Combien gagne un sapeur-pompier professionnel ?

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Pompiers : les métiers de la sécurité civile

Comme pour tous les fonctionnaires, la rémunération des sapeurs-pompiers professionnels comprend un traitement indiciaire, auquel s’ajoutent l’indemnité de résidence, le supplément familial de traitement et des indemnités spécifiques.

pompier-flickrcc-b-merle

[Mise à jour : 16/11/2016]Les sapeurs-pompiers professionnels sont des fonctionnaires territoriaux. Ils perçoivent entre 1 500 et 4 460 euros bruts mensuels. Ce traitement (on dit "traitement" et non "salaire" pour les fonctionnaires) dépend du grade et de l'échelon du "soldat du feu". Ils bénéficient d'un régime indemnitaire spécifique (lire ci-dessous) qui tient compte des risques que comporte leur métier, et de sa pénibilité.

Les grilles indiciaires

Les grilles indiciaires de la filière sapeur-pompier professionnel indiquent non seulement les montants des salaires pour chaque grade, suivant l'échelon auquel se situe l'agent, mais aussi la progression de ces salaires au fil de la carrière.

Sapeurs-pompiers professionnels : un régime indemnitaire spécifique

Ce régime indemnitaire spécifique comprend :

  •  une prime de feu de 19 %, été intégrée dans les salaires depuis deux ans,
  •  une indemnité de responsabilité, dont le taux peut aller jusqu’à 39 % et qui dépend du grade et des fonctions,
  •  une indemnité de spécialité qui peut être accordée pour la détention d’une spécialité reconnue au sein des SDIS (risque chimique, sauveteur nautique ou feux de forêts, par exemple).

Ils bénéficient, en plus, des régimes indemnitaires des autres filières de la fonction publique territoriale :

  •  une indemnité horaire pour travaux supplémentaires (IHTS),
  •  une indemnité forfaitaire pour les heures supplémentaires pour les agents dont l’indice est supérieur à 380 (IFTS).

Les sapeurs-pompiers peuvent être logés par nécessité de service (en centre de secours ou en maison individuelle). Sinon, ils ont une indemnité représentative du logement qui porte sur 10 % du salaire.

A savoir

  • Le régime indemnitaire augmente de plus de 50 % les rémunérations de base des sapeurs-pompiers professionnels en milieu de carrière.

  • Les sapeurs-pompiers professionnels peuvent en outre toucher une indemnité d’administration et de technicité (IAT, non cumulable avec l'indemnité forfaitaire pour les heures sup'). Mais chaque service départemental d’incendie et de secours (SDIS) ayant la possibilité de délibérer sur cette IAT, de nombreux élus locaux ont refusé d’accorder l’IAT aux sapeurs-pompiers professionnels.

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article