Bibliothécaires : les métiers évoluent

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Culture, communication, patrimoine

L'évolution rapide des techniques de l'information, la fameuse transition numérique, donne une  dimension nouvelle aux missions éducatives, culturelles et sociales du bibliothécaire. Son rôle de passeur, de médiateur dans l'accès au savoir du public, devient essentiel, tandis que se complexifient les techniques de traitement et d'accès à l'information.

bibliothèques

Les tâches du bibliothécaire sont nombreuses. Que ce soit dans une bibliothèque municipale, départementale, nationale ou universitaire, il fait le lien entre les ouvrages et les usagers, accueille et conseille le public, assure la conservation du fonds et le classement et la gestion du prêt notamment.

Avec l'arrivée d'internet, à l'ère du numérique, les attentes des usagers des bibliothèques changent, et avec elles les compétences des bibliothécaires: outre des connaissances sur les contenus, les outils de sélection et de traitement des documents, ils doivent maîtriser des outils numériques et techniques professionnels de plus en plus complexes. Ils jouent un rôle essentiel de médiateur numérique au service de l'accès de tous au savoir.  

 

Le bibliothécaire, médiateur numérique

La valeur ajoutée des bibliothécaires est de sélectionner et valoriser les informations par des ressources brutes et nombreuses publiées sur le net. Ils doivent donc être formés à la médiation numérique.

Répondre, aussi, à une demande sociale

Certains publics vont souvent à la bibliothèque pour accéder à leur compte de sécurité sociale Ameli, pour rédiger leur CV ou encore remplir leur déclaration d’impôt. Cette évolution est liée à la demande sociale locale, et à un projet politique des autorités locales, notamment lorsque la bibliothèque est le seul lieu d’accès à internet sur le territoire.

Nouveau métier territorial, le coordonnateur réseau (de lecture publique, de services culturels...). Ce professionnel gère les échanges, programme et suit les animations d'un réseau de bibliothèques et autres lieux de lecture publique, à l'échelle d'un territoire, d'une intercommunalité notamment.

Politique de lecture publique: le bibliothécaire, force de proposition auprès des élus

Dans certaines collectivités, les bibliothécaires sont également force de proposition auprès des élus locaux pour bâtir la politique de lecture publique. La dimension territoriale de l'offre de service est devenue de plus en plus importante.

D’ailleurs, à l'échelle des intercommunalité, émergent de nouveaux métiers, comme celui de coordinateurs réseaux (coordonnateur de la lecture publique, coordonnateur de services culturels...), notamment, induisent des compétences en termes d’animation d’équipe, d’organisation du travail, l’objectif étant de construire entre bibliothèques, un projet territorial et managérial.

> Lire aussi : Action culturelle, médiation, des métiers en développement

 

Comment devenir bibliothécaire ?

Principalement sur concours

Le métier est accessible uniquement sur concours, à partir du niveau bac+2 pour devenir assistant ou bibliothécaire adjoint, de niveau bac+3 (licence) pour devenir bibliothécaire ou conservateur. 

Certaines associations de bibliothécaires regrettent néanmoins le manque de formation à l’accueil du public qui se diversifie, à la gestion d’équipe ou encore aux questions administratives et territoriales afin de connaître le fonctionnement d’une collectivité territoriale ou de l’élaboration d’un budget communal nécessaires pour l’exercice de leur métier.

Plusieurs options s’offrent aux futurs bibliothécaires pour se préparer aux concours. En deux ans, ils peuvent suivre un DUT information-communication, option métiers du livre et du patrimoine ou un DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation.

Ils peuvent aussi faire le choix d’une licence pro métiers du livre, documentation et bibliothèques, s’orienter vers un diplôme de gestionnaire de l'information de l'Ecole de bibliothécaires-documentalistes (EBD) ou un master sciences de l'information et des bibliothèques.

Quelques organismes de formation

Des concours pour accéder au métier de bibliothécaire

Un concours externe est ouvert aux candidats titulaires d'une licence, d'un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II ou d'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes

Un concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents de l'Etat, des collectivités territoriales ou d'un établissement public en dépendant. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours de quatre années de services publics, dont deux années au moins dans un service technique ou bibliothèque mentionnés à l'article 2 du décret ou dans une bibliothèque relevant des collectivités territoriales

> Lire aussi : Concours et métiers de la bibliothèque

Dossier du mois

Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK