Instructeur des autorisations d'occupation des sols (ADS) - Fiche métier

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Bâtiment, travaux publics

Aussi appelé instructeur de l’application du droit du sol, l’instructeur des autorisations d’occupation des sols est au coeur de l’aménagement des territoires. Un métier très recherché et pourtant méconnu. 

Architectes, urbanistes, designers

Métier à dominante juridique, l’instructeur des autorisations d’occupation des sols, autrement appelé instructeur de l’application du droit du sol, est un chaînon essentiel dans l’aménagement des territoires. Souvent penché sur ses dossiers, ce professionnel apprécie aussi le contact avec le public, en particulier avec les pétitionnaires qu’il oriente et conseille.

Missions et savoir-faire 

Le cœur de l’activité de l’instructeur ADS ? Vérifier la conformité des demandes de permis de construire, aménager, démolir, et de toutes requêtes préalables de travaux. Et ce, à la lueur des textes encadrant l'usage, la protection et la mise en valeur du foncier, du territoire et du patrimoine.

L'instructeur de l’application du droit est capable de lire et d’analyser toutes les pièces, à fortiori les plans, d’un dossier fourni par un pétitionnaire. Ces dossiers étant de plus en plus souvent transmis sous format numérique, l’instructeur doit savoir manier un certain nombre de logiciels dédiés.

Au service du public, l’instructeur doit savoir mettre à disposition ses connaissances autant pour le compte des élus, qu’auprès des particuliers et des professionnels. Il lui incombe ainsi de sensibiliser et de conseiller les porteurs de projets à la préservation du foncier, aux nuisances éventuelles de leur projet, aux risques climatiques, à la qualité architecturale...

En cas de contestation de l’avis rendu, l’instructeur doit savoir rédiger un mémoire argumenté afin d’expliquer la décision de sa hiérarchie et désamorcer le contentieux.

Selon sa fiche de poste, l’instructeur ADS assermenté se voit confier la mission de procéder à des visites de chantier afin de vérifier la conformité des projets. Le cas échéant, il établit des constats d'infraction. D’une manière générale, l’instructeur ADS a besoin de bien connaître son environnement pour mieux appréhender l’instruction de ses dossiers.

Ce professionnel doit également pouvoir se tenir informé des dernières évolutions législatives, réglementaires ou jurisprudentielles affectant le code de l’urbanisme, le code de la construction et de l’habitation, du code de l environnement…

A partir des dossiers traités, l’instructeur ADS doit être en mesure de tenir des tableaux de bord de suivi et d’en extraire des chiffres tels que le nombre de dossiers déposés, les autorisations délivrées, le nombre de logements produits, leur typologie, etc.

Qualités requises

Garant du respect des règles d’aménagement et d’urbanisme, l’instructeur ADS se doit d’être rigoureux, organisé, scrupuleux, et très vigilant quant au respect des délais très encadrés. L’instructeur ADS n’en est pas moins diplomate et ouvert d’esprit. Et ainsi de se montrer force de proposition pour amener les pétitionnaires à élaborer des solutions alternatives, conciliant les envies des porteurs de projets, les besoins du territoire et les enjeux en terme de limitation de l’étalement urbain, etc.

Pré-requis et formation

Il n’existe pas de formation initiale dédiée à cette profession. Selon la rémunération proposée, et l’éventail des missions, le poste s’adressera plutôt à un fonctionnaire en reconversion, aguerri ou en mobilité, ou à un étudiant fraîchement diplômé d’une licence, d’un master en urbanisme, architecture, aménagement ou juridique. Qu’il soit débutant ou confirmé, L’instructeur ADS, pourra bénéficier de formations dispensées par le CNFPT.

Employeurs et rémunération 

L’instructeur de l’application du droit des sols exerce son activité au sein d’une commune, d’une intercommunalité ou pour l’Etat dans une direction départementale des territoires. Les rémunérations constatées sont très variables. Les employeurs recrutent par voie statutaire ou contractuelle, majoritairement sur le grade de rédacteur, en catégorie B et parfois en catégorie C. On trouve aussi des instructeurs sur le grade d’attaché, en catégorie A.Métier à dominante juridique, l’instructeur des autorisations d’occupation des sols, autrement appelé instructeur de l’application du droit du sol, est un chaînon essentiel dans l’aménagement des territoires. Souvent penché sur ses dossiers, ce professionnel apprécie aussi le contact avec le public, en particulier avec les pétitionnaires qu’il oriente et conseille.

Offres d’emploi en lien avec l’article

SYNDICAT MIXTE TRIFYL

CHEF.FE DE SERVICE DES TRAVAUX, DE LA MAINTENANCE ET DU PATRIMOINE H/F

Titulaire, Contractuel | 26/11/2021 | SYNDICAT MIXTE TRIFYL

CONSEIL DEPARTEMENTAL DU GERS

Chefs de Subdivision à temps complet pour le Service Local d’Aménagement (SLA) de Masseube et de Mauvezin H/F

Titulaire, Contractuel | 26/11/2021 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DU GERS

VILLE DE LATTES

DIRECTEUR/TRICE DU SERVICE URBANISME ET JURIDIQUE H/F

Titulaire, Contractuel | 25/11/2021 | VILLE DE LATTES

VILLE DU MESNIL LE ROI

Responsable du service Espaces Verts h/f

Titulaire, Contractuel | 24/11/2021 | VILLE DU MESNIL LE ROI

Dossier du mois

Rueil-Malmaison - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article