Avec ou sans concours : devenir adjoint technique territorial

La Rédaction
DOSSIER : Ingénieurs et techniciens dans la fonction publique

Dans le palmarès des offres d’emploi des collectivités territoriales et des établissements publics locaux, les adjoints techniques figurent à la meilleure place. Une tendance durable. Ces fonctionnaires sont recrutés directement, sans concours, au premier niveau de qualification, ou après un concours de niveau CAP-BEP. On vous explique.

Métiers techniques

Les adjoints techniques territoriaux arrivent en tête du top 10 des cadres d’emplois les plus demandés par les recruteurs locaux au deuxième trimestre 2017. C'est que montre le Baromètre des bourses de l’emploi public local de la Fédération nationale de centres de gestion (FNCDG) et l’Association nationale des directeurs et directeurs adjoints des centres de gestion. C'est une tendance forte et durable du marché de l'emploi public.

Pour 2018 aussi, les collectivités territoriales et les établissements locaux prévoient un maximum de créations d'emplois dans leurs services techniques, en dépit de contraintes budgétaires particulièrement fortes.

Agent de surveillance de la voie publique, agent de restauration, cuisiner, bûcheron, gardien d'immeuble, agent de services polyvalent, ébéniste, opérateur PAO, ouvrier de maintenance des bâtiments... La liste des métiers exercés par les adjoints techniques est très longue, puisqu'ils concernent tous les secteurs scientifiques et techniques des collectivités territoriales et établissements publics locaux.

Pour intégrer la filière technique de la fonction publique territoriale, en qualité d'adjoint technique, il y a une voie de recrutement direct et une voie qui passe par la réussite d'un concours de recrutement.

Comment sont recrutés les adjoints techniques ?

Vous n'avez aucun diplôme : devenez adjoint technique (1er grade)

Vous pouvez intégrer une collectivité en qualité d'adjoint technique, au niveau de qualification le moins élevé, sans concours. Munissez-vous de vos CV et lettre de motivation, et postulez directement et répondez aux offres d'emploi. Aucun diplôme spécifique n'est exigé.

Vous êtes diplômé, agent public ou salarié : visez le grade d'adjoint technique principal de 2e classe

Pour accéder au 2e grade d'adjoint technique, il faut réussir un concours de recrutement. Ce sont les centres de gestion de la fonction publique qui les organisent tous les ans, mais dans des spécialités différentes. Il y a 9 spécialités en tout :

  1. Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers ;
  2. Espaces naturels, espaces verts ;
  3. Mécanique, électromécanique ;
  4. Restauration ;
  5. Environnement, hygiène ;
  6. Communication, spectacle ;
  7. Logistique et sécurité ;
  8. Artisanat d'art ;
  9. Conduite de véhicules.

>> Vous avez un diplôme de niveau CAP-BEP au moins, lire notre fiche concours Adjoint technique territorial - Externe

>> Vous êtes agent public, lire notre fiche concours Adjoint technique territorial principal de 2e classe - Interne

>> Si vous avez travaillé dans le secteur privé ou associatif, ou exercé des mandats électoraux, pendant plus de 4 ans, sachez que le troisième concours s'adresse spécifiquement aux candidats comme vous. Ils sont, eux aussi, organisés par les centres de gestion. >> Lire notre fiche concours Adjoint technique territorial, troisième concours

Vous avez réussi le concours : parfait. L'organisateur du concours vient de vous inscrire sur une liste d'aptitude. N'attendez pas que le poste vous tombe dans le bec. Personne ne va vous donner un poste. C'est à vous de trouver votre emploi((C'est une spécificité de la fonction publique territoriale, le concours ne vaut pas recrutement.)). Rédigez CV et lettre de motivation, consultez les offres d'emploi et envoyez des candidatures spontanées. Comme votre nom et vos coordonnées figurent sur la liste d'aptitude (vous l'avez autorisé expressément, n'est-ce pas ?), des collectivités territoriales et établissements publics peuvent vous contacter à tout moment.

>> Voir les offres d'emplois des secteurs services généraux, entretien, logistique, maintenance

 

Un an de période probatoire après le recrutement

Une fois embauché, vous êtes pour ainsi dire "à l'essai", avec le statut de "stagiaire" de la fonction publique. Cette période de test dure une année (elle sera prise en compte pour calculer votre ancienneté) et comprend une formation d'intégration obligatoire.

Si le stage n'a pas été concluant, de votre propre point de vue ou de celui du recruteur, vous serez licencié sans indemnité, mais vous aurez droit aux allocations chômage.

En revanche, si tout s'est bien passé, vous serez titularisé. Et vous allez vivre une carrière de fonctionnaire émaillée de formations et de passerelles qui vous permettront d'évoluer.

 

Quels accélérateurs de carrière pour l'adjoint technique ?

Grâce aux formations notamment, vous allez forcément évoluer dans votre carrière. Vous allez grimper les échelons de votre grade, mécaniquement, l'un après l'autre. Mais peut-être aurez vous envie de changer de métier sans quitter la filière technique de la collectivité, et de... percevoir  un meilleur salaire.

[beginbox title = "Zoom salaire"]

  • La paie des adjoints techniques se situe un peu au-dessus du Smic en début de carrière. Comptez autour de 1 800 euros environ pour un temps plein, pour atteindre 2 200 euros à peine à l'échelon le plus élevé du grade le plus élevé de votre cadre d'emplois. Le montant peut être un peu plus important, primes et indemnités variant suivant les collectivités. 

[endbox]

>> Consultez le Guide des primes de la fonction publique de La Gazette des communes, publié en partenariat avec le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne Ile-de-France.

>> Voir les grilles indiciaires des adjoints techniques territoriaux (vous allez découvrir l'évolution des salaire au fil de la carrière dans votre cadre d'emplois)

Il existe des accélérateurs de carrière, des passerelle, non seulement pour monter en grade plus rapidement, mais aussi pour basculer en cours de route vers d'autres cadres d'emplois techniques :

Les accélérateurs de carrière dans la fonction publique, ce sont principalement les examens professionnels et... vos performances professionnelles !

 

Les examens professionnels destinés aux adjoints techniques

Des examens professionnels sont organisés régulièrement par les centres de gestion. Ils s'adressent aux adjoints techniques ayant une certaine ancienneté.

Les uns permettent de passer aux grades supérieurs du cadre d'emplois. Les autres d'accéder aux cadres d'emplois d'agent de maîtrise et de technicien territorial, lequel relève d'une catégorie hiérarchique  plus élevé (catégorie B).

Dans tous les cas, examen ou non, votre avancement dépendra de la reconnaissance de vos résultats professionnels par votre manager.

Il faut savoir que la réussite aux examens professionnels n'oblige en rien l'employeur à vous nommer dans un nouveau grade ou un autre cadre d'emplois. Réussir un examen professionnel signifie que vous êtes apte à exercer les métiers qui correspondent au grade que vous voulez atteindre. Et c'est une condition fixée par les textes réglementaires. Mais chaque fois, même si vous avez eu l'examen, il faudra que vos résultats justifient l'avancement ou la promotion.

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2014

La fonction publique en chiffres - 2016

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK