Ingénieur environnement : toutes les écoles et formations

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Ingénieurs et techniciens dans la fonction publique

Développement durable, gestion des déchets, risques environnementaux, éco-construction, efficacité énergique, énergies renouvelables... Vous voulez participer activement à la préservation de l'environnement. Le point sur les formations proposées aux futurs ngénieurs par les écoles des mines.

 

Ecole des mines d'Albi

  • Campus Jarlard, 81000 Albi, tél. : 05 6349 3000 — Site web : mines-albi.fr

Formation initiale d’ingénieur généraliste

En 3e année, option : Eco-activité et énergie. Apprentissage des solutions techniques permettant de limiter les dommages à l’environnement dans le cadre d’une activité industrielle : déchets, nuisances, pollution. Les étudiants doivent choisir entre deux parcours :

  • bâtiments à énergies positives,
  • ressources, conversion et efficacité énergétique.

Master sur la valorisation de la biomasse et des déchets

 

Ecole des mines d'Alès

  • Avenue de Clavières, 30100 Alès, tél. : 04 6678 5000 — Site web : mines-ales.fr

Formation initiale d’ingénieur généraliste

Les élèves choisissent un approfondissement en milieu de 2e année. Ils ont le choix entre 5 départements et 2 options, parmi ceux-ci plusieurs concernent l'environnement.

1. Département Management et ingénierie de l'environnement et de l'énergie, option Environnement et énergie (énergies renouvelables) ou option Ressources naturelles

Objectifs : former au pilotage de projets liés à des problématiques environnementales et énergétiques pour travailler dans des Services qualité sécurité environnementale, des bureaux d’études environnement, dans le secteur de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Pour le secteur public : DREAL ou collectivités territoriales pour la mise en œuvre des politiques environnementales (Agenda 21).

2. Département Génie civil, option Bâtiment à énergie. Objectifs : former les élèves à la maîtrise énergétique dans le bâtiment.

3. Département Risque et crise, option risque industriel.

Formation d’ingénieur par apprentissage de spécialité

Conception et management de la construction. Dimension énergétique et maîtrise de l’énergie dans l’environnement et thématique construction bois. Recrutement principal : bac+2 après un DUT génie civil par exemple.

Masters spécialisés

  • Exploitation et environnement minier (2EM). Objectif : intégrer la composante environnementale dans l’activité d’exploitation des ressources naturelles. Essentiellement pour les étudiants internationaux.
  • Sécurité industrielle et environnementale. Objectif : former aux problématiques de gestion de crise et prévention des accidents.

Master bac+5 avec l’université : master Eau

 

Ecole nationale supérieure de techniques avancées de Bretagne (ENSTA)

  • 2, rue François-Verny, 29200 Brest, Tél. : 02 98 34 88 00 — Site web : ensta-bretagne.fr

Formation généraliste d’ingénieur civil

Choix de différentes options à partir de la 2e année.

  • Hydrographie et océanographie
  • Architecture navale : nouvelles méthodes de productions propres et respectueuses de l’environnement. Etude des nouvelles méthodes de propulsion de bateau.
  • Architecture des véhicules : nouvelle méthode de propulsion (batterie, moteur hybride).
  • Gestion des organisations : aspect humain du développement durable pour une meilleure prise en main dans l’entreprise.

Master en hydrographie

Accessible à bac+3. Essentiellement pour les étrangers.

Mastères spécialisés

  • Energies marines renouvelables - Energies renouvelables appliquées aux milieux marins. Formation qui s’adresse aux ingénieurs qui souhaitent devenir experts. Accessible à bac+5. Formation en un an.
  • Architecture navale - Hydrographie et océanographie. Accessible à bac+5. Formation en un an.

 

Ecole des mines de Douai

  • 941, rue Charles-Bourseul, 59500 Douai, tél. : 03 2771 2222 — Site web : www.mines-douai.fr

Formation initiale d’ingénieur généraliste

> En début de 2e année, choix d’un parcours optionnel avec des modules dans lesquels sont enseignées des problématiques liées à environnement :

  • hydrologie, hydrogéologie,
  • valorisation de la matière - recyclage,
  • énergies renouvelables,
  • habitat intelligent - optimisation énergétique,
  • HQE en génie civil.

> En milieu de 2e année, spécialisation, avec choix d’une majeure : majeure Environnement et industrie. Objectif : former les ingénieurs au domaine de l’environnement en lien avec l’industrie. Trois unités d’enseignements :

  1. identification des polluants,
  2. génie chimique,
  3. traitement des pollutions.

En complément : dimension management de l’environnement, avec la norme ISO 14000.

> En 3e année, choix d’une option professionnalisante. Possibilité de faire un choix dans le domaine de l’environnement. Option Risques et sécurité industrielle : risques technologiques (risque d’explosion, installations classées pour la protection de l’environnement) et risques professionnels (sécurité du poste de travail).

Les futurs ingénieurs vont essentiellement travailler dans les domaines de l’ingénierie (valorisation de la matière), de la certification (contrôle et respect de la législation) et de la haute qualité environnementale (HQE).

En parallèle de l’option, les étudiants doivent suivre une filière complémentaire et peuvent faire le choix de l’expertise juridique et technique de l’environnement. Les enseignements sont dispensés par des juristes de l’environnement à la faculté de Douai.

Mastère spécialisé : management des risques professionnels et technologiques

Ambition : former des cadres de haut niveau dans la dimension haute qualité environnementale (HQE) pour maîtriser la problématique du risque technologique et de l’exposition des professionnels sur le site de travail. Ouverture en septembre 2015. Accessible à bac+5.

 

Ecole des mines de Nantes

  • La Chantrerie, 4, rue Alfred- Kastler, 44300 Nantes, tél. : 02 5185 8100 — Site web : mines-nantes.fr

Formation initiale d’ingénieur généraliste

En fin de première année, choix d’une option parmi 10, dont Génie de l’environnement, organisée autour de trois piliers :

  1. procédés de traitement des effluents : eau, air, gaz, gestion des déchets,
  2. management de l’environnement : notion de risques, et
  3. tout ce qui concerne le bâtiment, la ville durable, la performance énergétique, les énergies renouvelables.

 

Mines Paris Tech

  • 60, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris, tél. : 01 4051 9000 — Site web : mines-paristech.fr

Formation en alternance

Diplôme d’ingénieur spécialisé en énergie et environnement (formation Isupfere). Formation en trois ans.

Master spécialisé Ingénierie et gestion de l’environnement

Formation en 1 an. Accessible à bac+5

Mastère exécutif Responsabilité sociale des entreprises-Développement durable (RSE-DD)

Mastère proposé au sein de l’Institut supérieur d'ingénierie et de gestion de l'environnement (Isige). Maîtrise des risques, analyse de la responsabilité sociétale de l’entreprise. Formation en 12 mois.

 

Ecole des mines de Saint-Etienne

  • 158, cours Fauriel, 42 100 Saint-Etienne, tél. : 04 7742 0123 — Site web : mines-stetienne.fr

Formation généraliste d’ingénieur civil

Les élèves choisissent deux majeures disciplinaires (l’une en deuxième et l’autre en troisième année) et un défi sociétal. Parmi les majeures disciplinaires : environnement industriel et territorial. Parmi les 8défis, deux sont en lien avec l’environnement :

  • transition énergétique (efficacité énergétique, produits pétroliers et nucléaires, énergies renouvelables).
  • éco-conception (conception écoresponsable, conception et environnement agressif).

Les deux majeures et le défi donnent un parcours de professionnalisation correspondant au métier et au secteur d’activité souhaités par l’élève.

Formation continue, sous statut salarié

Diplôme d’ingénieur de spécialité Valorisation énergétique, axé sur les métiers liés à l’environnement et plus spécifiquement l’énergie.

Mastère spécialisé, Efficacité énergétique dans la rénovation des bâtiments

Amélioration de l’isolation des systèmes de bâtiments existant. Efficacité énergétique. Amélioration du parc existant. Accessible à bac+5. Durée : 1 an.

Retour haut de page

 

Ecole des mines de Nancy

Formation initiale d’ingénieur généraliste

Partenariat avec l'Ecole nationale supérieure d'art et de design (ENSA) de Nancy et ICN Business School, qui constitue l’Alliance Artem.

Les étudiants de 2e année font le choix d’un atelier sur 25 pour composer un parcours personnalisé. Ateliers en lien avec l’environnement : Développement durable et  Entreprenariat durable et responsable (ouverture en septembre 2015)

En 2e année, choix entre plusieurs départements :

  • Energie, transformation et production.
  • Procédé énergie/environnement
  • Géoingénierie : notion d’environnement et de risques.

Mastère spécialisé : Gestion, traitement et valorisation des déchets, avec l’Engees de Strasbourg

Deux options :  déchets urbains et déchets industriels. Le contenu de la formation suit le processus du traitement des déchets, de A à Z: collecte, valorisation et stockage.

Master international : Matière première minérale, ingénierie et management des risques

Essentiellement pour les étrangers, en partenariat avec l'Ecole de géologie.

Ces offres d'emploi peuvent vous intéresser

 

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2014

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article