Se reconvertir au métier de maître-nageur sauveteur

Séverine Cattiaux
DOSSIER : Les métiers du sport

Envie de travailler toute l'année en short, tee-shirt et claquettes au bord d’une piscine ? Le métier de maître-nageur sauveteur est ce qu’il vous faut. Cette profession offre de nombreux débouchés et les besoins sont loin d'être couverts.

clegallo

Le métier de maître-nageur sauveteur comporte trois facettes : la surveillance des nageurs, l'enseignement de la natation aux scolaires et l’animation d’une kyrielle d’activités aquatiques : apprentissage de la natation, aquagym, aquabike, baby club, nage avec palmes. Pour faire ce métier, "il faut aimer le milieu aquatique, être un bon nageur, et avoir le sens du public et de la diplomatie dans certains situations", recommande Céline Le Gallot, maître-nageur sauveteur à la ville de Grenoble.  Bac+4 en management des métiers du tourisme et de l'hôtellerie, Céline a exercé dans une première tranche de vie professionnelle, les fonctions de chargée de mission pour une Chambre de commerce et de l’industrie et d’assistante de direction pour un éditeur de magazines. "La natation est un domaine d'activité qui me plaisait, déclare Céline, et je savais que derrière il y avait du travail et que je serai embauchée. C'est ce qui m'a motivée à me reconvertir".

Un métier à responsabilité

"La profession est d’abord un métier à risque, il ne faut l'oublier", rappelle Benoît Nayrac, directeur des sports et de la communication à Troyes. La collectivité emploie onze MNS pour les besoins de deux établissements. Eviter les noyades, réanimer le cas échéant un nageur qui vient de faire un malaise, le MNS doit être en mesure d’intervenir au bon moment. Chaque matin, l’équipe vérifie le matériel de secours des piscines et les moyens de communication. Tous les cinq ans, les MNS passent également un examen pour réviser les fondamentaux. Une mise à jour en secourisme est également obligatoire tous les ans. "On en profite pour assurer un rappel complet auprès de tout le personnel de la piscine, sur les bons gestes, et procéder aux exercices d'évacuation", indique Benoît Nayrac. L'été, la surveillance des bassins peut s’avérer problématique ne cache pas Céline Le Gallo. Certains publics sont peu enclins à respecter le règlement intérieur. Du personnel de sécurité vient prêter main forte aux maîtres nageurs.

Un métier qui recrute et se féminise 

Céline exerce le métier de MNS depuis trois ans. Elle transmet désormais sa passion, qui a d’abord été son loisir. Après avoir décroché le BPJEPS AAN (Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Education Populaire et du Sport des Activités Aquatiques et de la Natation), Céline n’a eu aucune peine à trouver un poste. "On manque cruellement de personnel formé", observe Benoît Nayrac. Sur l'ensemble de la France, un même constat : les collectivités peinent à trouver du personnel disponible. Ajouté à ces besoins non pourvus,  les équipes se renouvellent dans les piscines pour cause de départs à la retraite, ces dernières années. A noter que le métier se féminise de plus en plus. "Avoir des maîtres nageurs filles, c'est particulièrement apprécié par le public, et c’est plus de quiétude dans l'équipe", remarque le directeur, en place depuis 16 ans.

Horaires plutôt réguliers

Les horaires de travail son calés sur les ouvertures des piscines, les maîtres nageurs travaillent ainsi souvent entre la pause déjeuner ainsi qu’un week-end sur trois. "On peut passer des journées à faire uniquement de la surveillance, ou de la surveillance et de l'enseignement, ou de l'enseignement seulement", constate Céline.

Enseigner, avec le BPJEPS AAN

"Il faut être observateur et avoir le sens de l'adaptation pour proposer les bons apprentissages", recommande Céline, qui apprécie beaucoup transmettre. Selon les diplômes et le cadre d’emploi, les MNS n’ont pas tous les mêmes prérogatives en matière d’enseignement. Pour surveiller les bassins, le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) est le pré-requis. Pour enseigner la natation y compris aux scolaires, il faut détenir le BPJEPS AAN. La formation en alternance se déroule sur neuf mois maximum dans un Club de natation. Son coût s'élève de 5100 à 7000 euros. Différents dispositifs sont fort heureusement activables pour le financement, selon la situation du postulant (contrat d’apprentissage, aides de la Région, etc).

Beaucoup de contractuels, des vacataires et peu de titulaires 

Les MNS occupent les cadres d'emplois d'Otaps (catégorie C) ou d'Etaps (catégorie B).   Les concours étant rares, les collectivités ne trouvent pas de titulaires et font appel à des contractuels et des vacataires pendant les périodes de forte affluence . Tendance qui se fait jour, les collectivités prennent de moins en moins d'Otaps comme à Troyes. «Leur cadre statutaire ne leur permette pas de faire des activités ». Autre tendance un certain nombre de MNS démarrent contractuels, comme Céline qui a commencé à Grenoble sur un poste d'Otaps.  A Troyes sur 12 agents, 3 sont contractuels. "Nous leur demandons de régulariser leur situation par la suite dans les trois ans ». Car une collectivité ne peut maintenir un bon élément en CDD plus de trois ans, le contrat d'un an étant renouvelable deux fois.  Les contractuels peuvent même perdre leur poste chaque année, car les postes sont rouverts tous les ans. Si un maître-nageur, titulaire de la fonction publique se présente, la ville est obligée de le prendre en prioritaire. Or s'ajoute à la problématique de la rareté des concours, le fait que le niveau des concours est assez élevé.  « La marche pour réussir le concours est assez haute,  confirme Benoît Nayrac. On observe un nivellement par le haut du niveau du concours ".  Dans une logique de déprécarisation des agents, la Ville de Grenoble  a décidé de proposer un CDI, aux Otaps contractuels en place sur le même poste depuis six années.  S'agissant de Céline, l'horizon s'éclaircit. Elle a décroché le concours d'Etaps en janvier 2021, après l'avoir tenté une première fois. En raison de la crise sanitaire, entre l'épreuve des écrits et l'oral, le concours s'est étalé sur deux ans.  Céline devrait être prochainement titularisée.

 

Activités de bien-être

Zumba, nuit de l’eau, aquafitness, les activités tendent à se diversifier ces dernières années. "Il faut de plus en plus soigner l'accueil du public, car on est entré dans un environnement concurrentiel, explique Benoît Nayrac, avec des établissements privés qui proposent uniquement des activités. Il faut que les gens aient un accueil quasi personnalisé". A Troyes, la ville propose des primes aux MNS qui animent ces nouvelles activités.

Vigilance des voies respiratoires pour les MNS

Hormis le bruit qui peut à la longue perturber les oreilles sensibles, peuvent aussi poser problème dans les piscines la présence des chloramines provoquant un inconfort au niveau respiratoire. Les nouveaux systèmes de traitement de l'air et de ventilation ont heureusement permis d'améliorer les environnements. Par le passé, des cas d’insuffisance respiratoire ont pu être constatés sur des professionnels.  Une vigilance sur cet aspect n'est pas à négliger et l'agent ne doit pas hésiter, d'une manière générale, à se tourner vers la médecine du travail. "Selon les piscines, on ressent des maux de tête", observe toutefois Céline Le Gallo. le bruit qui peut à la longue perturber les oreilles sensibles, peuvent aussi poser problème dans les piscines la présence des chloramines provoquant une inconfort au niveau respiratoire. Les nouveaux systèmes de traitement de l'air et de ventilation ont heureusement permis d'améliorer les environnements. Par le passé, des cas d’insuffisance respiratoire ont pu être constatés sur des professionnels. Suivis par la médecine du travail, les maîtres nageurs doivent régulièrement effectuer des radio des poumons. "Selon les piscines, on ressent des maux de tête", observe toutefois Céline Le Gallo.

Evolutions

Pour monter en grade, escalader la grille indiciaire au fil des ans, et s’ouvrir de nouveaux débouchés professionnels, le MNS doit être titulaire. Sans changer de métier, le MNS peut se voir attribuer davantage de missions. "Notre politique est que les responsabilités s'accroîssent au fur et à mesure que la gratification augmente", indique le directeur du service Sport de Troyes. Au vu des compétences, de ses envies et au gré des opportunités, le maître-nageur titulaire pourra accéder au métier de chef de bassin. Une fois titulaire dans le cadre d’emploi d’Etaps,  le MNS peut sortir de l’univers aquatique et s’orienter vers l’encadrement des activités sportives dites terrestres, ou bifurquer dans une filière plus administrative et technique. Rien n’empêche les plus motivés d’enchaîner les concours et devenir directeur d'établissement de natation.

Le personnel des piscines impacté par la crise de la Covid 19

« Pendant la crise, on a rebasculé le personnel des piscines sur d'autres affectations » déclare Benoît Nayrac.  A Troyes, 90% du personnel a été mis à contribution sur des centres de vaccination et des centres de dépistage pendant le confinement.  Après le premier confinement, les scolaires ont pu retrouver les bassins et quelques créneaux ont été maintenus pour les personnes handicapées ou détenteurs de certificats médicaux. Pour la réouverture depuis le 9 juin 2021, le choix a été fait de rouvrir une piscine sur les deux, tout au moins, jusqu'en septembre prochain. « On a encore des besoins en terme de vaccinations et une des deux piscines ne permet pas d'appliquer comme il le faudrait les normes sanitaires ».  Autre conséquence de la crise sanitaire sur le quotidien des MNS : le port du masque toute la journée, même pour ceux qui animent des séances d'aqya-gym ou autres activités requérant des efforts...

 

 

 

 

 

Offres d’emploi en lien avec l’article

VILLE DE PIERREFITTE SUR SEINE

REFERENT SOCIO CULTUREL (h/f)

Titulaire, Contractuel | 01/12/2021 | VILLE DE PIERREFITTE SUR SEINE

VILLE DE PLAISIR

Un chargé de Relations Publiques H/F

Titulaire, Contractuel | 29/11/2021 | VILLE DE PLAISIR

VILLE DE PLAISIR

OPÉRATEUR DE MAINTENANCE DE LA DIRECTION DES SPORTS H/F

Titulaire, Contractuel | 17/11/2021 | VILLE DE PLAISIR

VILLE DE JOUY LE MOUTIER

Responsable de la Médiathèque et du développement des publics - H/F

Titulaire, Contractuel | 25/10/2021 | VILLE DE JOUY LE MOUTIER

Dossier du mois

Ville de Sartrouville - Pourquoi nous joindre ?

DÉPOSEZ VOTRE CV et rejoignez la première CVthèque de l’emploi public !

J'ajoute mon cv Pas encore de cv ?

Les concours en lien avec l’article