Etat : devenir magistrat

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Les métiers de la justice et du droit

Pour devenir magistrat, les concours de l'Ecole nationale de la magistrature sont la voie la plus connue. Mais il en existe deux autres, qui se développent : le recrutement sur titre (condition de diplôme et entretien) et le "recrutement latéral" pour les professionnels du privé qui veulent se reconvertir.

justice

La majorité des magistrats sont recrutés après avoir suivi la formation rémunérée de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM)  en qualité d'auditeur de justice. Mais deux autres voies d'entrée dans le métier se développent depuis quelques années : le recrutement sur titre et le recrutement "latéral" de personnes ayant déjà une longue expérience professionnelle.

Notez qu'il existe des limites d'âge pour devenir magistrat, qui ont pourtant quasiment disparu des autres concours de la fonction publique.

La rémunération d'un magistrat est de 2.659 € nets par mois en début de carrière et peut atteindre plus de 8.000 € en fin de carrière. 

Les concours de l'Ecole nationale de la magistrature

Il n'existe pas un "concours de la magistrature", comme il est communément dit, mais un "concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature" (ENM - Bordeaux). Les lauréats seront formés pendant 31 mois par l'ENM. On les appelle "auditeurs de justice"; ils sont rémunérés environ 1.600 € nets par mois.

Le concours d'accès se décline en trois versions, pour trois catégories de candidats.

1. Le "premier concours" pour des diplômés

Vous êtes âgé de 31 ans au plus, titulaire d'un diplôme de niveau bac+4 en droit ou d'un diplôme d'IEP (institut d'études politiques), ou d'un certificat attestant la qualité d'ancien élève d'une école normale supérieure.

2. Le "deuxième concours" pour des agents publics

Vous êtes fonctionnaire ou contractuel, âgé de moins de 48 ans et 5 mois et justifiez de 4 années de service public.

3. Le "troisième concours" pour les professionnels salariés ou exerçant en libéral

Votre âge : moins de 40 ans. Vous justifiez de 8 années d'activité professionnelle dans le secteur privé, d'un mandat d'élu local, ou de l'exercice de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel.

 

Concours complémentaires

En outre, des concours complémentaires sont organisés chaque année. Ils s'adressent à des personnes de 35 ans au moins et justifiant de 10 ans (pour l’accès au second grade) ou de 15 ans (pour l’accès au premier grade) d’expérience dans le domaine juridique, administratif, économique ou social.
Ces concours donnent accès à une formation condensée de 7 mois, au lieu de 31 mois, compte tenu des acquis professionnels.

Le recrutement hors concours en qualité d'auditeur de justice  (recrutement sur titre)

Peuvent être nommés directement auditeur de justice de l'ENM:

  • les personnes de 31 ans à 40 ans, titulaires d’une maîtrise en droit et justifiant de 4 années d’exercice professionnel dans les domaines juridique, économique ou social, d’un diplôme de docteur en droit ou d’un autre diplôme d’études supérieures;
  • les personnes ayant exercé pendant 3 ans des fonctions d’enseignement ou de recherche en droit dans un établissement public d’enseignement supérieur, après l’obtention d’un diplôme sanctionnant au moins 5 ans d’études supérieures dans une discipline juridique.

 

L'intégration directe, ou recrutement latéral

  • Peuvent être intégré directement  au second grade ou au premier, les personnes d’au moins 35 ans, remplissant les conditions de diplôme du premier concours et justifiant d’une expérience professionnelle de sept ans (pour l’accès à un emploi du second grade) ou 17 ans (pour l’accès à un emploi du premier grade) dans des fonctions d’encadrement dans le secteur privé ou la fonction publique ou en qualité de directeur de greffe.

 

Le nombre de postes de magistrats offerts 

  • Par un arrêté du 25 mai 2018, 250 postes ont été offerts à la session 2018 des trois concours d’accès à l’École nationale de la magistrature : 192 pour le 1er concours, 45 pour le 2e concours et 13 pour le 3e concours.

A noter

L'ENM a ouvert en 2007 sa première classe préparatoire destinée à des diplômés Bac +4 avec mention, issus de milieux défavorisés, afin d'encourager la diversité au sein de la fonction publique. L'ENM compte trois classes préparatoires de ce type en 2009 : à Douai, Paris et Bordeaux, pour une quarantaine d'élèves.

En  mars 2018, l'ENM a mis en ligne sur son site un dossier visant à aider les étudiants et professionnels en reconversion à préparer les concours d'entrée. Ce dossier comprend des conseils du jury pour réussir le grand oral et les épreuves d'admission du concours complémentaire. A lire aussi, le chapitre consacré aux ressources à consulter, qui comprend des liens vers les annales, les meilleures copies des candidats, des conseils du président du jury notamment.

Ces offres d'emploi peuvent vous intéresser...

 

Dossier du mois

concours-fonction-publique-etat

Concours de la fonction publique de l’Etat

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK