Etat : une majorité d’emplois dans les établissements publics

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la culture

L'Etat emploie des professionnels de la culture non seulement dans ses administrations centrales et décentralisées, mais aussi, et peut-être surtout, dans ses établissements publics. Eclairage.

Culture Arts dramatiques

Quand le ministère de la Culture annonce, pour 2010, le chiffre de 30 083 équivalents temps plein travaillés "dans la sphère culture", il s’agit non seulement des personnes travaillant pour ce ministère mais aussi pour des opérateurs sous tutelle.

Ces emplois sont répartis de la manière suivante : 

  • 20 % dans les directions d’administration centrale, les services déconcentrés et les services à compétence nationale,
  • 80 % dans les établissements publics : établissements publics administratifs (EPA, pour 56 %), établissements publics industriels et commerciaux (EPIC, pour 22%) et de façon plus anecdotique (2 %) les associations sous tutelle (Centre national des arts du cirque, la Cinémathèque française, l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre de Paris et l’Union centrale des arts décoratifs).

Les effectifs financés par le budget du ministère de la Culture et de la Communication se répartissent, de la manière suivante :

  • 11 % au sein de l’administration centrale,
  • 20 % au sein de services à compétence nationale,
  • 22 % au sein des services déconcentrés (les directions régionales des affaires culturelles (DRAC), les services départementaux de l’architecture et du patrimoine (SDAP) …),
  • 47 % au sein d’établissements publics.

Une majorité des emplois du ministère de la Culture et de la Communication correspondent à des services en contact avec le public (domaine “réseaux et publics”).

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article