Lettre de motivation : réussir l'introduction

Séverine Cattiaux
DOSSIER : La lettre de motivation pour la fonction publique

Soigner sa lettre de motivation n'est pas une coquetterie. Il s’agit de capter l’attention du recruteur pour sortir du lot, sachant que les recruteurs de la fonction publique ont certaines attentes en la matière. Deux responsables du secteur public vous livrent quelques conseils avisés.

joker-pixabay

Si le CV est l’élément essentiel du premier contact avec l’employeur, la lettre de motivation qui l’accompagne, bien écrite et sans faute d’orthographe, donne également une idée de ce dont vous êtes capable. Quant à l’accroche, c'est en quelque sorte l'hameçon de la lettre de motivation. Une introduction réussie aiguise l’intérêt du recruteur, donne le ton ainsi qu’un bon a priori sur la suite. Il s’agit donc de ciseler avec soin votre entrée en matière.

La clarté avant tout

Las de lire des lettres de motivation sans saveur, le recruteur appréciera une accroche bien tournée et originale. Cela dit, nul besoin d'être excentrique pour sortir du lot. "Les prises de risque ne sont pas à l'avantage des candidats", met en garde Audrey Bourhis, directrice adjointe des ressources humaines à Brest Métropole. A choisir, les DRH de la fonction publique préfèrent les formules classiques comme « J'ai l'honneur de présenter ma candidature pour tel ou tel poste ».

Audrey Bourhis précise : " Nous ne cherchons pas l'exotisme, nous ne sommes pas dans le milieu culturel ou artistique. Les RH ont besoin d'être rassurées. On reste encore sur un référentiel de lettre de motivation assez simple ".  D’une manière générale, il vaut mieux opter pour des phrases concises avec des mots précis plutôt que de vouloir trop en dire dans de longues phrases qui perdent le lecteur en route. " Cela peut donner l'impression que l'agent est un peu brouillon ", comment la responsable.

>> Lire aussi : Les bonnes formules de politesse d'une candidature

Intitulé du poste et disponibilité

L’intitulé du poste doit être explicitement mentionné dans l’"objet" de la lettre de motivation manuscrite, placé par convention au dessus du nom du destinataire de la lettre. Est-il besoin de rappeler l’intitulé du poste dans l’introduction de la lettre ? Inutile et redondant, répondront certains. Pour d’autres, la répétition n’est pas choquante. " Cela permet de camper le décor, estime Audrey Bourhis, de vérifier que la personne reprend bien la sémantique. Cela ne va pas de soi, certains vont parler de « chargé d'accueil » alors qu'on cherche un poste d'assistant de direction ! ".

Les recruteurs déclarent aussi apprécier les candidats qui font figurer, dès l’introduction, leur situation et leur disponibilité. C’est en particulier vrai pour les jeunes, certains viennent de finir leurs études, d’autres recherchent un emploi en attendant de les reprendre.

Comment préparer votre lettre de motivation ?

  • Surlignez au Stabilo ou soulignez tous les termes importants, les mots clé de l'offre d'emploi : référence de l'annonce et intitulé du poste à pourvoir (exemple : instructeur au service de l’urbanisme).
  • Focalisez votre attention sur la partie "Profil recherché" en relevant le type de diplôme/formation recherché (exemple : formation supérieure en urbanisme et droit de l'immobilier) et les qualités attendues par le recruteur (exemple : "Vous savez écouter et conseiller le public et savez vous adapter à différentes situations")
  • Consultez le site Internet de votre futur employeur, et si vous pouvez, interroger des personnes qui exercent le même type de fonction. Cela, afin de vous approprier les tenants et aboutissements de votre future mission, le vocabulaire de la structure pour les réutiliser dans votre lettre de motivation. " Beaucoup de candidats nous envoient des lettres dans lesquelles on voit bien qu’ils ne connaissent pas l'environnement de travail. Ils ont un peu de mal à avoir des mots accrocheurs parce qu'ils envoient des lettres d'ordre général, et n'ont pas les bons arguments ", observe Agnès Chevreuil, directrice du secrétariat général commun départemental de la Préfecture du Nord.     

 

Mettez en avant vos atouts pour le poste

Vous possédez l’expérience demandée, celle qui fera la différence. Jouez votre atout dès l’introduction. N’attendez pas l'avant-dernier paragraphe de votre lettre pour l’annoncer.

"Je suis vivement intéressé(e) par votre offre d’emploi de X, en raison de ma formation et de la dernière expérience que j'ai acquise pour m’initier à ce métier. Je suis ainsi en mesure de répondre entièrement à vos attentes."

Pour Agnès Chevreuil, une bonne introduction est celle où le candidat sait se projeter dans le poste, et cela, dès les premières lignes : "Les expériences professionnelles que j'ai pu avoir m'ont permis de renforcer une certaine aisance à l'oral, il me semble que c'est une qualité essentielle pour occuper l’emploi de X. Elles m'ont également apprise à travailler en équipe. Une autre compétence qui me semble essentielle est celle d'être à l'écoute, une compétence qui fut accentuée lors de mon service civique à  X. En effet j'étais au contact d'un public varié que ce soit en terme de milieu social, d'origine, d’aptitude à se faire comprendre. Ma formation de droit m'a permis d'acquérir une certaine autonomie (...) »

L'erreur à éviter : faire passer son intérêt avant celui du recruteur

Une introduction comme celle-ci est fortement déconseillée : "Actuellement en service civique je suis à le recherche d'un contrat à durée déterminée. Cette opportunité me permettrait d'acquérir de nouvelles compétences et ainsi de forger mon expérience professionnelle. Ayant un réel attrait pour le travail en équipe, et souhaitant mettre mon temps et mes nouvelles compétences à profit de votre service, cette nouvelle mission pourrait être un véritable tremplin pour mon futur professionnel ". Dans ce cas, le candidat fait passer son intérêt avant celui de l'employeur, ce qui est fortement déconseillé !
 

 

Montrez que vous connaissez le service public

L'introduction futée par excellence est celle qui fait comprendre en quelques mots au recruteur qu’il a affaire à un candidat compétent, qui connaît le secteur public où il souhaite travailler et qui veut vraiment le poste.
• "C'est avec un vif intérêt que j'ai pris connaissance de la création d'un poste de X dans votre établissement, dont j’apprécie le projet, étant par goût et à travers ma formation très investi (e) dans ce secteur…"
• "Titulaire du diplôme X, je suis très intéressé(e) par le poste X que vous proposez. Par ailleurs, ma connaissance de ce secteur X me conforte dans le choix de postuler auprès de votre service X"

" La bonne approche, c'est d’adapter sa lettre à l'environnement dans lequel le candidat veut s’inscrire. Il y a vraiment des termes à proscrire. Une administration n'a pas de "clients" et ne fait pas de « chiffre d'affaires » ", rappelle Agnès Chevreuil.

>> Pour écrire la suite de votre lettre, lire aussi : "Bien rédiger ma lettre de motivation"

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Offres d’emploi en lien avec l’article

INFOPRO DIGITAL

Attaché Commercial Sédentaire H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/11/2021 | INFOPRO DIGITAL

INFOPRO DIGITAL

Commercial Sédentaire B to B H/F

Titulaire, Contractuel, CDI, CDD | 22/11/2021 | INFOPRO DIGITAL

SDE47-981513.jpg

TECHNICIEN MAITRISE D'OUVRAGE EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT COLLECTIF H/F

Titulaire, CDI | 26/10/2021 | SYNDICAT EAU 47

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUDE

CHARGE DE MISSION ACCESSIBILITE DES SERVICES AU PUBLIC (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDI | 08/10/2021 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUDE

Dossier du mois

Nom du recruteur - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article