Zoom sur le métier de juriste

Julie Krazowsky
DOSSIER : Les métiers qui recrutent

 

La commande publique réclame des profils expérimentés pour des missions de plus en plus complexes et diversifiées.

Juriste

 

Deux postes sont activement recherchées par les Etablissements publics d’Etat ou hospitaliers ainsi que les collectivités : le juriste en marchés publics dans un établissement hospitalier ou en collectivités locales et le juriste en commande publique.

Juriste en marchés publics dans un établissement hospitalier

Il est placé sous la responsabilité d’une direction des affaires juridiques. Le poste consiste à participer à la stratégie d’achat. A élaborer des contrats complexes et à en valider d‘autres. Vous devrez appuyer les acheteurs dans la gestion des procédures de passation de marchés, ainsi que les  conseillers pour toutes les problématiques susceptibles de survenir au cours de l’exécution des marchés publics.

Il faut savoir rédiger des notes à l’attention des équipes achats ou de la direction, animer parfois des formations sur des sujets en lien avec les marchés publics et effectuer des recherches documentaires à destination des établissements adhérents à l’établissement.
 

Le poste réclame une formation supérieure en droit, spécialisée en droit des contrats publics (master II ou équivalent). Une expérience en passation et gestion de marchés est souvent demandée. Etre titulaire du CAPA ou d’une expérience en cabinet d’avocats est très apprécié.

A savoir : L'AP-HP  recrute régulièrement des juristes au sein de sa direction des affaires juridiques

Juriste au sein une collectivité publique territoriale

La fonction est le plus souvent rattachée à un pôle Affaires Juridiques. La mission est d’assurer le montage et la passation des marchés publics en apportant une expertise de façon à garantir leur sécurité juridique.

Le rôle du juriste consiste à accompagner les services de la collectivité dans leur stratégie d’achat (définition du besoin, préconisations, choix des modalités de mise en concurrence, évaluation des risques juridiques…) Il vous faudra assurer le montage contractuel et mettre en œuvre la procédure de passation des marchés publics. Cela suppose la rédaction des pièces administratives tout comme la gestion de l’ensemble de la procédure de mise en concurrence ainsi que le contrôle des rapports d’analyse. En aval, il vous faudra mettre votre expertise au service de l’exécution des marchés (avenants, résiliation…).

Le poste réclame aussi d’assurer une veille juridique hebdomadaire. Le niveau d’étude requis est un bac +5 en droit des marchés publics. Disposer d’une expérience et maîtriser le cadre réglementaire et les techniques rédactionnelles sont indispensables.

 A lire aussi : Juriste, un conseiller indispensable aux décideurs publics.

 

Juriste en commande publique

 

 C’est l’autre dénomination la plus souvent recherchée dans les collectivités notamment. Le poste réclame la maîtrise de quatre domaines :

- La planification de la commande publique. Il vous faudra assister les services dans l’évaluation de leurs besoins et planifier des consultations.

- La gestion administrative et juridique de passation des contrats. En fonction des contrats, il faut savoir opter pour la procédure ou le montage contractuel adéquate. Assurer la rédaction des pièces administratives des contrats. Analyser les offres avec le service concerné et préparer les commissions d’appel d’offres.

- Il faut ensuite assurer le suivi de  l’exécution des contrats : les avenants, la sous-traitance, etc.
- Et enfin, toujours assurer une veille juridique auprès des élus et des services.

 

Le poste réclame de la précision et une certaine disponibilité puisque les commissions d’appel d’offres ont parfois lieux tard le soir, après 18 heures.
 

 

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article