Les métiers du patrimoine, des musées et des archives

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la culture

Vous avez envie d'exercer un métier dans le domaine de la culture. Découvrez les métiers des musées, des archives, des domaines de l'archéologie ou du patrimoine national, scientifique, technique ou naturel.

patrimoine380-256

 [Mise à jour 22/01/2016] Dans la fonction publique, ceux qui exercent des métiers du patrimoine, des musées et des archives appartiennent notamment au corps des conservateurs du patrimoine. Ceux-ci sont spécialisés dans l'une de ces 5 spécialités :

  • archéologie,
  • archives,
  • inventaire,
  • musées,
  • patrimoine scientifique, technique et naturel.

Ce sont des métiers de la fonction publique de l'Etat (FPE) ou de la fonction publique territoriale (FPT).

• Conservateurs du patrimoine (catégorie A) 

Les conservateurs du patrimoine gèrent le patrimoine national, réparti dans les musées, les bibliothèques, les services des archives... Ils "exercent des responsabilités scientifiques et techniques visant à étudier, classer, conserver, entretenir, enrichir, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine". Ils forment un corps de la fonction publique de l'Etat, un cadre d'emplois de la fonction publique territoriale et un corps pour la ville de Paris (statut particulier).

Fonctionnaires de l'Etat, ils travaillent au sein des musées nationaux, bibliothèques nationales, aux Archives nationales, au sein des missions des archives nationales dans les ministères, dans les services d'archives des ministères et dans les services d'archives départementales.

Fonctionnaires territoriaux, ils officient dans les services d'archives régionales, d'archives départementales ou municipales, notamment.

Pour accéder au corps ou au cadre d'emplois des conservateurs du patrimoine,  une seule porte : l'Institut national du patrimoine (INP). Et elle n'est pas facile à ouvrir, puisqu'il faut réussir le très sélectif concours de cette école. L'INP organise ce concours pour le compte de l’Etat, de la Ville de Paris et, sur la base d’une convention avec le CNFPT, des collectivités territoriales.

Les candidats présentent une ou plusieurs des 5 spécialités ouvertes aux concours. Mais attention, certaines de ces spécialités ne font pas toujours l'objet d'ouverture de postes. C'était le cas, en 2015, des spécialités "Archéologie", "Archives" et "Patrimoine scientifique, technique et naturel".

Depuis septembre 2015,  le latin est facultatif et non plus obligatoire pour se présenter dans la spécialité Archives. Les candidats peuvent ainsi choisir parmi l’une des 11 autres langues.

Quel est le niveau d'études des candidats ? Bac+3 au minimum, en fait la plupart ont un master ou un doctorat. La limite d'âge a été supprimée. Pour la spécialité "archives" du concours, il faut être diplômé par l'École nationale des chartes.

Après la formation de l'INP (18 mois), les conservateurs du patrimoine sont nommés à un poste par l'Etat, ou ils postulent auprès d'une collectivité territoriale.

Témoignage

Christine Martinez, présidente de l'association des archivistes français et secrétaire générale adjointe du Conseil international des archives

"On ne s'improvise pas archiviste" Notre association a établi, en 2008, un référentiel métiers pour définir l'ensemble des activités et des compétences nécessaires pour les métiers des archives, multiformes. 
Les archivistes sont des gestionnaires de l'information et de l'archive en tant qu'objet culturel et patrimonial : dès qu'un document est créé, les archivistes s'en occupent. Ils traitent de toute la chaîne de cycle de vie du document. Aujourd'hui, la dématérialisation implique des compétences techniques nouvelles pour dialoguer avec les professionnels des technologies informatiques avec lesquels nous allons travailler.

Cela n'empêche pas la prégnance d'une image encore caricaturale : rater sa carrière, c‘est finir aux archives. Notre métier évoque le plus souvent le patrimoine, la culture définitive, historique et son image est associée à la poussière et au papier. Mais c'est oublier que tous les documents reçus sont traités, dès leur création. Les services d'archives ont un rôle à jouer dans la bonne gouvernance et l'accès à l'information.

La loi du 15 juillet 2008 relative aux archives redéfinit l'accès aux archives et réduit le délai de communication. Les archivistes ont un rôle d'information des citoyens. C'est une grande partie de notre rôle - qui ne se limite pas à garder la mémoire. Ceci étant, les formations se sont multipliées mais pas les postes. Nous venons d'interroger de jeunes professionnels des archives, ils sont nombreux à enchaîner les postes en CDD."

• Attaché territorial de conservation du patrimoine (catégorie A)

Fonctionnaires territoriaux de catégorie A, les attachés de conservation participent à la constitution, l'organisation, la conservation, l'enrichissement, l'évaluation et l'exploitation du patrimoine d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Ils contribuent à faire connaître ce patrimoine.

Ils sont affectés, en fonction de leur formation, dans un service ou établissement correspondant à l'une des spécialités de la conservation du patrimoine : archéologie, archives ; inventaire, musées ; patrimoine scientifique, technique et naturel.

Aux archives, ils exercent principalement leurs fonctions dans les services d'archives départementales, d'archives municipales et d'archives régionales.

Les concours  sont organisés par les centres de gestion.

• Assistant de conservation du patrimoine (catégorie B)

Assistant et assistant qualifié de conservation du patrimoine (FPT)

Fonctionnaires territoriaux, ces assistants  sont chargés de la mise en valeur, de la conservation des collections et de leur traitement, de la recherche documentaire et de la promotion de la lecture publique. Dans chacune de leur spécialité, ils contribuent au développement d'actions culturelles et éducatives. Ils exercent, selon leur spécialité, en musée, bibliothèque, archives ou documentation.

> A noter : dans la FPT, si les emplois de catégorie A du patrimoine et des bibliothèques disposent de leur propres cadres d'emplois et concours (conservateur du patrimoine/conservateur des bibliothèques ; attaché de conservation du patrimoine/bibliothécaire) les cadres d'emplois et concours des emplois de catégorie B sont communs : assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques ; assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques.

Le statut des assistants territoriaux qualifiés de conservation du patrimoine et des bibliothèques est défini par le décret n° 91-847 du 02/09/1991

Le statut des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques est défini par le décret n° 95-33 du 10/01/1995

 Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

En novembre 2011, les cadres d’emplois des assistants et assistants qualifiés de conservation du patrimoine et des bibliothèques ont été fusionnés (décret n° 2011-1642 du 23 novembre 2011). Ce cadre d’emploi entre dans la catégorie B.

A la suite de cette modification a été créé un examen professionnel de promotion interne au grade d’assistant principal de 1re et 2e classe. Il comporte deux épreuves d’admissibilité et une épreuve d’admission.

Agent du patrimoine (catégorie C)

Les agents territoriaux qualifiés ont des fonctions d'aide à l'animation, d'accueil du public, notamment des enfants, et de promotion de la lecture publique.

Pour le concours externe sur titres avec épreuves, les candidats doivent être titulaires au moins d'un titre ou diplôme homologué au niveau V.

Pour le concours interne, il faut justifier, au 1er janvier de l'année du concours, d'au minimum quatre ans de services publics effectifs, dont deux au moins dans un des services des musées, bibliothèques, archives ou documentation.  

> Zoom sur le métier d'historien, grâce aux Archives de France:

#Archives en ligne : voir aussi le dossier "Le métier d'historien à l'ère numérique" https://t.co/drB1ZnDwIr sur @cairninfo #Publics2015

— Archives de France (@ArchivesFrance) 22 Janvier 2016

> Lire aussi, l'article de laGazette.fr sur les conséquences de la réforme territoriale sur le métier d'archiviste :

#archives #documentation #réforme #territ #collterr, fusion des régions, 4 défis pour les #archivistes https://t.co/yNPvAKDrkb @Lagazettefr

— Hélène Girard (@epuisette) 25 Janvier 2016

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article