Le ministère de la Justice recrute des magistrats

La Rédaction
DOSSIER : Les secteurs qui recrutent dans la fonction publique de l'Etat

Fier de rendre la Justice ! #DevenezMagistrat, c'est ainsi que le ministère de la Justice annonce sa campagne 2018 de recrutement de magistrats par concours. Des sélections nationales distinctes pour des candidats diplômés, des professionnels expérimentés ou des agents publics en poste. Les lauréats suivront une formation rémunérée à l'Ecole nationale de la magistrature. 

Justice - Juge - Magistrat

Cette année, les inscriptions aux concours d’accès à l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) sont ouvertes jusqu'au 15 mars 2018 (heure de Paris). Il est possible de s'inscrire par voie électronique sur le site internet de l'École nationale de la magistrature (ENM). Sinon, il faut soit télécharger le formulaire d’inscription ou se le procurer auprès de l’ENM.

Concours pour devenir magistrat : trois profils de candidats

Rappelons que les trois concours d'accès à l'ENM sont organisés pour trois profils de candidats :
 
1. Le premier concours est destiné aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac+4, âgés de 31 ans au plus (plus de 85% des effectifs en sont issus).
 
Le deuxième concours s’adresse aux fonctionnaires ou agents publics exerçant leurs fonctions depuis au moins 4 ans, qu’ils soient greffiers, lieutenants de police, inspecteurs du travail ou professeurs...
 
Le troisième concours est dédié aux candidats justifiant d’au moins 8 ans d’activité dans le secteur privé et leur permet de se reconvertir professionnellement au sein de la magistrature.
 

Préparer le concours : les conseils de Julie

> Julie, aujourd'hui magistrate, a réussi le concours destiné aux étudiants (premier concours), elle nous dit quels sont les instituts et classes préparatoires qui permettent de s'y préparer.

 

 

Après le concours, une formation à 70% pratique à l'ENM

A l’issue du concours, les lauréats futurs magistrats bénéficient d’une formation rémunérée de 31 mois. Cette formation est dispensée à l’ENM, située à Bordeaux.

Les élèves, appelés "auditeurs de justice", consacrent 70% de leur temps de formation à des stages en juridiction. Ils relèvent à la fois du statut de la magistrature, des fonctionnaires stagiaires et de la fonction publique. Rémunérés pendant leur formation, ils s’engagent à servir l’État pour une durée de dix ans au moins.

La magistrature, des métiers qui recrutent

On saura au printemps combien de postes sont ouverts aux titres de ces concours. L'an dernier, 280 postes ont été offerts : 215 pour le 1er concours, 51 pour le 2e concours et 14 pour le 3e concours.

Par ailleurs, le projet de loi de finances 2018 prévoit une hausse des crédits de 3,9 % et la création de 1.000 postes supplémentaires pour le ministère de la Justice.

Fin septembre 2018, Nicole Belloubet, garde des Sceaux, avait annoncé : 

  • des crédits de fonctionnement en hausse de 9,9% pour les juridictions,
  • et 331 emplois de renforcement, dont 148 créations de postes pour répondre aux besoins des juridictions et développer les équipes autour des magistrats.

 

Dossier du mois

concours-ville-paris

Concours de la Ville de Paris

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK