Monuments parisiens : qui s’occupe de quoi ?

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Culture, communication, patrimoine

Eglises, musées, statues, fontaines... La ville de Paris est riche d’un patrimoine architectural hors du commun qui attire chaque année des millions de touristes. Mais par qui est-il géré? Qui s’occupe de ces œuvres? Explications.

pantheonexpect-mohr

Edifices cultuels, monuments de Paris ou monuments nationaux : la ville de Paris regorgent de trésors dont la gestion diffère, mais les agents de la ville de Paris responsables de ce patrimoine ont le même objectif : protéger ce patrimoine et assurer la diffusion de la culture.

Paris : inventaire d'un patrimoine original

La ville de Paris est propriétaire de 96 édifices cultuels : 85 églises, 9 temples protestants, 2 synagogues. 61 d’entre eux sont ainsi protégés au titre des monuments historiques, et 17 autres par le plan local d’urbanisme. Au sein de cet ensemble patrimonial sont conservés 130 orgues, faisant de la ville de Paris le plus important propriétaire d'orgues de France.

7 monuments complètent ce patrimoine original, dont les tours Saint-Jacques et Jean-Sans-Peur, le réseau d’adduction d’eau des Sources du nord, les colonnes du Trône et l'enceinte de Philippe-Auguste. La ville de Paris gère aussi 500 statues réparties dans l'espace public parisien (jardins, squares, places, ponts, etc.)

En raison de cette haute valeur architecturale, les professionnels du patrimoine travaillent depuis plusieurs générations à la conservation des édifices, des techniques et des arts.

Deux services de la ville sont chargés de protéger et d'entretenir ces édifices :

Paris Musées : établissement public local

Les 14 musées de la Ville de Paris, gérés par l’établissement public Paris Musées, réunissent des collections exceptionnelles par leur diversité et leur qualité, les premières de France après celles de l’État. Le Petit Palais, les Catacombes, la crypte archéologique du parvis de Notre-Dame, le Palais Galliera ou encore le musée Carnavalet, sont quelques-uns des reflets de la richesse culturelle de la capitale.

Jusqu'en 2012, ces musées étaient gérés en régie directe par la ville de Paris, avec une délégation de service public pour la production des expositions et des catalogues. Depuis cette date, ils sont placés sous la responsabilité de Paris Musées, établissement public local à caractère administratif, qui rassemble l’ensemble des services dans une même entité de près de 1 millier d’agents (974 équivalents temps plein en 2014). Environ 1/5 des agents sont des contractuels, selon le rapport d'activité 2015 de l'établissement Paris Musées.

Cet établissement public a trois missions:

  1. la mise en valeur des collections municipales,
  2. la programmation d’expositions
  3. et la réalisation de publication de haut niveau permettant de contribuer à la richesse culturelle de la capitale, à son rayonnement national et international et à une démocratisation de l’accès à la culture.

La gestion du personnel est partagée entre la ville de Paris et l'établissement public, ce dernier s'occupant de la paie et des carrières des agents.

> Certains établissements publics recrutent des fonctionnaires, d'autres non. Pour mieux vous repérer dans vos recherches d'emploi, lire notre dossier Etablissements publics et opérateurs de l'Etat

 

Le Centre des monuments nationaux (CMN)

Le Panthéon, la colonne de la Bastille, l’Hôtel de Sully, la Cathédrale Notre-Dame de Paris, la Conciergerie, la Sainte-Chapelle, le Palais Royal ou encore l’Arc de Triomphe : nombre de monuments parisiens relèvent, comme d’autres monuments nationaux, par le Centre des monuments nationaux (CMN). Grand réseau public français culturel et touristique (plus de 9 millions de visiteurs par an), cet établissement public sous tutelle du ministère de la Culture et de la communication a été créé en 1914.

L’une des missions du CMN est de conserver, restaurer et entretenir les monuments et les collections placés sous sa responsabilité, en qualité de maître d'ouvrage, en y conduisant, sous le contrôle scientifique et technique des services du ministère, des opérations visant à prévenir leur dégradation et à étendre leur durée de vie.

Le CMN assure également une mission d’éditeur public sous la marque Éditions du patrimoine. Il contribue ainsi fortement à la connaissance et à la promotion du patrimoine avec 103 parutions en 2015.

Il doit aussi ouvrir à la visite et animer près de 100 monuments nationaux appartenant à l'État et répartis sur l'ensemble du territoire.

Le CMN a pour vocation de rendre ces monuments accessibles au plus grand nombre, notamment aux publics prioritaires et de contribuer à la politique d'éducation artistique et culturelle, notamment par l'accueil de nombreux publics scolaires.

Les monuments sont gérés par un administrateur et son équipe dont les compétences portent sur les missions administratives et comptables, culturelles, éducatives, d’entretien, de développement domanial, touristique et économique.

>> Découvrez nos fiches métiers Culture, communication, patrimoine

 

Source : www.paris.fr

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article