Les trois fonctions publiques fêtent les 40 ans de leur statut

Nathalie Perrier
DOSSIER : Découvrir la fonction publique

Emploi Public et La Gazette des communes ont fêté le 22 juin les 40 ans du statut de la fonction publique lors d’un colloque à Paris qui a réuni le père du statut, Anicet Le Pors, et des professionnels des 3 versants des 3 fonctions publiques. Extraits.

Retrouvez le replay de la conférence :

Retrouvez le programme de la conférence juste ici.

Le 13 juillet 1983, le statut de la fonction publique voyait le jour et, déjà, certains lui prédisaient un avenir funeste. François Mitterrand, le président socialiste de l’époque, lui-même, n’avait pas caché ses doutes : « Je ne suis pas sûr que ces lois [de 1983, 1984 et 1986, ndlr] aient longue vie ». 40 ans plus tard, le statut est toujours là et c’est en présence de son fondateur, Anicet Le Pors, qu’Emploi Public et la Gazette des communes ont fêté son anniversaire à Paris.

Une conception française de la fonction publique

« Aujourd’hui, si on doit faire une synthèse extrême du statut, on peut dire qu’il est le résultat de quatre choix, a en préambule rappelé le père du statut. Le premier, c’est le choix du fonctionnaire citoyen qui place la responsabilité au centre de la qualité de fonctionnaire et s’oppose à la conception du fonctionnaire sujet, qui obéit. Le deuxième est le choix de la carrière, qui devait se traduire pour les fonctionnaires par une indication de gestion sur l’ensemble d’une vie professionnelle. Le 3e consistait à trouver un équilibre entre l’unité et la diversité, et par là résoudre la contradiction entre deux dispositions de la constitution, l’article 1er « La République est une et indivisible » et l’article 72, « le principe de libre administration des collectivités territoriales ». Enfin, il fallait rappeler les principaux fondamentaux de la conception française de la fonction publique : le principe d’égalité, le principe d’indépendance du fonctionnaire, la responsabilité du fonctionnaire ».

Pour l’ancien ministre, c’est dans le respect de cette conception que doit se faire l’évolution du statut, même si, précise-t-il, « ce texte n’est pas sacré et peut évoluer en fonction des besoins, des techniques, des contextes nationaux et internationaux ».

Anicet le Pors, ancien ministre de la fonction publique (1981-1983)

Ils ont choisi le service public et le défendent

40 ans après, c’est toujours cette conception française qui permet de disposer d’une fonction publique au service de l’intérêt général. Car, en dépit du « fonctionnaire bashing » et du déficit d’attractivité auquel sont confrontés les trois versants de la fonction publique, ils sont encore nombreux à choisir la fonction publique. Le sens du service public chevillé au corps, certains d’entre eux ont tenu à témoigner de cet engagement lors du colloque organisé par Emploi public et la Gazette des communes.

Ludovic Franceschet, éboueur à la ville de Paris, fait ainsi depuis plusieurs années la promotion de son métier sur le réseau social TikTok. « Eboueur, c’est tellement utile, tellement important. C’est un métier oublié. J’ai toujours voulu être éboueur, depuis tout petit. Je me suis dit : rentrer dans la fonction publique, c’est pour moi. J’aime rendre service à l’autre. Moi je m’appelle l’homme du trottoir. Quand le riverain passe et voit son trottoir propre, moi je suis ravi de voir son visage heureux. Je suis un servant de mon pays, à ma façon ».

Ludovic Franceschet, éboueur star de TikTok

Olivier Pétronio, aujourd’hui directeur général des services (DGS) de la commune de Poulx (Gard), a lui gravi les échelons un à un : catégorie C, B puis A. « Dans la fonction publique, on a une immense chance : l’ascenseur social fonctionne ».

Olivier Pétronio, DGS de Poulx

Malik Diallo, directeur des bibliothèques municipales et de la bibliothèque des champs libres de Rennes, est lui aussi animé par « ce goût pour l’intérêt général. On est sur des métiers utiles. Les bibliothèques participent à créer un imaginaire et une projection sur un futur heureux, solidaire ».

Malik Diallo, directeur des bibliothèques municipales et de la bibliothèque des champs libres (Rennes)

Après avoir exercé plusieurs années comme travailleur social dans le monde associatif, Magaly David a rejoint la fonction publique territoriale puis la fonction publique d’Etat. Elle est aujourd’hui chargée de mission culture, santé, médico-social et handicap au ministère de la culture. « On dit que la fonction publique est un mammouth. Mais, grâce à la fonction publique, j’ai pu reprendre des études, changer de filière, passer de la territoriale à la l’Etat. Si j’étais restée dans le monde associatif, je n’aurai pas eu cette évolution ».

Magaly David, chargée de mission culture, santé, médico-social et handicap

Les clichés ont la vie dure. Quand Ruya AK, chargée de projets RH et marque employeur au conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a quitté le privé pour rejoindre la territoriale, ses proches se sont écriés : « On m’a dit : tu vas t’ennuyer, la fonction publique c’est old school, trouve un autre boulot ». La jeune femme, pourtant, ne regrette pas son choix. Alors, quand on lui demande ce qu’elle dirait à un jeune qui envisagerait de rejoindre la fonction publique, la réponse fuse :  « La fonction publique, c’est the place to be pour découvrir une diversité de métiers, the place to be pour évoluer vers des fonctions managériales rapidement, the place to be pour avoir un bon équilibre vie pro/vie perso et the place to be pour avoir un travail plein de sens et de finalité ».

Ruya AK, chargée de projets RH et marque employeur

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE PANTIN

INSTRUCTEUR.TRICE DROIT DES SOLS ET CONSEIL ARCHITECTURAL F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | VILLE DE PANTIN

CA DE HAGUENAU

Directeur Général des Services pour la ville de Bischwiller, Directeur Général Adjoint de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | CA DE HAGUENAU

DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

Chef de bureau tarification (F/H)

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Chef(fe) du service de gestion administrative et financière F/H

Titulaire, Contractuel | 24/05/2024 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par Emploipublic.fr du Groupe Moniteur RCS Nanterre B 403 080 823. Elles sont nécessaires entre autres, à la création de votre compte et sont enregistrées dans nos fichiers. Groupe Moniteur ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront utiliser ces fichiers afin de vous proposer des produits et/ou services analogues. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Dossier du mois

caisse des depots

Groupe Caisse des Dépôts

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article