Virginie Schwarz, de l'école des Mines à la direction de l'Energie

La Rédaction • mis à jour le
DOSSIER : Mobilité et fonction publique : ils ont bougé, ils témoignent

On n'arrête pas Virginie Schwarz. Promue directrice générale de l'Ademe en 2013, elle est nommée directrice de l'énergie au ministère de l'Ecologie, un peu plus d'un plus tard. Son secret ? Aucun. Sinon trois passions assumées : l'intérêt public, l'environnement et la cause des femmes.

virginie-schwarz-ademe-vs

[article mis à jour en octobre 2014] En mai 2013, Virginie Scharz nous racontait son parcours.  Entrée à l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie" en 2003, elle venait d'y être nommée directrice générale déléguée. En septembre 2014, la voilà directrice de l’énergie à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) du ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

En mars 2013, Virginie Schwarz  succède à Xavier Lefort, dont elle assurait l’intérim depuis le 7 janvier 2013, à la direction générale déléguée de l'Ademe. Ingénieure en chef des Mines, elle connaît bien l’Ademe, où elle est entrée en 2003. Les Mines, école de très haut niveau, qu'elle avait choisie parce qu’elle était « bonne en maths » et avait une "envie de la fonction publique" .

J’ai toujours eu envie de travailler dans la sphère publique, l’intérêt général bien sûr, envie de donner un sens à ce que je fais. Et... mes parents sont fonctionnaires ! »

Avant 2003, au ministère de l'Industrie - Des regrets ? Non, au contraire : « Au fur et à mesure de ma carrière, j’ai été confortée dans mon idée… » L’ingénieure commence par piloter, au ministère de l’Industrie, la sous-direction de l’électricité, chargée notamment de la tutelle d’EDF et de l’organisation du système électrique. Concrètement,  il s’agissait de « fixer les réglementations qui encadrent le secteur de l’électricité, les tarifs, les autorisations de construction de lignes électriques, l’ouverture à la concurrence, le cadre réglementaire… »

2003 : l'Ademe et le PNUD, à NYC - Puis, Virginie Schwarz entre à l’Ademe, en 2003, comme directrice opérationnelle déléguée "Energie, air, bruit", pour « notamment mettre en place des outils techniques pour les certificats d’économie d’énergie, de travailler sur les économies d’énergie, donner des aides aux entreprises, aux collectivités, voir aux particuliers… »

Spécialiste des politiques publiques dans le domaine de l’énergie et de l’environnement, et en particulier du changement climatique, Virginie Schwarz travaille ensuite, de 2007 à 2009, à New York pour le « Programme des Nations Unies pour le développement » (PNUD). Au sein du groupe « Energie et Environnement », elle est alors conseillère sur l’atténuation du changement climatique auprès du directeur chargé du «Fonds Mondial pour l’Environnement ».

2009 : montée en expertise  - A l’issue de cette expérience internationale, la jeune femme prend en charge et anime, à partir de 2009, la direction exécutive des programmes de l’Ademe.

Elle contribue ainsi à développer et consolider l’expertise de l’agence dans les domaines tels que l’adaptation au changement climatique, les économies d’énergie, la production d’énergie renouvelable, la gestion des déchets, la qualité de l’air, le bruit, les sols pollués ou encore la consommation durable.

Ce qui me plaît ? Ce sentiment d’utilité, les enjeux de sécurité, de santé, le travail autour du changement climatique…nous approchons les sujets dans une logique technique, scientifique, et c’est intellectuellement satisfaisant.

La maîtrise de ces nombreux domaines et la connaissance des publics – entreprises, collectivités territoriales et particuliers – auxquels s’adresse cette expertise, permettront à Virginie Schwarz de poursuivre au sein de l’Ademe sa mission au service de la transition énergétique et environnementale.

« Un poste diversifié, beaucoup de sujets. Ce qui me plaît ? Ce sentiment d’utilité, les enjeux de sécurité, de santé, le travail autour du changement climatique…nous approchons les sujets dans une logique technique, scientifique, et c’est intellectuellement satisfaisant ».

1 000 agents à manager - L’Ademe, ce sont 1 000 agents à manager. Et être à la direction générale d’une telle organisation quand on est une femme, c’est d’abord « beaucoup de chance, des chefs extraordinaires, des rencontres », estime-t-elle. Et d'ajouter qu’aujourd’hui, la principale difficulté des femmes pour accéder aux postes de direction, c’est parfois « de ne pas assez se mettre en avant, des questions de réseaux, et plus de questionnements que les hommes sur l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelle ».

« Nous essayons de promouvoir des femmes aux postes de management mais parfois elles hésitent, elles doutent de leurs compétences, alors qu’au final elles s’impliquent plus ! » A bon entendeur…

L'Ademe en bref

L'Ademe est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie et de l'Enseignement supérieur et de la recherche.

L'Ademe participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans ses domaines d'intervention.

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

Responsable Projets Sociaux RH H/F

Contractuel | 19/09/2019 | MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

Responsable de Secteur - Lubrifiants Auto H/F

Contractuel | 17/09/2019 | MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

MICHAEL PAGE ADVERTISING SAS

Comptable Unique H/F

Contractuel | 16/09/2019 | Page Personnel

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus André Boulle

Composante / Directions / Service

Faculté de Droit

Corps

Assistant ingénieur

Emploi type / Referens

Assistant-e de communication

Missions

L'assistant.e de communication définit, sous la responsabilité de la direction de la composante, la stratégie globale en matière d’information et de communication de l’UFR et met en œuvre des actions de communication vers les différents publics.
Il-elle coordonne, en lien avec les services centraux, la dimension communication des évènements structurants (rentrée universitaire, portes ouverte, etc).
L'assistant.e de communication est responsable du déploiement de la charte graphique et veille au bon respect de l’identité de marque de l’institution.
Le ou la chargé.e de communication prend en charge la production de contenus éditoriaux (identification de sujets, rédaction, réalisation et diffusion de l’information multi-canal) à des fins de promotion de la faculté de droit.

Activités principales

• Planifier et coordonner les différentes étapes de réalisation des actions de communication
• Elaborer un cahier des charges en vue de la mise en place de la communication d’une filière ou diplôme
• Entretenir et développer des réseaux de relations externes (partenariats, secteur associatif, réseaux professionnels, associations, etc...)
• Collecter les informations, les sélectionner
• Mener des entretiens approfondis afin de recueillir la matière nécessaire à la rédaction de sujets ;
• Réaliser le journal de la faculté de droit, de l’élaboration de son sommaire à sa diffusion
• Piloter la réalisation et les mises à jour des publications (bilans d’activité, plaquettes générales ou thématiques) et leur assurer une diffusion optimale
• Rédiger des supports de communication web et print adaptés aux différents publics : Internet, Intranet des personnels, journal de la faculté de droit, newsletters étudiants et personnels, brochures institutionnelles, plaquettes, dépliants, articles, fiches etc...
• Gérer, diffuser et archiver des informations électroniques ou papier et la documentation du service
• Participer aux rencontres organisées par la direction de la communication avec les référents de communication des autres structures de l’université
• S’intéresser aux relevés de décisions des conseils de l’université et aux productions internes de la faculté
• Gérer et animer au quotidien le site institutionnel, les sites évènementiels et l’intranet
• Tenir à jour des fichiers (partenaires, publics ciblés) sur base de données ;
• Effectuer la diffusion des documents de communication ;
• Assurer l’organisation matérielle et logistique des manifestations de la composante : journées portes ouvertes, colloques, salons, prix de stage, expositions, conférences de presse,...
• Mettre en place et animer un réseau de communication interne

">

Assistant.e de communication - Droit

Contractuel, CDD | 09/09/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Dossier du mois

concours-fonction-publique-examen-pro

Concours de la fonction publique territoriale : examens professionnels

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article