Lettre de motivation : les 4 points-clés pour réussir

Julie Krazowsky • mis à jour le
DOSSIER : La lettre de motivation pour la fonction publique

A la recherche d'un emploi, vous envoyez CV avec l'indispensable lettre de motivation. Mais qu'écrire ? Vous avez tout dit dans votre CV ! Eh bien, non. L'écriture d'une lettre de motivation est subtile. Chaque phrase doit faire mouche. Voici les quatre points clés pour partir du bon pied.

conseil-candidat-flickrcc-s-mcfadden

[Mise à jour : 22/06/2016] La lettre de motivation, ou d'accompagnement si vous répondez à une offre d'emploi, est à la fois une carte de visite et une "autopromo".  A vous d'appâter le recruteur avec ce que vous savez faire et qui vous êtes... Pour bien rédiger cette lettre, vous devez vous mettre dans la position d'un vendeur. Ce qui n'est pas inné ! Mais on vous guide au fil de l'écriture de votre lettre.

1. L'accroche : pêchue, en 3 points

Capter l'attention du recruteur et la retenir : l'art de l'accroche

Comme le journaliste avec son lecteur, vous devez accrocher le recruteur,  dès le début de votre lettre, pour l'inciter à lire jusqu'au bout ! L’introduction, d’une longueur idéale de 2 lignes, doit être précise, mordante et dynamique. Si possible originale, mais seulement si vous êtes inspiré ! Utilisez des verbes directs, positifs et au présent : « je désire », « je voudrais », « mon but est de ». Vous évoquerez 3 points :

  1. la collectivité/organisme/établissement/ administration employeur potentiel,
  2. en quoi ce recruteur vous intéresse,
  3. et en quoi le poste vous passionne (déjà).

 Le mieux, pour identifier la bonne « accroche », étant d’éviter les plus mauvaises… , voici ce que vous devez fuir.

Les accroches maudites

  • Les platitudes. "Votre offre d’emploi pour un poste de responsable marketing a retenu toute mon attention" : Aïe, voilà l’exemple type de l’accroche banale à éviter. Fade, sans information, cette phrase reprend simplement la mention de l’annonce, qui peut d’ailleurs figurer en en-tête de la lettre. Celle-ci "a retenu votre attention"», dites-vous ? Non, vraiment ? Pensez-vous que le recruteur l’ignore ?
  • La justification. "Mon contrat chez XX touchant à sa fin, je suis actuellement à la recherche d’un poste de XX". Méfiez-vous, la fin d’un contrat n’a rien de valorisant. N’expliquez donc pas la raison pour laquelle vous cherchez un emploi.
  • La prétention. Ne vous survendez pas. « Vous cherchez un candidat dynamique….Je suis la personne qu’il vous faut ». Attention ! terrain glissant, ne dites pas que vous êtes fait pour l’entreprise visée, prouvez-le !

2. "Moi", candidat, j'ai quelque chose à vous proposer 

Prouver à travers des exemples concrets ce que vous savez faire

Commencez par parler de vous. Mais pas de votre vie intime, non ! Dans cette partie "Moi, candidat" doit démontrer que vous avez les capacités adéquates pour l'emploi visé à travers des exemples concrets. Faites le tri dans vos expériences professionnelles pour sélectionner celles qui montrent que vous êtes la solution à ses besoins.  Faites un choix pertinent. Exemples :

J'ai une expérience significative dans le domaine financier qui me permet d'être opérationnel pour l'emploi de gestionnaire de paie ...

Fort d’une expérience de x années dans dans le secteur y, je porte à votre attention ma candidature pour le poste de xyz.

3. "Vous", recruteur, avez telles attentes et tels besoins

Mettre en avant les attentes de l'employeur auxquelles vous pouvez répondre

Montrez à l'employeur public (collectivité territoriale, établissement de santé, administration...) ou privé pourquoi il vous intéresse. Si vous répondez à une offre d'emploi, c'est plus facile puisque vous avez une idée de ses attentes. Toutefois, même dans ce cas, vous devez vous renseigner au préalable sur les champs d'activité, les projets et spécialisations du recruteur. Grâce à ce travail d'investigation, vous pourrez vous inscrire dans ses plans de développement.  

Evitez les phrases flatteuses et insignifiantes. Rappeler à une collectivité territoriale qu’elle possède "un rayonnement local important avec XXX milliers d'habitants" n’a strictement aucun intérêt pour le recruteur. De même, écrire à un employeur hospitalier que son établissements compte tant de lits ou, au ministère de l'Intérieur, que son budget, en hausse cette année, lui permet d'améliorer la sécurité et d'embaucher des professionnels comme vous en fera sourire plus d'un.

Restez sobre et concis.

J'éprouve beaucoup d'intérêt pour votre spécialisation dans XXX. J'ai une bonne connaissance de plusieurs de vos logiciels, notamment celui destiné à…

J'ai appris que vous développiez votre service de vidéosurveillance, et c'est un domaine qui m'intéresse comme l'atteste mes stages chez Z et N.

4. "Nous"... voici ce que nous pouvons faire  ensemble

Evoquer les fruits de cette (prochaine) collaboration

Expliquez ce que vous pourrez réaliser ensemble. Cette partie permet de vous impliquer dans le groupe. Suggérez sur quoi pourra déboucher votre collaboration en mettant en avant vos compétences et en les reliant au poste ciblé. N'évoquez pas les fruits de celle-ci pour vous-même (épanouissement personnel et patati-patata), mais uniquement pour l'employeur, ou dans l'intérêt général puisque vous postulez pour un poste du service public. C’est dans cette dernière partie que s’exprimera votre personnalité et votre vision d’un avenir commun.

A noter : à ce stade, ces conseils valent autant pour une candidature dans le secteur public que privé.

%%HORSTEXTE:1%%

Carrières Publiques vous propose des tutoriels en ligne pour vous aider à rédiger votre lettre de motivation et accroître vos chances de décrocher des entretiens d'embauche.

JE RÉDIGE UNE LETTRE DE MOTIVATION EFFICACE

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

Responsable adjoint du Service des Affaires Générales (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/08/2019 | VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article