFP : le GHT va notamment pouvoir solliciter directement le fonds pour financer un aménagement de poste par exemple. Les six établissements vont pouvoir s’offrir les services d’un ergonome à temps complet.

 

Développer la culture du handicap

Sur les 78 personnes en situation de handicap que souhaite recruter le GHT d’ici trois ans,  37 le seront de façon pérenne à travers différents dispositifs : 23 CDD ou CDI, 10 contrats aidés, 4 sous contrat d’apprentissage. L'autre moitié sera fléchée vers des services civiques et des dispositifs d'apprentissage subventionnés. Voilà pour ses obligations d’employeur public.

Mais la direction GHT aspire à développer la culture du handicap auprès de ses managers et équipes. "Une personne handicapée est une richesse pour l'entreprise, insiste Monica Gouzy, déléguée territoriale au handicap du FIPHFP pour la région Grand Est. Elle va inciter les salariés à plus de bienveillance, à faire attention à l'ensemble de l'équipe, plus qu'auparavant"

Les métiers de l’hôpital accessibles à tous ?

De nombreux métiers dans le soin requièrent des aptitudes physiques, préviennent les responsables du GHT "On compte d’ailleurs davantage d’agents souffrant de handicaps psychiques que d’handicaps moteurs dans nos établissements", indique Samy Bayod, directeur délégué du CH de Troyes (établissement support du GHT).

Vincent Kindt, directeur délégué du GHAM (établissement membre du GHT), souligne que leurs agents dépressifs chronique, autistes ou malentendants occupent ds postes, dans certains secteurs du social, du soin et des services techniques (plomberie, électricité, personnels ouvriers, etc). Leur temps de travail sera aménagé. A l’hôpital, les personnes en fauteuil roulant, par exemple, pourront travailler davantage dans les services administratifs ou dans d'encadrement des services au soin.

Tout le monde peut postuler

"Logiquement, toutes les personnes en situation de handicap peuvent exercer leur métier, il suffit d'adapter le poste", assure Monica Gouzy. Il faut bien sûr avoir le profil en rapport avec la fiche de poste. Affichant certes un politique en faveur de l’insertion du personne handicapé, le GHT explique ne pas vouloir faire de "discrimination positive". Il considère attentivement tous les CV des personnes en situation de handicap qui répondront à ses annonces.

"On vient par exemple de recevoir un CV d'un candidat à un poste d'adjoint administratif aux finances, cette personne est situation de handicap, nous allons prêter une attention particulière à cette candidature. Une autre personnes reconnue travailleur handicapé a  déposé une candidature pour rejoindre notre équipe de cadres supérieurs", indique-t-on au GHT.


Le volet "maintien dans l’emploi"

Parmi le personnel dit "handicapé" à des degrés divers, il faut distinguer plusieurs types d'agents :

  • les salariés reconnus travailleurs handicapés par les maisons départementales des personnes handicapées;
  • ceux pour lesquels des restrictions médicales ont été actées en comité médical
  • et un bon nombre de personnes qui n’ont pas fait de démarche, par peur de la stigmatisation. 

Par sa signature avec le Fonds, le GHT encourage ces dernières à signaler leurs difficultés.  "On essaye de proposer le plus d'options à une personne qui a un handicap pour qu'elle ne soit pas bloquée dans son parcours, qu’elle ne se dise pas : je suis fichue !" lance Monica Gouzy.

Reclassement et reconversion des personnels 

Beaucoup d’agents, dans les établissements de santé, souffrent de maux de dos au cours de leur carrière. Des tables à hauteur réglable, des chariots élévateurs peuvent les soulager un temps. Mais quand le handicap se révèle trop entravant, le reclassement est l’alternative. Des infirmiers et aides-soignants souvent concernés, sont régulièrement reclassé(e)s sur des postes de coordination, d'encadrement, ou des postes administratifs, dans le secteur de la patientèle ou des ressources humaines notamment

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

Directeur/trice de multi-accueil collectif H/F

Titulaire, Contractuel | 08/06/2020 | VILLE D'AULNAY SOUS BOIS

VILLE DE MEUDON

Aide soignant (H/F)

Titulaire, Contractuel | 10/07/2020 | VILLE DE MEUDON

GHU PARIS SACLAY

Infirmier(e) - Chirurgie orthopédique et traumatologique, chirurgie septique h/f

Titulaire, CDI, CDD | 10/07/2020 | GHU PARIS SACLAY

VILLE D'ALFORTVILLE

Coordinateur(-trice) Contrat Local de Santé H/F

Titulaire, Contractuel | 10/07/2020 | VILLE D'ALFORTVILLE

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article