Peut-on emmener son animal dans la fonction publique territoriale ?

Séverine Cattiaux
DOSSIER : L'amélioration de la qualité de vie au travail (AQVT)

C’est désormais reconnu : avoir son animal de compagnie avec soi au travail est une source de bien-être. De fait, cette pratique se démocratise, dans la mesure du respect de certaines règles. Découvrez dans quelles mesures les agents publics peuvent amener leur animal de compagnie au bureau.

Amener son animal au bureau

Sophie Gonzalez est assistante du maire de Grenoble et de la cheffe de Cabinet. Tous les lundis et vendredis, qui sont de longues journées, Sophie emmène Rosie, son chihuahua, dans son bureau à l’hôtel de ville. Très sociable, la petite chienne fait la fête aux visiteurs qui entrent dans le bureau de sa maîtresse. Comment ne pas craquer à la vue de cette adorable petite chienne si affectueuse ?

« Un animal crée des interactions entre les personnes. Je ne pensais pas que ce serait à ce point-là, commente Sophie. Pour moi, c'est un soulagement de la savoir avec moi, je n'ai pas de remord en me disant qu'elle est seule à la maison. Certains collègues viennent dans mon bureau et la prennent parfois dans leur bras tout en échangeant sur un dossier. Chacun a droit à sa petite dose de câlin ».

Emmener son animal de compagnie dans la fonction publique : que dit la loi ?

A l’instar de Sophie Gonzalez, nombreux sont les agents publics qui apprécieraient amener leur animal de compagnie au travail. Ils seraient donc ravis de savoir qu'aucune loi française n'interdit la présence d'animaux de compagnie à leurs côtés pendant les heures de bureaux.

« Même si c’est autorisé, je vous déconseille de le faire sans avoir, au préalable, demandé l’aval du maire et de vos collègues », recommande Sandra Krief, élue municipale et déléguée à la condition animale à la Ville de Grenoble.

>> Découvrez notre rubrique : Droits et obligations des fonctionnaires

Emmener son animal au bureau : règlement et engagement

Désireuses de faciliter la venue des animaux de compagnie au travail dans de bonnes conditions, les collectivités comme Grenoble et Nice ont donc établi un règlement intérieur spécifique, que doit s’engager à respecter l’agent. Ainsi, le maître devra fournir une petite fiche de présentation de son animal, avec le numéro de puce, la race, etc.

« En plus du règlement intérieur, il faudra aussi parfois se référer au règlement de la copropriété ou du propriétaire des locaux, car les collectivités ne sont pas toujours propriétaires de l'ensemble de leurs bâtiments », indique Jean-Marc Selou, directeur du bien-être Animal à Nice.

Quels sont les animaux autorisés au travail ?

Les chiens sont en définitive les seuls animaux acceptés sur le lieu de travail dans les collectivités, hormis les chiens catégorisés 1 et 2, particulièrement dangereux.

A cela rien d’étonnant, puisque le chien a toutes les qualités pour accompagner son maître au travail. Il est capable de demeurer tranquille pendant plusieurs heures. « Le chien est plutôt facile à transporter, et apprécie les déplacements. Le chat, lui, c'est beaucoup plus compliqué, il lui faut une litière aussi », indique Jean-Marc Selou.

A Nice comme à Grenoble, l'animal doit être vacciné, exempt de parasites et doit bien se comporter. Un chien très agité ou qui ne cesserait d'aboyer... ne serait pas admis.

Quels agents publics peuvent amener leur animal de compagnie ?

Tous les agents peuvent emmener leur animal de compagnie au bureau, sauf les agents recevant du public, travaillant à l’extérieur ou alors dans la restauration. « Pour ce qui est des agents en extérieur, rien n’est figé, le règlement peut encore s’assouplir », indique Sandra Krief.

A Grenoble, le règlement n'autorise pas les chiens lors des réunions. L'agent doit donc tâcher de s'organiser pour ne pas avoir pas ou peu de réunions les jours où il emmène son animal au bureau.

Le chien devra également être accepté par les collègues de travail, à fortiori par ceux qui travaillent dans le même bureau.

>> Découvrez notre rubrique : S’épanouir au travail

Faut-il une assurance particulière pour emmener son chien au bureau ?

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir une assurance particulière. L’agent doit vérifier que son assurance individuelle couvre bien les dégâts éventuels que pourrait occasionner son animal domestique, car tout incident relève de la responsabilité du maître.

Animal au bureau : alimentation, bien-être et propreté

Est-il possible de nourrir son animal au bureau ?

Il est proscrit de donner à manger à son animal au bureau. A Grenoble, Rosie prend donc son repas le midi dans le parc, l'occasion pour l'assistante du maire de s'accorder une pause.

A Nice, le repas de l'animal peut être donné dans le bureau, mais en une seule prise. « On veut éviter qu'il y ait des croquettes et de la pâté toute la journée dans les locaux », indique Jean-Marc Selou.

Quoi amener pour le bien-être de chien au bureau ?

Le propriétaire de l'animal doit apporter de quoi permettre à son fidèle compagnon d’être bien installé : un panier, un jouet, un bol d’eau, etc. Ainsi, l’animal aura un maximum de confort et pourra s’occuper seul, ou dormir tranquillement.

Emmener son animal au bureau : quid de la propreté ?

Pour ce qui est de la propreté, chaque propriétaire s’engage à faire disparaître poils de chien en fin de journée. « Dans un souci d’exemplarité et de bon voisinage lors des promenades en extérieur, les déjections devront être ramassées », lit-on dans le règlement intérieur grenoblois.

Un animal au bureau, une source de bien-être... et de dissipation ?

« C’est tout le contraire, le fait de pouvoir caresser son chien libère de toute cette anxiété qui permet de repartir du bon pied, de se reconcentrer. C’est le meilleur des anxiolytiques », rétorque Sandra Krief.

« Les agents sont des personnes responsables. Il faut bien savoir gérer son animal. Un animal ne prend pas plus de temps qu'une pause cigarette ou que certaines pauses café. Ce sont juste deux trois caresses données, une balle envoyée et cela s'arrête là », estime pour sa part Jean-Marc Selou.

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SEVRES

Aide auxiliaire de puériculture H/F

Titulaire, Contractuel | 20/06/2024 | VILLE DE SEVRES

VILLE DE SEVRES

Assistant(e) administratif(ve) H/F

Titulaire, Contractuel | 20/06/2024 | VILLE DE SEVRES

MACONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMERATION

Directeur de la Petite Enfance (H/F)

Titulaire, Contractuel | 20/06/2024 | MACONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMERATION

FCBA

DIRECTEUR GENERAL H/F

CDI | 20/06/2024 | FCBA

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

Conseil Départemental de Seine et Marne - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article