Devenir policier municipal : LE métier qui embauche en 2018

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la sécurité

Le métier de policier municipal (PM) est l'un de ceux qui recrutent le plus dans les collectivités territoriales. Et ce n'est pas fini ! Plusieurs facteurs expliquent ce dynamisme...

Policiers municipaux

Les villes et villages de France continuent d'étoffer leurs services de police municipale. Fin 2016, le ministère de l'Intérieur recense ainsi 21.636 policiers municipaux, contre 19.916 fin 2013. Les effectifs affichent une hausse de 20% entre 2010 et 2016. 

Villes de France, association d'élus des villes de 15.000 à 100.000 habitants, a publié en septembre son "Panorama de la police municipale" 2018. Quasiment toutes les villes enquêtées ont un service de police municipale. Effectif moyen : une trentaine d'agents, dont 17 policiers municipaux, les autres agents étant des agents de surveillance de la voie publique, des opérateurs vidéo et des médiateurs.

Les 13 villes de France qui comptent le plus de policiers municipaux

Villes Nombre de policiers municipaux en 2016 Nombre de PM pour 1.000 habitants Evolution 2012-2016
Marseille 426 0,5 86,03
Nice 386 1,12 4,32
Lyon 330 0,65 1,23
Toulouse 287 0,62 64
Cannes 196 2,66 -3,92
Montpellier 183 0,66 40,77
Nîmes 168 1,11 13,51
Saint-Etienne 161 0,94 49,07
Strasbourg 146 0,53 -7,01
Perpignan 144 1,19 65,52
Bordeaux 114 0,46 9,62
Orléans 107 0,93 0
Nantes 103 0,35 9,5

 

Les villes qui comptent le plus de policiers municipaux pour 1.000 habitants sont

  • Saint-Tropez (environ 8, Var),
  • Sainte-Maxime (3, Var)
  • et Cannes (3, Alpes-Maritimes).

 

La tendance emplois/métier - Toujours plus de recrutements et des pouvoirs élargis pour les polices municipales

Dans un article du 9 février 2018, la Gazette des communes expose la nouvelle stratégie de lutte contre la délinquance que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb veut élaborer avec les maires. Nom de code : PSQ, pour "Police de sécurité du quotidien". Cette stratégie impliquerait, indique le ministre, un élargissement des compétences des policiers municipaux. Voici les propos de Gérard Collomb, rapportés par "La Gazette", lors d'une cérémonie organisée le 8 février 2018 à l'Ecole militaire de Paris sur le PSQ : 

Je demande aux maires qu’ils développent leurs polices municipales, qu’ils mettent de la vidéoprotection, qu’ils puissent faire de la prévention situationnelle car on sait bien que tel ou tel type d’urbanisme fera qu’une zone deviendra plus criminogène [Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, le 8 février 2018]

Mais le métier de policier municipal est en tension. Nombre de communes d'Ile-de-France par exemple ne parviennent pas à recruter, faute de candidat ou de primes suffisamment alléchantes. Pour remédier au "déficit" en Ile-de-France, un concours de recrutement national sera organisé à l'échelle de la région en septembre 2019. 

 

Devenir policier municipal : missions principales 

Les missions du policier municipal dépendent du maire, qui en fixe les limites.

De manière générale, les agents de PM travaillent en binôme. Ils assurent des missions de prévention et doivent privilégier l’information des citoyens à la répression. Le policier municipal a en effet une obligation d’accueil et de relation avec la population. Néanmoins, il peut aussi faire preuve de répression, en dressant des procès-verbaux en cas d’infraction à la loi.

Au commissariat, le policier municipal reçoit des personnes qui viennent lui demander de l’aide en cas de conflits avec ou sans coups et blessures, ou qui viennent déclarer un vol. Dans ce cadre, il peut réaliser des enquêtes administratives.

Le policier municipal est parfois équipé d’une arme de fonction, qu’il n’utilise qu’en cas de défense : tonfa, bombe lacrymogène, taser. La moitié des policiers municipaux sont équipés d’armes à feu, d’après le Syndicat de défense des policiers municipaux. Si la  l'armement des policiers municipaux, vous intéresse, nous avons évoqué la question sensible des armes à feu dans notre dossier sur les métiers de la sécurité publique.

En bref

Le policier municipal veille au maintien de l’ordre, de la tranquillité, de la sécurité des personnes, des biens publics, et de la salubrité publique dans le ressort géographique de la collectivité territoriale qui l'a recruté. Réussir un concours est un passage obligé : elle atteste de l'aptitude du lauréat à exercer le métier de policier et lui permet de postuler à un emploi vacant dans une collectivité territoriale.

  • Niveau d’études ou diplômes requis : diplôme de niveau V, c'est-à dire CAP, BEP, diplôme national du brevet
  • Études en alternance : non.
  • Salaire débutant : 1.183 euros nets par mois (2017) + primes et indemnités suivant les collectivités.
  • Statut : fonctionnaire territorial, catégorie C, filière police-sécurité.
  • Limite d’âge pour être recruté : 18 ans au minimum.

 

 

Les concours pour devenir policier municipal

Gardien-brigadier : un concours accessible avec un CAP

Le concours d'accès au cadre d'emplois des gardiens-brigadiers est organisé autour d’une épreuve d’admissibilité, avec une épreuve écrite composée de deux exercices (rédaction d’un rapport et explication de texte) et un test psychotechnique afin d’évaluer la capacité psychologique du candidat à réagir à certaines situations.

L’épreuve d’admission consiste en un entretien oral devant un jury sur le fonctionnement général des institutions politiques françaises et la motivation du candidat à devenir agent de la police municipale, et une épreuve sportive.

Les lauréats sont inscrits sur une liste d’aptitude, établie par le centre de gestion organisateur du concours. Cette inscription permet de postuler partout en France.

Les concours réservés aux gendarmes et aux agents de surveillance de la voie publique

Il existe aussi deux autres concours, dits concours internes, parce qu'ils ne sont ouverts qu'aux agents publics:

 

Devenir policier municipal : après le concours, préparez vos CV !

La procédure de recrutement

Une fois lauréat du concours de gardien-brigadier de la police municipale, vous allez postuler auprès d'une municipalité. Pour cela, vous allez répondre à une offre d'emploi  ou envoyer une candidature spontanée (CV et lettre de motivation.) Une fois recruté, vous exercez votre métier à l'échelle d’une commune, sous l’autorité du maire.

Dates des concours et offres d'emploi 

> Voir les dates des concours dans le domaine de la sécurité (faute de résultat, vous avez la possibilité de laisser une alerte pour être averti par mail

 

Stage probatoire et nomination

C’est votre première commune employeur qui va assurer votre formation initiale. Vous suivez une année de stage, comme tous les fonctionnaires débutants. Après quoi, si tout s'est bien passé, vous serez  titularisé (vous serez nommé fonctionnaire, titulaire de votre grade) dans votre cadre d'emplois.

Toutefois, pour que votre nomination soit complète, il devez avoir été agréé par le procureur de la République et le préfet (reconnaissance du grade), puis assermenté (possibilité de verbaliser) par le tribunal d’instance du lieu d’exercice.

 

Carrière : d'agent à directeur de police municipale

Le terme "policier municipal" englobe plusieurs cadres d'emplois de la police municipale. Comme tout fonctionnaire, il progresse dans sa carrière à l'ancienneté (automatiquement) et suivant ses résultats professionnels (promotions). 

En début de carrière, le policier municipal recruté après avoir réussi un concours de niveau CAP/BEP est un fonctionnaire de catégorie C du cadre d'emplois des agents de PM. Il a le grade de gardien-brigadier, puis il accédera au second grade de brigadier-chef principal.  

Il pourra grimper dans la hiérarchie en intégrant le cadre d'emplois de chef de service de PM (catégorie B) puis, éventuellement, culminer avec le statut de directeur (catégorie A). 

Notez que les cadres d'emplois des chefs de service et des directeurs sont aussi accessibles sur concours organisés par les centres de gestion de la fonction publique territoriale, de niveau bac pour le premier et bac+3 pour le second.

Aux traitements indiciaires (ou salaires de base), s'ajoutent des primes et indemnités variables suivant les collectivités. Le taux de prime moyen dans les cadres d'emplois des policiers municipaux est de 35% du traitement brut (moyenne des cadres d'emplois de la fonction publique territoriale: 23,4%). 

  • Références
  • > Décret n°2006-1391 - Statut particulier du cadre d'emplois des agents de PM
  • > Décret n° 2016-596 - Organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C de la FPT
  • > Décret n°94-733 - Echelonnement indiciaire applicable aux brigadiers-chefs principaux et aux chefs dePM
  • > Décret n°94-932 - Conditions d'accès et modalités d'organisation des concours

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK