Entretien d'embauche d'un junior : 5 questions types

Julie Krazowsky • mis à jour le
DOSSIER : L'entretien d'embauche dans la fonction publique

Vous n'avez pas d'expérience professionnelle, et vos connaissances sont largement théoriques. Que va bien pouvoir vous demander le recruteur ? Cinq questions reviennent régulièrement lors des premiers entretiens d'embauche.

maquillage-candidat-fashiongeeksta-flickr

 

1. Pourriez-vous me présenter votre parcours ?

Un entretien de recrutement, ça commence presque toujours comme ça ! Avec cette question, l'employeur veut évaluer vos capacités de synthèse. Aussi, préparez minutieusement la réponse.

• Ne répétez pas votre CV, présentez-vous simplement : votre formation (études), puis votre expérience professionnelle, si vous en avez une, et votre situation aujourd’hui et... demain (enfin... celle que vous imaginez).

Si vous avez peu d’expérience, montrez la cohérence entre la formation suivie et le poste visé. Si vous avez quelques stages à votre actif, présentez ceux qui vous semblent les plus significatifs.

• Profitez-en pour glisser des éléments qui cadrent avec le profil souhaité pour le poste. Par exemple,  un trait de votre personnalité ou un objectif atteint.

>> Lire aussi : Convaincre dès les 5 premières minutes

2. Quelles sont vos ambitions professionnelles ?

Le recruteur cherche à savoir si votre projet professionnel colle aux projets de développement de l'employeur.

• Vous devez donc démontrer votre désir de confirmer vos compétences en réussissant les missions proposées. Vous pouvez évoquer vos souhaits d'évolution.

• Pour vous positionner habilement, évoquez des possibilités d’évolution susceptibles de s'inscrire dans celles de l’administration et des projets futurs en interne. Ce sera l’occasion de montrer que vous avez déjà une bonne connaissance du secteur dans lequel vous souhaitez évoluer.

Mais où trouver ces informations, direz-vous ? Un seul conseil : consultez régulièrement des sites professionnels ("La Gazette des communes", "Le Courrier des maires" ou "La Lettre du cadre" pour la fonction publique territoriale, par exemple).

3. Pourquoi la fonction publique, plutôt que le secteur privé ?

C'est vrai, on se le demande... Le privé paie mieux, parfois, pour certains types de poste. Mais le salaire ne fait pas tout ! Et n'oubliez pas qu'une grosse partie de la rémunération des fonctionnaires est encore composée de primes et indemnités. Ce qui n'est pas sans poser problème d'ailleurs.

• Bien sûr, ne dites pas que la fonction publique vous intéresse pour la sécurité de l’emploi qu'elle permet ou afin de bénéficier d’une formation rémunérée (même si ces motivations n'ont rien de honteux !).

• Vous pouvez souligner que l'objectif de "rentabilité", propre aux activités des entreprises du secteur privé qui doivent être bénéficiaires, ne vous correspond pas vraiment. Et si le recruteur rétorque : "Alors comme ça, un service public ne doit pas être rentable, selon vous ? " Ne tombez pas dans le piège. Dites qu'un service public ne doit pas être déficitaire, et doit être rentable pour l'intérêt général, non pour satisfaire des intérêts particuliers.

>> Lire aussi Entretien d'embauche : 7 questions pour tester votre motivation

4. Quelles sont vos motivations pour ce poste-là ?

Bref, pourquoi vous et non un(e) autre ? Il est temps de montrer que vous avez compris les compétences que le poste requiert. "Je suis polyvalent, autonome, j’ai un bon relationnel..." Stop au bla-bla. Ces mots sonnent creux si vous n’argumentez pas.

• Trouvez un exemple éclairant votre capacité à réaliser ce que vous déclarez pouvoir faire : relatez brièvement une situation à laquelle vous avez dû faire face.?? Expliquez ce que vous avez entrepris afin de la surmonter.?? Puis, décrivez les conséquences de votre action.

5. Des questions sur notre entretien  ?

La seule mauvaise réponse est  "non".

• Posez quelques questions sur le fonctionnement de l’administration, l'équipe en place ou l'environnement de travail.

• N'hésitez pas à ajouter un élément qui n'aurait pas été abordé lors de l’entretien.

• Profitez-en pour conforter votre position et dire pourquoi votre candidature est adéquate.

Enfin, n'oubliez pas qu'il y a un après-entretien d'embauche, vous devrez relancer le recruteur vous savoir quelle est la suite donnée à votre entretien.

>> Lire aussi : Après l'entretien d'embauche, n'oubliez pas la relance

Offres d’emploi en lien avec l’article

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CC RIVES DE MOSELLE

Gestionnaire de carrière et paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CC RIVES DE MOSELLE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

CH SUD FRANCILIEN

Gestionnaire marchés direction affaires juridiques H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CH SUD FRANCILIEN

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2015

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article