Gardien de musée à sous-préfet : l’ascension extraordinaire de Bruno André

Laure Martin • mis à jour le
DOSSIER : Mobilité et fonction publique : ils ont bougé, ils témoignent

Bruno André a commencé sa carrière dans la fonction publique comme gardien de musée au château de Versailles. Aujourd’hui, il est sous-préfet du Rhône. Ce fonctionnaire se plait à dire qu’en travaillant, l'ascenseur social, ça fonctionne !

sous_prefet_ep_380

C’est parallèlement à ses études, qu’il reprend à 24 ans à la faculté de droit de Paris 8, que Bruno André intègre la fonction publique. « Il fallait que je gagne de l’argent, j’ai donc passé le concours de gardien de musée et j’ai commencé à travailler la nuit au Château de Versailles. » Ce travail ne l’empêche pas pour autant d’étudier. « J’allais à la faculté le jour, je travaillais la nuit, et je révisais mes cours en faisant mes rondes au château, explique-t-il. En plus, quand on est gardien de musée la nuit, on a des repos compensatoires. » Il effectue ce travail en parallèle de ces études pendant quatre ans, « mais petit à petit, j’ai commencé à fatiguer physiquement, car mes journées étaient décalées. »

De la catégorie C à la catégorie AAprès l’obtention de son Deug de droit, il passe les concours de catégorie B et intègre l’Education nationale, où il est affecté à la direction des affaires juridiques en tant que secrétaire administratif. « Ce travail m’a retardé dans l’obtention de ma licence de droit, souligne le sous-préfet. Mais le côté positif, c’est que ce poste m’a aussi permis d’acquérir des compétences que je n’avais pas encore, puisque je travaillais quotidiennement sur du pré-contentieux, se souvient-il. En plus, ma hiérarchie m’apprenait le droit, elle me poussait dans mes retranchements, c’était stimulant. »

Dès qu’il obtient sa licence, Bruno André passe le concours des attachés territoriaux et devient attaché d’administration toujours à l’Education nationale. Après quatre ans, il change de ministère, intègre le bureau des affaires juridiques à la direction des Sports et participe activement au projet de loi anti-dopage.

Succession de postesPuis, comme il vient d’avoir un enfant, il émet le souhait de retourner vivre en province. Mais alors qu’il obtient un poste comme rédacteur au service juridique du rectorat de l'académie de Nantes, son épouse, reçue professeur des écoles à Paris, n’obtient pas sa mutation pour Nantes. « Je décide donc de repartir à Paris mais en passant le concours d’inspecteur de la jeunesse et des sports », indique-t-il.

Reçu au concours en 2001, son épouse est entretemps mutée à Nantes. Bruno André trouve donc un poste le plus près possible, au Mans, comme responsable du service départemental des sports et de la jeunesse où il reste un an. En 2002, il part à Nantes et devient chef du service sport régional et départemental à la direction régionale de la jeunesse et des sports des Pays de la Loire et de la Loire-Atlantique, avant de devenir chargé de mission au secrétariat général aux affaires régionales des Pays de la Loire en 2005.

Accepter la mobilitéA l’époque, Bruno André ne pensait pas pouvoir encore gravir les échelons. « Je ne me voyais pas sous-préfet, je ne pensais pas que c’était possible, se rappelle-t-il. Mais en discutant avec des collègues, je me suis rendu compte que si ! » Il postule et devient en 2007, à 45 ans, détaché dans le corps des sous-préfets, en charge de la politique de la ville à Toulouse. Il s’occupe, entre autres, de la politique d’hébergement, du logement.

Après deux ans à Toulouse, il est envoyé à Issoire (Puy-de-Dôme) comme sous-préfet d’arrondissement. « Quand on travaille dans ce corps, il faut accepter la mobilité », constate-t-il. Il part ensuite à Lyon et devient directeur de cabinet du préfet du Rhône, en charge notamment de la communication interministérielle, des interventions, des décorations, du lien avec le monde des combattants. « Je travaille avec une trentaine de collaborateurs, chacun avec sa technicité et son savoir, c’est indispensable, estime Bruno André. On est chef d’équipe mais tout seul, on n’est rien. » Et d’ajouter : « Le fil rouge de ma carrière, de gardien de musée au poste que j’occupe aujourd’hui, ce sont les gens qui ont été là avec moi et qui m’ont accompagné. » 

Pour aller plus loin

Les questions bizarres de la rédac’
 
  • Situation personnelle ? Marié et deux enfants
  • Loisirs ? Oui, ma famille
  • Un livre, une expo ? Un film au cinéma, Le Majordome, j’ai bien aimé
  • Votre salaire net ? Je ne me plains pas
  • Votre moment préféré de la journée ? La nuit, parce que je suis plutôt en forme !
  • Si vous exerciez un tout autre métier dans la fonction publique ? J’aurais aimé être pilote de chasse
  • Réseaux sociaux, vous en êtes ? Non
  • Un doudou numérique ? J’ai le Samsung de la préfecture ! Mais je ne suis pas sensible à cela, je suis dépassé.

 

Retrouvez d'autres portraits dans notre dossier "Ils ont bougé, ils témoignent"

Offres d’emploi en lien avec l’article

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Responsable financier-e et comptable - DRV

Type de poste : vacant

Catégorie : A

Grand domaine : Finances

Quotité : 100% :

BAP J : Gestion et pilotage

Famille : Gestion financière et comptable

 

 

Site géographique

Campus Centre

Composante / Directions / Service

Direction de la recherche et de la valorisation

Corps

Assistant ingénieur

Département / Equipe de recherche / Service

Pôle financier

Emploi type / Referens

Assistant-e en gestion financière et comptable

 

Missions

Au sein de la direction de la recherche et de la valorisation (DRV), le.la responsable financier-e et comptable est chargé.e du suivi du budget recherche de l’établissement, notamment sur contrats de recherche.
Il.elle est chargé.e de son élaboration et prépare les arbitrages nécessaires.
Il.elle assure également le suivi budgétaire des contrats de recherche.

Activités principales

• Piloter les activités du pôle financier et participer à l’élaboration de tableaux de bord (reporting)
• Animer et encadrer une équipe de 4 gestionnaires financiers
• Suivre et contrôler les opérations comptables et financières dans le cadre établi des plans de contrôle (dépenses et recettes)
• Elaborer le budget initial et les budgets rectificatifs sur contrats de recherche
• Établir, à partir du système d’information de l’établissement, les états et bilans financiers
• Suivre l’évolution des règles, directives et procédures financières et/ou comptables
• Attribuer les crédits budgétaires affectés aux contrats et conventions de recherche
• Produire et collecter les données juridiques, comptables et/ou financières prévues  par les contrats (pièces justificatives, factures)
• Contrôler la conformité des conventions
• Transmettre les informations pratiques sur les procédures administratives, financières et/ou comptables, sur l’évolution de la législation et de ses conséquences
• Intervenir dans la mise en œuvre de la politique d’achat
• Classer et archiver les justificatifs des opérations financières et/ou comptables

">

Responsable financier-e et comptable - DRV H/F

Titulaire, Contractuel | 09/09/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

Université Paris-Est Créteil Val de Marne-368970.jpg
Campus André Boulle

Composante / Directions / Service

Faculté de Droit

Corps

Assistant ingénieur

Emploi type / Referens

Assistant-e de communication

Missions

L'assistant.e de communication définit, sous la responsabilité de la direction de la composante, la stratégie globale en matière d’information et de communication de l’UFR et met en œuvre des actions de communication vers les différents publics.
Il-elle coordonne, en lien avec les services centraux, la dimension communication des évènements structurants (rentrée universitaire, portes ouverte, etc).
L'assistant.e de communication est responsable du déploiement de la charte graphique et veille au bon respect de l’identité de marque de l’institution.
Le ou la chargé.e de communication prend en charge la production de contenus éditoriaux (identification de sujets, rédaction, réalisation et diffusion de l’information multi-canal) à des fins de promotion de la faculté de droit.

Activités principales

• Planifier et coordonner les différentes étapes de réalisation des actions de communication
• Elaborer un cahier des charges en vue de la mise en place de la communication d’une filière ou diplôme
• Entretenir et développer des réseaux de relations externes (partenariats, secteur associatif, réseaux professionnels, associations, etc...)
• Collecter les informations, les sélectionner
• Mener des entretiens approfondis afin de recueillir la matière nécessaire à la rédaction de sujets ;
• Réaliser le journal de la faculté de droit, de l’élaboration de son sommaire à sa diffusion
• Piloter la réalisation et les mises à jour des publications (bilans d’activité, plaquettes générales ou thématiques) et leur assurer une diffusion optimale
• Rédiger des supports de communication web et print adaptés aux différents publics : Internet, Intranet des personnels, journal de la faculté de droit, newsletters étudiants et personnels, brochures institutionnelles, plaquettes, dépliants, articles, fiches etc...
• Gérer, diffuser et archiver des informations électroniques ou papier et la documentation du service
• Participer aux rencontres organisées par la direction de la communication avec les référents de communication des autres structures de l’université
• S’intéresser aux relevés de décisions des conseils de l’université et aux productions internes de la faculté
• Gérer et animer au quotidien le site institutionnel, les sites évènementiels et l’intranet
• Tenir à jour des fichiers (partenaires, publics ciblés) sur base de données ;
• Effectuer la diffusion des documents de communication ;
• Assurer l’organisation matérielle et logistique des manifestations de la composante : journées portes ouvertes, colloques, salons, prix de stage, expositions, conférences de presse,...
• Mettre en place et animer un réseau de communication interne

">

Assistant.e de communication - Droit

Contractuel, CDD | 09/09/2019 | UNIVERSITE DE PARIS EST CRETEIL / UPEC

infopro-1248762.png

Voluptas rerum repud

Titulaire | 02/08/2019 | INFOPRO DIGITAL

INSTITUT GUSTAVE BAGUER

ORTHOPHONISTE H/F

Titulaire, Contractuel | 23/07/2019 | INSTITUT GUSTAVE BAGUER

Dossier du mois

Les chiffres clés de la fonction publique en 2017

La fonction publique en chiffres - 2017

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article