Lettre de motivation : les 6 erreurs à éviter

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : La lettre de motivation pour la fonction publique

La lettre de motivation accompagne toujours le curriculum vitae. Elle est IN-DIS-PEN-SA-BLE. Et ne doit surtout pas être bâclée. Voici un florilège des erreurs les plus courantes et quelques conseils pour réussir cette étape de la candidature.

ecrire-lire-flickrcc-h-skjolberg

 

1. Se tromper de format

Le format de la lettre est fondamental. A l’ère du numérique, tout candidat pourrait être tenté d’envoyer un « vulgaire » email ! Grossière erreur !

Essentiel

Le texte de la lettre de motivation ne doit pas figurer dans le corps du mail. La lettre sera envoyée en pièce jointe.

Surtout, n’oubliez pas d'inscrire votre nom et vos coordonnées, le nom du destinataire, sa fonction et la date du jour. Si cela peut vous paraître « vieux jeu », ce n’est pas du tout ce qu’en pensent les DRH, surtout dans la fonction publique.

2. Ne parler que de vous

La lettre de motivation doit autant parler de vous que de la structure (collectivité, administration, établissements, service...) où vous voulez travailler. Les raisons qui vous amènent à postuler à tel emploi, ici et maintenant, seront explicitées au regard des attentes spécifiques de l’employeur :  secteur d’activité, marché, poste envisagé, etc.

3. Faire des fautes d'orthographe...

Orthographe, grammaire, conjugaison : il faut être irréprochable. Les fautes de français ou de frappe sont rédhibitoires pour une immense majorité de recruteurs.

Mise en garde

 Se reposer entièrement sur les performances d'un correcteur orthographique est imprudent. Celui-ci n'aura jamais l'intelligence d'un être humain, il peut même introduire des fautes !

  Accordez une grande importance à la relecture, et sollicitez des personnes de votre entourage.

4. Revendiquer des compétences sans les prouver

C’est encore une pratique courante : gonfler son CV et sa lettre de motivation, et se vanter d’avoir occupé des postes ou rempli des missions imaginaires. Sans preuve tangible, les affirmations sonneront creux auprès de tous les recruteurs. Mieux vaut donner des exemples pour corroborer vos propos. Ne mentez jamais.

5.  Ecrire un roman

Le temps des recruteurs est précieux. Une bonne lettre de motivation tient sur une seule page. Le texte comprendra trois ou quatre paragraphes au maximum : concis, convaincant, allez à l’essentiel !

Essentiel

Ne reprenez pas le contenu de votre CV. Et n'exposez pas vos atouts dans le moindre détail, vous les développerez éventuellement au moment de l'entretien.

Structurer - Dans un premier paragraphe, faites ressortir votre intérêt pour la structure. Dans les paragraphes suivants, indiquez votre formation et votre expérience comme des atouts que vous souhaitez mettre à son service.

Conclure - Toute lettre de motivation doit se conclure par une demande d'entretien. Et n'oubliez pas la formule de politesse : "Veuillez accepter, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations" ou, plus respectueux : "Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l'expression de ma considération distinguée".

6. Utiliser une seule lettre type pour toutes vos candidatures

Personnalisation -  C’est le mot clef ! Les employeurs sauront apprécier que vous preniez soin de leur adresser un discours personnalisé, qui fasse écho à leurs exigences particulières.

  Enregistrez jusqu’à 5 modèles de lettre de motivation sur votre compte candidat. Vous pourrez ensuite les utiliser pour postuler en ligne. Créez votre compte

Essentiel

Le texte de la lettre de motivation ne doit pas figurer dans le corps du mail. La lettre sera envoyée en pièce jointe.

Carrières Publiques vous propose des tutoriels en ligne pour vous aider à rédiger votre lettre de motivation et accroître vos chances de décrocher des entretiens d'embauche.

JE RÉDIGE UNE LETTRE DE MOTIVATION EFFICACE

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

Responsable adjoint du Service des Affaires Générales (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/08/2019 | VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article