Concours ingénieur de recherche du ministère de l’Agriculture – Externe

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Concours de la fonction publique de l’Etat

Le concours ingénieur de recherche du ministère de l'Agriculture est ouvert aux titulaires d’un doctorat d’Etat ou d’un diplôme d’ingénieur spécialisé. Les lauréats intégrent le corps des ingénieurs de recherche de la fonction publique de l’Etat (catégorie A, filière technique). 

Ingénieur - Bochimiste

Ingénieur de recherche du ministère de l’Agriculture : l’essentiel sur le concours externe

A qui s’adresse ce concours externe ?

Pour se présenter au concours externe d’ingénieur de recherche du ministère de l’Agriculture, des conditions générales d’accès à la fonction publique et des conditions particulières liées au diplôme doivent être remplies. Ainsi, tout candidat doit :
  • posséder la nationalité française, ou être ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne, ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace Économique Européen ;
  • se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l’État dont il est ressortissant ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n°2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.
  • Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires d’un doctorat d’État ou d’un diplôme d’ingénieur spécialisé.

Quelles sont les épreuves du concours externe ingénieur de recherche du ministère de l’Agriculture ?

Admissibilité : 1 épreuve 

  • Etude, par le jury, du dossier du candidat (attestations des diplômes et titres et présentation des travaux).

Admission : 2 épreuves

  • Note de synthèse à partir d’un dossier technique sur un sujet relevant du domaine de l’emploi mis au concours. Cette épreuve doit permettre d’apprécier à la fois la culture des candidats, leurs aptitudes d’analyse et de synthèse, leurs qualités d’expression écrite et leur capacité à remplir les fonctions d’ingénieur de recherche.
  • Entretien avec le jury à partir d’un texte ou d’une question tirés au sort par le candidat.

Quelles sont les dates du concours ?

 

Comment préparer le concours externe ingénieur de recherche du ministère de l’Agriculture ?

Les conseils de préparation

Les préparations de Carrières publiques

 

Concours de la même famille

 

Quels sont les débouchés du concours externe d’ingénieur de recherche ?

Ce concours permet d’intégrer le corps des ingénieurs de recherche du ministère de l’Agriculture, classé dans la catégorie A de la fonction publique de l’Etat.
 
Les lauréats sont nommés stagiaires. A l'issue du stage, ils sont titularisés si celui-ci a été jugé satisfaisant. Sinon, ils peuvent être autorisés à effectuer un nouveau et dernier stage d’une année. A défaut, ils sont licenciés ou réintégrés dans leur corps, cadre d’emplois, emploi ou catégorie d’origine, s’ils avaient la qualité de fonctionnaire ou d’agent non titulaire. De même, pour ceux qui ne sont pas titularisés à l’issue de leur seconde année de stage.
 
Les ingénieurs de recherche participent à la mise en œuvre des activités de recherche, de formation, de soutien scientifique et technique, de gestion, de diffusion des connaissances et de valorisation de l’information scientifique et technique incombant aux établissements où ils exercent. Ils sont chargés de fonctions d’orientation, d’animation et de coordination dans les domaines techniques ou, le cas échéant, administratifs. Ils concourent à l’accomplissement des missions d’enseignement.
 
Toutes les fiches métiers
 
Toutes les offres d’emploi
 
 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

Responsable adjoint du Service des Affaires Générales (H/F)

Titulaire, Contractuel | 19/08/2019 | VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

Responsable socio-éducatif (H/F)

Titulaire, Contractuel, CDD | 09/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'AUBE

CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE
         

  

 

 

 

 

Au sein de la Direction de l’Autonomie (120 agents) dont les missions sont :

-d’assurer la convergence des politiques publiques en faveur des personnes en situation de perte d’autonomie du fait de l’âge ou du handicap, de fluidifier l’accès aux services et aux droits des personnes âgées dépendantes et aux personnes souffrant de handicap;

-de proposer une organisation de la direction et des services qui garantisse une mise en œuvre articulée des politiques publiques concernées;

-de garantir des modalités de gouvernance adaptées et évolutives aux politiques publiques conduites;

-de gérer les moyens humains dans une logique de gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences et les ressources financières dans un cadre renouvelé de contrôle de gestion.

 

Votre rôle s’articulera de la façon suivante :

 

1)    En tant que Directeur(trice) adjoint(e) à l’autonomie, (40% ETP) :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-animer, coordonner et encadrer les services en charge de l’accueil, de l’instruction des prestations et de l’évaluation sociale et médico-sociale des publics relevant du champ personnes âgées et personnes handicapées,

-participer à l’équipe d’encadrement de la Direction Autonomie,

-définir des objectifs collectifs et individuels et évaluer les agents, anticiper les besoins en formation,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle.

 

La mise en œuvre des politiques :

 

-organiser les secteurs d’activité relevant du poste et contrôler l’atteinte des objectifs,

-veiller à la cohérence de mise en œuvre des politiques publiques au profit des deux publics dans le domaine de l’accueil, de l’évaluation des situations et de l’octroi des prestations,

-organiser et optimiser les moyens dédiés à l’accueil et l’information des usagers relevant des champs personnes âgées et personnes handicapées, en lien notamment avec les Maisons Départementales de la Solidarité,

-développer une organisation unifiée de l’instruction des prestations qui prenne en compte les spécificités des deux publics,

-veiller au déploiement des outils informatiques liés au champ d’intervention et facilitant les échanges d’informations internes au Conseil départemental et entre le Conseil départemental et les partenaires,

-participer à la mise en œuvre du schéma départemental de l’autonomie sur le volet des personnes handicapées (enfants et adultes).

 

2)    En tant que Directeur(trice) du Groupement d’intérêt Public de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (60% ETP):

 

La MDPH (40 agents) est placée sous la tutelle administrative et financière du Conseil Départemental (Direction de l’Autonomie), offre un accès unique aux droits et aux prestations pour les personnes handicapées.

 

Vous piloterez et coordonnerez la stratégie de mise en œuvre des politiques publiques liées au handicap tout en déclinant des actions dans un esprit de service public.

Les missions s’articulent autour des axes suivants :

 

L’animation et pilotage : management organisationnel et gestion des ressources humaines :

 

-diriger les services du GIP en coordination et cohérence avec l'organisation de la collectivité et les orientations politiques préalablement définies,

-définir les besoins en effectifs et les compétences associées pour la direction,

-participer à la procédure de recrutement des collaborateurs directs et l’évaluation professionnelle,

-identifier les besoins de formation collectifs des services et les besoins individuels de ses collaborateurs directs,

-piloter et contrôler le dispositif hygiène, sécurité et santé au travail dans sa direction.

 

Pilotage et coordination budgétaire et financière :

 

-élaborer, contrôler et exécuter le budget spécifique du GIP,

-assurer la coordination budgétaire en lien la Direction de l’autonomie et le Secrétariat Général de la DGA,

-garantir la fiabilité et la sécurité des procédures budgétaires,

-conduire l'analyse financière prospective et élaborer et alimenter les tableaux de bord financiers.

 

La mise en œuvre de la politique liée au handicap sur le territoire départemental :

 

-coordonner la mise en place des outils informatiques dédiés au domaine d’activité (SI Harmonisé, Via Trajectoire, …),

-assurer le déploiement de la Réponse Accompagnée Pour Tous (RAPT),

-préparer la mise en place de la Maison Départementale de l’Autonomie,

-assurer la coordination territoriale des interventions en faveur des personnes handicapées,

-garantir l’accueil, l’information, le conseil et l’accompagnement des usagers,

-permettre l’accès aux prestations de compensation du handicap,

-assurer la gestion du fonds départemental de compensation du handicap,

-préparer et organiser la Commission des Droits et de l’Autonomie,

-préparer et mettre en œuvre les décisions des instances représentatives de la MDPH (COMEX, CT),

-évaluer la qualité du service rendu aux bénéficiaires,

-établir et mettre en œuvre les conventions de partenariat afférentes au champs d’activités,

-développer et maintenir des partenariats internes et externes efficaces (ARS, Etat, Education Nationale, CNSA…).

">

Directeur(trice) adjoint(e) à l’Autonomie / Directeur(trice) MDPH H/F

Titulaire, Contractuel | 01/08/2019 | CONSEIL DEPARTEMENTAL D'INDRE ET LOIRE

C C DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

Responsable de la Commande Publique H/F

Titulaire, Contractuel | 29/07/2019 | CC DU PAYS DE LA CHATAIGNERAIE

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article