Du bon usage des emojis dans la fonction publique

Julie Krazowsky
DOSSIER : Tous les conseils aux candidats de la fonction publique

Si les émojis se sont invités dans notre vocabulaire émotionnel à distance, leur usage dans l’univers professionnel, et notamment dans celui de la fonction publique, reste délicat. Petite revue de détail des précautions à prendre.

lettre-email-jase-group-llc-flickrcc

Ponctuer une discussion par un smiley, un mort de rire ou un cœur… Oui mais, peut-être pas à votre bureau d'agent public !  De fait, il y a quelques années (2017) l’étude « The Dark Side of a Smiley », de chercheurs de l’Université d’Amsterdam, de Haifa et de la Ben-Gurion University d’Israël constatait que "contrairement aux sourires réels, les smileys n’augmentaient pas l’impression de cordialité. Pire, ceux-ci diminuaient significativement les perceptions de compétence". En gros, l’émoticône sourire avait un impact négatif sur l’image de l’expéditeur auprès du destinataire. Une étude plus récente, menée par Adobe vient toutefois relativiser ce premier constat. 61% des utilisateurs d’émojis y déclarent utiliser des émoticônes au travail, le plus souvent (36%) avec des personnes de leur niveau hiérarchique. 13% des professionnels envoient des emojis à tous leurs collègues quelle que soit leur hiérarchie. 12% le font à l’occasion de communications internes et 4% pour des communications externes. Un usage qui répond au besoin d’interaction, à l’envie de simplifier le message à passer ou à éviter les malentendus. 

Like et smiley

Sauf que justement, les émojis peuvent aussi générer pas mal de malentendus. Les fonctionnaires, qui se doivent d'être neutres et ont des obligations de réserve, doivent être particulièrement vigilants. Dans un fil de discussion professionnel interne, que signifie par exemple l’usage du pouce levé « like » par un collaborateur en réponse à une critique émise par un manager sur le contenu d’un dossier ? Que dire aussi d’un message cassant que l’expéditeur tente d’amoindrir par un émoticône sourire ? Car les émojis n’ont pas de rôle grammatical ou syntaxique : ils consistent principalement en des noms ou des émotions. Or nous donnons chacun à ces petites images sémantiques, une signification qui peut varier. De même qu’il ne vous viendrait pas à l’esprit d’utiliser un langage trop familier avec certains interlocuteurs, pourquoi alors utilisez un emoji ? Comme le rappelle Pierre Halté, maître de conférences en linguistique à l’université Paris-Descartes, « il existe des règles qui font que les émoticônes sont peu utilisés entre niveaux hiérarchiques différents ». En revanche s’il s’agit d’un dialogue avec des collègues proches, leur usage reste possible…Sous conditions.

Gare au contexte

En effet, il convient d’évaluer le contexte. Placé dans une situation de communication de proximité, où les échanges fusent comme lors d’une conversation orale, vous pouvez être tenté de recourir à de nombreux signes comme le rire, le fou rire, le clin d’œil voir même le gros cœur rouge largement utilisé sur Instagram par les influenceurs. Attention tout de même, « les gestes et mimiques à l'écrit entrent dans la construction d'un simulacre, d'un “faire comme si”", assure Marion Colas-Blaise, professeur de linguistique et de sémiotique a l'Université du Luxembourg. En bref, l’émoji est une mise en scène de l’émotion et non pas une expression physique. Avec vos collègues, attendez alors que la proximité de la relation soit installée pour y recourir. Et choisissez bien ceux que vous utilisez. Évitez-les en revanche avec vos supérieurs hiérarchiques sous peine de falsifier vos messages, voire de générer des incompréhensions. Ou pire, des fautes de goût. 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE COURTRY

DIRECTEUR DES SERVICES TECHNIQUES ET DE L’URBANISME H/F

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | VILLE DE COURTRY

SDIS DU CALVADOS

Chef du Service Recrutement, Carrière et Paie (H/F)

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | SDIS DU CALVADOS

VILLE DU MESNIL LE ROI

Responsable du service Urbanisme h/f

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | VILLE DU MESNIL LE ROI

VILLE DU MESNIL LE ROI

Responsable du service Espaces Verts h/f

Titulaire, Contractuel | 21/10/2021 | VILLE DU MESNIL LE ROI

Dossier du mois

Mairie de Quimper - Pourquoi nous rejoindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article